Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Yoyo
  • Yoyo
  • : Au Nom de tous les miens et +
  • Contact

Profil

  • Yoyo
  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 22:29

 

 

 

Extrait….La PASSION de MARIE….

 selon Maria de AGREDA …

 

Le Dimanche des Rameaux…

*Quelques jours avant la Cène *

 

 

Lien clic sur link

link

 

http://myriamir.wordpress.com/2014/04/13/extrait-la-passion-de-marie-selon-maria-de-agreda-le-dimanche-des-rameaux-quelques-jours-avant-la-cene/

 

La veille du triomphe de Jésus,

 qui deviendra la fête des Rameaux,

 Jésus s’offrit de nouveau au Père Éternel,

 acceptant les affronts et les ignominies de sa Passion.

 

Le Père accepta le sacrifice de Jésus-Christ

et consentit, pour pardonner

 au monde,

 à ce que la rigueur de sa justice

 fût exercée sur lui.

 

Le Père demanda aussi à Marie

 de livrer de nouveau son Fils

 pour la Rédemption du monde.

 

Et Marie accepta:

 “Je L’offre, et moi avec Lui,

 à votre divine volonté.

 Je Vous supplie, Seigneur,

de me recevoir,

afin que je souffre conjointement

 avec votre Fils et le mien.”

 

Avant la Cène. Les adieux à Marie

 

Marie resta à Béthanie avec son Fils

 durant les trois jours qui s’écoulèrent du dimanche des Rameaux jusqu’au jeudi

 et Notre Sauveur communiqua à sa Mère

 de nombreux mystères concernant la Rédemption, la glorification des élus,

 et l’exaltation de son saint Nom.

 

“Notre divin Maître prescrivit à sa Mère tout ce qu’elle devait faire durant

le temps de la Passion

 et de la mort qu’Il allait souffrir.

 

”Le jeudi, avant le lever du soleil,

 Jésus alla trouver Marie et lui dit:

 “Ma Mère, voici le temps fixé par la sagesse éternelle de mon Père,

 où Je dois opérer la rédemption

 du genre humain…

 permettez-Moi d’aller souffrir et mourir pour les hommes,

 et consentez, en qualité de mère véritable

 à ce que Je Me livre à mes ennemis

pour obéir à mon Père éternel.

Concourez avec Moi, par cette

obéissance à l’oeuvre du salut éternel…”

 

Ces paroles brisèrent le cœur de Marie,

mais, comme elle l’avait toujours fait,

 elle se déclara encore la servante du Seigneur,

 disant que son plus grand sacrifice

 serait de ne point mourir avec Lui.

 

“O mon Fils et le bien infini de mon âme, fortifiez votre Mère affligée,

 et recevez-la pour votre disciple

 et votre compagne,

 afin que je participe à votre Passion

et à votre Croix,

 et que le Père éternel, recevant votre sacrifice, reçoive aussi le mien,

 comme celui de votre Mère…

 

Marie s’offrit à différentes reprises

 à participer à sa Passion et à L’imiter

 en toutes ses souffrances,

 comme coopératrice et coadjutrice

de notre Rédemption.”

 

Jésus donna quelques instructions

 à Marie.

 Il lui ordonna notamment de Le suivre

 dès qu’Il partirait pour Jérusalem ,

à quelque distance, avec les saintes femmes

 qui étaient venues avec elles de Galilée,

 et lui recommanda de les instruire

et de les encourager pendant

 les heures difficiles

 de la Passion.

 

 

Ensuite Jésus la bénit,

 et prit congé d’elle.

 

A partir de ce moment Marie s’associa

 à la prière et à l’offrande de son Fils

 et Sauveur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yoyo
commenter cet article

commentaires