Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Yoyo
  • Yoyo
  • : Au Nom de tous les miens et +
  • Contact

Profil

  • Yoyo
  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 18:40

La Passion du Christ

 Film de Mel Gibson

 

  cn image.size.s-mel-gibson-copie-1

 

 

D'après les Visions

d’Anne Catherine Emmerich

 

Anne-Catherine Emmerich, religieuse allemande (1774-1823),

a été pendant toute sa vie témoin de visions exceptionnelles,

 

De santé fragile, marquée des stigmates du Christ,

elle a passé son temps alitée,

à prier et à prendre sur elle les souffrances de l’humanité.


Katharina

 

  -----------------------

 

jim-caviezel-50363bd4e192fDans le rôle de Jésus  Jim-Caviezel

 


Maia Morgenstern -  dans le rôle de Marie 

 

------------------------

 

SIMON DE CYRENE  Troisième Chute De Jésus.

 

 

 


Le cortège arriva à la porte d'un vieux mur intérieur

de la ville.

Devant cette porte est une place où aboutissent

trois rues.

 

PassionC04a-copie-1.jpg

Là, Jésus, ayant à passer encore par-dessus une grosse pierre,

trébucha et s'affaissa;

la crois roula à terre

près de lui;

 

lui-même, cherchant

à s'appuyer sur la pierre,

tomba misérablement

tout de son long

et il ne put plus se relever.


 

Des gens bien vêtus qui se rendaient

au Temple passèrent par là

et s'écrièrent avec compassion:

Hélas! le pauvre homme se meurt!

 

passionduchrist003

Il y eut quelque tumulte on ne pouvait plus remettre Jésus sur ses pieds, et les Pharisiens,

qui conduisaient la marche,

 

dirent aux soldats:

Nous ne pourrons pas l'amener vivant,

si vous ne trouvez quelqu'un

pour porter sa croix .

si-1.jpg 

Ils virent à peu de distance

Un Païen,

 

Nommé Simon de Cyrène,

 

accompagné de ses trois enfants, et portant sous le bras un paquet de menues branches,

car il était jardinier et venait de travailler dans les jardins situés près du mur oriental de la ville.


 

Chaque année, il venait à Jérusalem pour la fête,

avec sa femme et ses enfants,

et s'employait à tailler des haies

comme d'autres gens de sa profession.

 

 

Il se trouvait au milieu de la foule

et quand les soldats reconnurent à son habit

que c'était un païen et un ouvrier

de la classe inférieure,

ils s'emparèrent de lui et lui dirent d'aider

Le Galiléen à porter

Sa Croix.

 

 

Il s'en défendit d'abord

Et montra une grande Répugnance,

(mais il fallut céder à la force)

 

Ses enfants criaient et pleuraient,

et quelques femmes qui le connaissaient

les prirent avec elles.

 

 

Simon ressentait beaucoup

de dégoût

et de répugnance

(à cause du triste état où se trouvait Jésus)

 

si-2.jpg

 Mais Jésus pleurait

et le regardait de l'air le plus touchant.

 

Simon l'aida à se relever,

et aussitôt les archers attachèrent beaucoup plus à l’arrière l'un des bras de la croix qu'ils assujettirent sur l'épaule de Simon.

 

 

Il suivait immédiatement Jésus, dont le fardeau était ainsi allégé.


 

Les archers placèrent aussi autrement

la couronne d'épines.

 

 

Cela fait, le cortège se remit en marche.

 

Simon était un homme Robuste,

Âgé de quarante ans;

il avait la tête nue:

son vêtement de dessus était court:


il avait autour des reins des morceaux d'étoffe:

ses sandales, assujetties autour des jambes par des courroies, se terminaient en pointe:


ses fils portaient des robes bariolées.

 

Deux étaient déjà grands;

ils s'appelaient Rufus et Alexandre,

et se réunirent plus tard aux disciples.

 

Le troisième était plus petit,

et je l'ai vu encore enfant prés de

saint Etienne.

 

Simon ne porta pas Longtemps la croix

Derrière Jésus

Sans se sentir Profondément touché.

 

Quatrième chute de Jésus

 

Le chemin était très inégal et, immédiatement avant la porte, il y avait un grand bourbier.

 

Les archers tirèrent violemment Jésus en avant et on se pressa les uns contre les autres.

 

Simon de Cyrène voulut passer à côté, ce qui fit dévier la croix,et

  Jésus tombant pour

La quatrième fois

Sous son fardeau,


fut rudement précipité dans le bourbier, en sorte que Simon put à peine retenir la croix.

 

Il dit alors d'une voix affaiblie et pourtant distincte:

Hélas! hélas!

Jérusalem,

combien je t'ai aimée!

J’ai voulu rassembler tes enfants comme la poule rassemble ses petits sous ses ailes,

et tu me chasses si cruellement hors de tes portes !

 

 Le Seigneur parla ainsi

avec une tristesse profonde,

mais les Pharisiens ayant entendu ces Paroles, l'insultèrent de nouveau, disant:

ce perturbateur n'en a pas fini:

 

il tient encore de mauvais propos;

puis ils le frappèrent et le traînèrent

en avant pour le retirer du bourbier,

 


Simon de Cyrène fut

si indigné des cruautés exercées envers Jésus,

qu'il s'écria:

Si vous ne mettez pas fin

à vos infamies


je jette là la croix,

quand même vous voudriez me tuer aussi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires