Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Yoyo
  • Yoyo
  • : Au Nom de tous les miens et +
  • Contact

Profil

  • Yoyo
  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 16:02

 

J'ai fait mon choix

entre Mal et Bien, entre Blanc et Noir.

 


Jamais sans Jésus


jesus-a024a.jpg

J'ai vu Jésus

J'ai senti le parfum de Marie

Je t'émoignerai ! 

(Je vais le faire lentement avec des images)

 


 

Fotos-de-jesus-4

 

 

  Voici donc le récit de  3 témoignages

sur ce qui m'est arrivé

Je ne peux oublier

et ne fais que d'y penser.

 

Je pourrai également témoigner

sur l' emprise du malin

sur moi.


 Je ne suis pas prête

Pour cela

Trop peur.


 

Aligot-5.jpg

 

 

Voici toute mon histoire.

 

 

 

a-031.jpg

 

 

Je rêve, je ne veux pas en sortir car, je suis si bien.
Soudain tout stop, puis une image   
Saint Paul Ma montagne (face à notre maison de campagne) 
Une étoile filante arrive de derrière le rocher (droite)

Elle Crépite.

 

 

Copie-de-a-031.jpg

 

 

L’étoile s’éclate j’ai l’impression de ne plus respirer.
Le Seigneur apparait.
Il est replié et il s’ouvre comme une fleur.
J’ai pensé à une rose.

 

 

Il est mince, très blanc, beau, il me semble fragile.

Il s’appuit contre le rocher et :

Il me regarde me fixe il est séduisant.

Soudain limage de son visage se rapproche tout près de moi,

Et ensuite s’éloigne.

A présent il est droit face à moi.

Il me fait signe de venir une fois,

Je lui dis Seigneur pui- je emmener mes enfants.

Il fronce les yeux et enfin, il me dit oui.

Je suis si heureuse, si heureuse.

 

 

Je cri très fort les enfants venez vite,

Le Seigneur est venu nous chercher.

Mes petits,

David et Brigitte jouaient dans le ciel à cheval sur un nuage.

Ils s’écrièrent  (Maman Noëlle n’est pas là)

Je me suis réveiller.

Et:  pendant de nombreuses années ????????    Yoyo

 

 

----------------------------


  Jésus Sur Sa Croix

(dans le ciel de marseillan)

 

Papa et Maman vivaient en ce temps la, sur Marseillan dans le sud.

Tout près de chez nous.

Nous entretenions une relation très agréable, partageant notre amour pour jésus.

Et pour cela il m'arivait parfois de les rejoindre à la messe.

Souvent en cachette car cela rendait André mon époux  fou de rage.

Pour lui, seul les personnes faibles croyaient en Dieu.

 

 

 

Depuis il ne me dit plus rien lorsque, je vais à la messe.

(Comme si une force surnaturel l'avait vaincu)

j'ai souvent demandé à Jésus de faire le nécessaire pour que je puisse aller à ma messe du dimanche ou  bien parfois au chapelet en semaine.

 

Je prenait donc ma tenu de randonneuse,ainsi mon mari ne se sentait pas blessé dans son orgueil.


  J'ai gardé cet habitude.

 

 

Mes parents désiraient donc aller à Lourdes et je n'avait jamais eu l’occasion de les accompagner de plus, je voulais remercier notre maman du ciel des grâces quelle m'avait offerte quelque temps auparavant.

 

André si opposait formellement car nous avions également un rendez vous important avec notre banquier. Ce qui plus ou moins allait dans son sens.

Yoyo n'irai donc pas à Lourdes!

 

Le lendemain matin en faisant ma petite vaisselle je pensait tristement à mon petit papa et à ma petite maman qui était tout triste d'être parti sans moi.

Nous savions hélas que nous n'aurions plus jamais la joie de faire un petit pèlerinage en famille.

 

 

Toute triste et pensive,je me mis a parler à voie haute.

Tout de même j' aurai bien aimé aller prier la sainte vierge pour la remercier!

Et alors, une petite larme,toute petite coula de mon œil droit je crois.

 

 

Je levait mes yeux pour regarder par la fenêtre tout en continuant ma vaisselle et soudain:

Je voyais dans le ciel, Jésus Christ sur sa croix.

(Immense et toute bleu marine)

 


je restait à regarder sans réaction, mes yeux ne pouvaient se détacher de cet merveilleuse apparition.

 

 

Ne pouvant croire ce qui m'arivait, mon regard c'est un instant abaissé et, lorsque j'ai regardé à nouveau,

Plus rien.

 

 

Le Seigneur

Venait de me consoler.


Et sans doute,

me remerciait d'avoir versé une petite larme pour notre maman du ciel.

 

 

   ----------------------------

 

Le Manteau Gris

 

 

Ce manteau gris que javais offert à ma plus jeune fille pour un noël (un prix dérisoire) plus tard, elle me lavait rendu et comme Toute les mamans, je lavais gardé.

Mon mari me voyait souvent le porter dans la maison, je pouvais ainsi sentir son odeur et cela me plaisait.

Mais un jour javais eu la fâcheuse idée de vouloir le mettre pour aller faire des courses, ce qui n'avait pas du tout plu à mon époux (car il disait qu'il avait un rang à tenir et que je lui faisait vraiment honte.

Bref !

 

Bien plus tard,

 

André mon mari et David mon fils venait de se disputer

Malheureusement André, était et est toujour, trop autoritaire. David était et est,  trop nerveux.

 (travail en famille pas bon !)

Bref!!!!!!

Ce jour il ne se parle plus du tout.

La maman, la famille souffre bien sur.

 

 

Je téléphonait donc à mon fils pour qu'il fasse le pas nécessaire pour la paix.

Son père boudait dans sa chambre.

(Je passe sur certains détails)

 

David était là de suite et il s'enfermait donc avec son père.

Ils parlaient de leurs problèmes et s'excusaient sans doute.


Moi j'étais dans le couloir derrière la porte comme une pauvre malheureuse.

 

Les yeux levé vers le ciel, un râle douloureux dans la gorge.

Je parlais à mon Dieu, presque à voie haute. ???


 

Et si c'était eux qui avaient raison?

Et si tu n' existais pas ?

Et bien tan-pis! moi j'ai besoin de toi.

De te parler, de te prier.

Si non ma vie,

La Vie.

N'aurait vraiment aucun sens.


6 mois plus tard:

 

Nouvel An

Vite Vite les courses.

Jétais en retard, les gens se pressaient et il y avait du monde.

Un gitans ou bien un Roumains, voulait me vendre un petit journal mais, mon regard se posait au loin sur un mendiant assis par terre.

 

 

Le temps passait et la fermeture du magasin sonnait.

Le parking était pratiquement vide.

Je remarquais quelques personnes auprès du mendiant qui était encore là.

 

 

Je stoppais mon chariot sur place au milieu de l'allée.

Et je courais en direction de celui à qui javais l'intention de laisser ma pièce de 1 euros comme à mes habitudes.

 

 

je restais pétrifier face à cet homme jeune aux yeux bleus immenses.

Ces cheveux châtains mi longs un peu plat ou gras.

(comme sur la photo de Jésus ci dessus)


Il grelotait de froid resserrant sur sa gorge se manteau gris semblable au mien.

Il avait mal à une jambe, quil soulevait en s'aidant de ces mains.

Je restais là sans bouger.


Soudain avec une révolte incontrôlable je regardais le ciel et m’écriais !


Non mon Dieu NON! NON! NON!


Ma gorge me faisait presque mal et en rabaissant mon regard sur lui, et comme dans un vertige, j'imaginais que mes bras s'allongeaient.

Le serrant très fort contre moi, pour le réchauffer.

 

 

C'est alors que je voyais sur ce beau visage douloureux les yeux levé au ciel, comme un voile passé de bas en haut.

(me laissant voir le visage du christ avec sa couronne d'épines)

Et le voile repassa de haut en bas comme un livre que l'on referme.


je posais enfin ma pièce et prononçait un petit merci!

sans comprendre ce qui venait de se passer.


Très vite je regrettais de n'avoir pas osé me jeter dans ces bras, implorant son pardon.

Ou bien, de ne pas avoir osé l' amener auprès des miens.

 

Mon Manteau Gris

 

Un jour j'ai failli le jeter.

Photos-a-faire-2-045.jpgEt,

 Je l'est récuperé

Dans poubelle.


Merci! Seigneur Jésus

Mon sauveur.

Mon guide.

Mon Dieu.

 

Merci! pour toutes ces grâces.

Pardonne mon offrande si maigre.

Je suis parfois si petite.

 


Petite Yoyo

Ils ne veulent pas croire ou ne pas savoir, tout simplement pour ne rien changer dans leur petit quotidient.

 

 
Moi, l'illuminée.

(comme ils disent)

Mais pourtant,

je les aime tant. 




Partager cet article

Repost 0

commentaires

yoyo 13/01/2010 15:31


Et oui !
Dommage pour toi le malheureux qui, na pas de foi.
Tristesse désespoir chagrin manque d'amour et + .....
Tel est ton chemin (sans lendemain)
Illuminée oui mais avec des lendemains lumineux.
Malgré les embuches mon chemin et merveilleux et je l'offre a mon Dieu.
Et toi qui ne crois en rien qu'a tu à offrir un peu d'amour et de respect j'espère !
Moi je t'aime @+