Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Yoyo
  • Yoyo
  • : Au Nom de tous les miens et +
  • Contact

Profil

  • Yoyo
  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 23:03

Un prêtre a vu

le ciel, l'enfer et le purgatoire

 

 Chapitres associés:

lettre d'une âme damné Le Père José Maniyangat

 nous décrit son expérience de " vie après la mort "

 

Joseph et Theresa, ont eu sept enfants:

 Jose, Mary, Theresa, Lissama, Zachariah, Valsa et Tom.

 

 Je suis né le 16 juillet 1949 à Kerala, aux Indes. À l’âge de 14 ans, je suis entré au petit séminaire Sainte-Marie à Thiruvalla pour y commencer mes études pour la prêtrise.

 Quatre ans plus tard, je suis allé au grand séminaire pontifical Saint-Joseph à Alwaye, Kerala, afin d’y poursuivre ma formation à la prêtrise.

 Après avoir complété les sept années de philosophie et de théologie, j’ai été ordonné prêtre le 1er janvier 1975 et j’ai servi comme missionnaire dans le diocèse de Thiruvalla.

 Le dimanche 14 avril 1985, fête de la Divine Miséricorde, je m’en allais célébrer une messe dans une église de mission dans la partie nord de Kerala lorsque j’ai eu un accident mortel.

 

 Je roulais à motocyclette et j’ai été heurté de plein fouet par une jeep conduite par un homme en état d’ivresse qui revenait d’un festival hindou. On m’a transporté d’urgence à un hôpital situé à environ 55 kilomètres.

 

 Durant le trajet, mon âme est sortie de mon corps et j’ai fait l’expérience de la mort. Immédiatement, j’ai rencontré mon Ange gardien.

 J’ai vu mon corps et les personnes qui me transportaient à l’hôpital.

 Je les ai entendues pleurer et prier pour moi.

 

 A ce moment, mon Ange m’a dit :

 

 « Je vais t’amener au Ciel, le Seigneur veut te rencontrer et te parler. » Il a ajouté qu’en chemin, il voulait me montrer l’Enfer et le Purgatoire. L'Enfer L’Ange m’a d’abord escorté en Enfer. C’était une vision effroyable. J’ai vu Satan et les démons, un feu inextinguible aux environs de 2000° C., des vers rampant, des gens qui criaient et se battaient, et d’autres torturés par les démons. L’Ange m’a dit que toutes ces souffrances étaient dues à des péchés mortels sans repentir. Puis, j’ai compris qu’il y avait sept degrés ou niveaux de souffrances selon le nombre et la sorte de péchés mortels commis dans leur vie terrestre. Les âmes paraissaient très laides, cruelles et horribles. C’était une expérience affreuse. J’ai vu des gens que je connaissais mais dont je n’ai pas la permission de révéler l’identité. Les péchés qui les ont condamnés étaient principalement l’avortement, l’homosexualité, l’euthanasie, la haine, le refus de pardonner et le sacrilège. L’Ange m’a dit que si ces personnes s’étaient repenties, elles auraient évité l’Enfer et seraient allées plutôt au Purgatoire. J’ai aussi compris que celles qui se repentent de ces péchés pouvaient être purifiées sur terre par leurs souffrances. De cette manière, elles peuvent éviter le Purgatoire et aller directement au Ciel. J’ai été surpris lorsque j’ai vu en Enfer même des prêtres et des évêques que je ne m’attendais pas à trouver là. Plusieurs d’entre eux y étaient parce qu’ils avaient trompé les gens avec leurs faux enseignements et leur mauvais exemple. Le Purgatoire Après la visite en Enfer, mon Ange gardien m’a escorté au Purgatoire. Là aussi, il y a sept degrés de souffrances et un feu inextinguible. Mais c’est beaucoup moins intense qu’en Enfer et il n’y avait pas non plus de querelles et de combats. La principale souffrance de ces âmes est d’être séparées de Dieu. Certaines de ces âmes qui sont au Purgatoire ont commis de nombreux péchés mortels, mais elles se sont réconciliées avec Dieu avant leur mort. Bien que ces âmes souffrent, elles jouissent de la paix et savent qu’un jour elle verront Dieu face à face. J’ai eu la chance de communiquer avec les âmes du Purgatoire. Elles m’ont demandé de prier pour elles et de dire aussi aux gens de prier pour qu’elles puissent aller au Ciel rapidement. Quand nous prions pour ces âmes, nous recevons leur reconnaissance à travers leurs prières et, au Ciel, leurs prières deviendront plus méritoires. Il m’est difficile de décrire la beauté de mon Ange gardien. Il est radieux et brillant. Il est mon compagnon constant et m’aide dans tous mes ministères, particulièrement mon ministère de guérison. Je fais l’expérience de sa présence partout où je vais et je lui suis reconnaissant pour sa protection dans ma vie quotidienne. Le Ciel Par la suite, mon Ange m’a escorté au Ciel en passant à travers un grand et éblouissant tunnel blanc. Je n’ai jamais ressenti autant de paix et de joie dans ma vie. Puis, aussitôt, le Ciel s’est ouvert et j’ai entendu la plus belle musique qui soit. Les Anges chantaient et louangeaient Dieu. J’ai vu tous les Saints, spécialement la Sainte Mère et Saint Joseph et plusieurs évêques et prêtres consacrés saints qui brillaient comme des étoiles. Lorsque j’ai paru devant le Seigneur Jésus, Il m’a dit : « Je veux que tu retournes dans le monde. Dans ta seconde vie, tu seras un instrument de paix et de guérison pour mon peuple. Tu marcheras sur une terre étrangère et tu parleras une langue étrangère. Tout est possible pour toi avec ma grâce. » Après ces paroles, la Sainte Mère m’a dit : « Fais tout ce qu’Il te dit. Je t’aiderai dans tes ministères. » Les mots ne sauraient exprimer la beauté du Ciel. La paix et le bonheur qu’on y trouve dépassent un million de fois notre imagination. Notre-Seigneur est beaucoup plus beau que toutes les images connues. Son visage est radieux et lumineux, et beaucoup plus beau qu’un millier de levers de soleil. Les images que nous voyons dans le monde ne sont qu’une ombre de sa magnificence. La Sainte Mère était près de Jésus ; elle était si belle et si radieuse qu’aucune des images que nous voyons dans ce monde ne peuvent se comparer à sa beauté. Le Ciel est notre vraie maison, nous sommes tous créés pour aller au Ciel et jouir de Dieu éternellement. Puis, je suis revenu dans le monde avec mon Ange. Pendant que mon corps était à l’hôpital, le médecin a complété tous les examens et on m’a déclaré mort. La cause de la mort était l’hémorragie. Ma famille a été avertie et comme elle était loin, le personnel de l’hôpital a décidé d’envoyer mon cadavre à la morgue. Étant donné que l’hôpital n’avait pas l’air climatisé, ils craignaient la décomposition rapide de mon corps. Pendant qu’ils m’emmenaient à la morgue, mon âme est revenue dans mon corps. J’ai ressenti une douleur atroce à cause des nombreuses blessures et des os brisés. J’ai commencé à crier et les personnes ont eu peur et se sont enfuies en hurlant. L’une d’elles s’est adressée au médecin et lui a dit : « Le cadavre pousse des cris ! » Le médecin est venu examiner mon corps et a déclaré que j’étais vivant. Puis il a dit : « Le Père est vivant, c’est un miracle, ramenez-le à l’hôpital. » De retour à l’hôpital, ils m’ont fait des transfusions de sang et j’ai été amené en chirurgie pour réparer les os brisés. Ils ont travaillé sur ma mâchoire inférieure, l’os pelvien, les poignets et ma jambe droite. Après deux mois, je suis sorti de l’hôpital, mais un médecin orthopédiste a dit que je ne marcherais plus jamais. Je lui ai répondu : « Le Seigneur qui m’a redonné ma vie et qui m’a ramené dans le monde me guérira. » De retour à la maison, nous avons tous prié pour un miracle. Même après un mois et les plâtres enlevés, je n’étais toujours pas capable de bouger. Mais un jour, pendant que je priais, j’ai senti une douleur extraordinaire dans la région pelvienne. Peu de temps après la douleur a disparu complètement et j’ai entendu une voix qui disait : « Tu es guéri. Lève-toi et marche. » J’ai ressenti la paix et la puissance de la guérison dans mon corps. Je me suis levé immédiatement et j’ai marché. J’ai loué et remercié Dieu pour ce miracle. J’ai rejoint mon médecin pour lui donner les nouvelles de ma guérison et il en a été stupéfait. Il a dit : «Votre Dieu est le vrai Dieu. Je dois suivre votre Dieu.» Le médecin était Indien (des Indes) et il m’a demandé de lui enseigner la foi de notre Église. Après quoi je l’ai baptisé et il est devenu catholique.

Repost 0
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 02:14

 

 

Lien pour  voir les vidéos

(clic sur link)

http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/enfer_le_lieu.html

 

link

 

 

 

Jésus:


"J'ai déjà dit que les démons

vont accroître leur présence

sur terre alors qu’ils quittent l'enfer

pour sortir par ces volcans"


Message de Jésus à John Leary (USA) reçu le16 février 2012


PHO3bded200-e9fe-11e2-a4f6-ec6710e508f8-805x453.jpg

 

Voici une petite vidéo "écrite" qui confirme que l'enfer est bien situé au centre de la terre

Témoignage d'une visite de l'enfer,

accompagnée par Jésus !

Voir le lien

--------------------------

(Vincent) Ce témoignage dure 14 minutes,

Je vous conseille de le regarder en entier car il est très bien fait.

Ce récit est en parfaite concordance avec les autres témoignages de l'enfer

 

Lien pour voir la vidéo

link

---------------------------

 

 

L'enfer a été créé comme une punition

pour les mauvais anges,

au cœur des incendies du noyau terrestre.

Ces démons parcourent encore la terre

en cherchant à détruire des âmes

-------------------------

 

Message de Jésus à John Leary

(USA), daté du lundi 13 juillet 2013

 

******

 

Jésus :

"Mon peuple,

la terre avec ses civilisations est unique dans l'univers parce que vous y avez Satan et ses démons

pour vous narguer avec leurs tentations.

Vous voyez votre existence sur terre

comme le vécu d'une certaine tranche de temps

parce que vos vies

ne dépassent guère une centaine d'années.

 


 

A partir du péché d'Adam,

tous ses descendants ont hérité d'une tendance au péché.

C'est pourquoi Je suis venu dans une autre tranche de temps,

en tant qu'homme,

Je pus ainsi sacrifier Ma vie

pour votre salut.

Chaque âme a été faite à Mon image,

avec une volonté libre,

qui peut M'aimer ou Me rejeter.


 

Vous pouvez voir avec les anges

la façon dont certains M'ont rejeté

et dont certains sont restés fidèles à Mon autorité.

L'enfer a été créé comme une punition pour les mauvais anges,

au cœur des incendies du noyau terrestre.

Ces démons parcourent encore la terre en cherchant à détruire des âmes.

J'ai donné à chacun de vous un ange gardien

et Mes sacrements pour vous guider vers le ciel,

mais Je ne vous impose pas Mon amour.

 

Les fidèles qui viennent au ciel ont enduré la condition humaine de la douleur et les tentations du diable.

Chaque jour, vous êtes soumis à des tentations et à des épreuves.

Vous êtes très dépendants de Moi pour tout ce que vous avez dans cette vie.

Ecoutez Mon appel d'amour à Me suivre comme un de Mes disciples.

Si vous M'aimez,

vous pourrez également partager Mon amour

avec vos prochains afin qu'ils puissent être convertis

à la foi.

 

Restez près de Moi dans vos prières quotidiennes,

à travers la messe et Mes sacrements,

et vous serez rendus forts pour résister

aux tentations du diable.

Vous avez des désirs corporels,

mais permettez à votre âme d'avoir un contrôle

sur eux,

de sorte que vous puissiez donner à votre volonté

de M'aimer. "

 

 

---------------------------

 

Un nouvel OVNI a été filmé entrant dans le volcan Popocatepetl au Mexique

51751511ovni-popocatepetl-jpg.jpg

Le 30 mai 2012, une caméra de surveillance installée à proximité du volcan Popocatepetl, situé au Mexique, a enregistré les mouvements d'un appareil qui a survolé le cratère avant de venir s'écraser (entrer) dans le volcan.

La caméra permettait aux vulcanologues de capter et de surveiller

les mouvements du volcan.

 

Des images authentiques

 

Au départ l'appareil semblait s'éloigner du volcan, puis il a subitement effectué un demi-tour avant de venir s'écraser dans le cratère, rapporte le site du Huffington Post.


"Il s'agit d'une caméra de faible luminosité qui permet aux vulcanologues qui étudient les images de voir toute incandescence sur le flanc du volcan dans les photos de nuit.


Par conséquent, toutes les lumières brillantes qui sont capturés apparaissent très lumineux, comme une planète / étoile", explique Marc Dantonio, spécialiste

en effets spéciaux.

 

La scène a été visionnée par différents spécialistes qui cherchent encore à donner un sens à ces images. Seulement, la seule chose que peut affirmer, précise Dantonio, c'est l'authenticité des images.


En effet, lorsque la vidéo est diffusée

à vitesse normale,

l'objet se déplace aussi rapidement qu'un avion.

 

Il ne s'agit pas là de la première fois qu'un appareil

non identifié plonge de la sorte dans le volcan.


En octobre dernier, (lire ci-dessous)


un objet cylindrique était venu s'écraser

dans ce même volcan.

La vidéo avait rapidement fait le tour du web.

  Lire la suite sur Gentside.com


cet-ovni-plonge-dans-un-volcan-en-eruption-au-mexique-dr_10.jpg

 

 

(Vincent - 15 nov. 2012)

On sait que les OVNI sont des véhicules pour transporter les démons.

 

Voici une vidéo (d'une caméra de surveillance du volcan mexicain Popocatepeti)

montrant un objet mystérieux style OVNI qui rentre dans un volcan :

 

On peut l'associé à cette phrase.

un-ovni-s-ecrase-dans-le-popocatepetl_126117_w250.jpg

Jésus:

"J'ai déjà dit que les démons vont accroître leur présence sur terre alors qu’ils quittent l'enfer pour sortir par ces volcans"

Message de Jésus à John Leary (USA)

reçu le16 février 2012

 

 

Ils y sortent et ils y rentrent pour les besoins de leurs causes,

cette vidéo confirme que toutes ces vérités incroyables sont bien une réalité.

 

volcan.jpg

--------------------------

 

 

Durant cette nuit

(la nuit d'avant que je diffuse cette information sur le net),

j'ai fait toutes sortes de cauchemars et mon téléphone a sonné 2 fois vers minuit/1 heure du matin

(avec personne au bout du fil)

pour perturber encore plus mon sommeil.

 

 

Ce genre d'incident arrive systématiquement

lorsque je diffuse des preuves

ou des messages

importants sur l'existence réelle

des démons.

--------------------------

Merciiiiii   Vincent

 

 Bisoussss @++++ Yoyo

Je vais faire Dodo lol !!!

(Prier pour faire taire ces bruits)

Repost 0
9 mars 2013 6 09 /03 /mars /2013 12:27

« L'Enfer est REEL,

j'y suis allée ! »


J'ai seulement 15 ans et un mois,

je ne pensais jamais

que j'allais mourir à 15 ans, jamais.

 

 

1038552494.gif

 

Voici quelques extraits du témoignage d'une jeune fille de 15 ans,

qui a grandi dans une famille chrétienne.


Plus tard elle a rétrogradé

dans sa marche,

se retrouvant en train de mourir à cause d'une overdose,

et elle se voyait aller en Enfer.


Heureusement, Dieu lui a été donné une deuxième chance et une mission


de revenir et d'avertir

les perdus,


Les rétrogradés

et

Les tièdes

Avec un message urgent.


 

Je m'appelle Jennifer Perez et j'ai 15 ans.


Il est difficile pour une jeune fille

comme moi de venir vers vous

et reconnaître mes propres erreurs.


Mais j'ai le St Esprit,

qui m'aidera, et me donnera

la force dont j'ai besoin.


Avant tout je voudrais dire

que c'est pour l'honneur et la gloire

de mon Dieu Jésus-Christ.


Je ne veux pas raconter une doctrine

ou inventer une nouvelle doctrine,


je vais simplement vous raconter

ce que j'ai vu, ce que j'ai entendu,

et ce que j'ai ressenti.

 

Petit passage de Jennifer

Description de l'enfer

Lien pour lire la suite   clic sur link

http://monblog.ch/paradisenfer/?story=ils-ont-vu-l-enfer-jennifer-perez

link

 

Quand j'ai commencé à regarder

autour de moi,

je voyais des gens qui étaient

tourmentés par des démons.


Il y avait là une femme qui souffrait,

un démon la torturait.


Le démon lui coupait la tête,

et avec une longue lance

il la transperçait partout.


Dans ses yeux, dans son corps,

dans ses pieds, dans ses mains,

n'importe où,

ça n'avait pas d'importance.


Puis il lui remettait sa tête sur son corps

et il la transperçait et transperçait.


Elle pleurait avec des cris perçants d'agonie.

 

 

 

  ******************

 

 

 Je vous parle à vous parents.


Ne vous arrêtez jamais de prier

pour vos enfants.


S'ils ne marchent pas avec le Seigneur,

continuez à prier pour eux,


n'abandonnez jamais.


Mes parents n'ont jamais abandonné,

et regardez où j'en suis aujourd'hui,

prêchant la Parole de Dieu;

 

racontant aux jeunes de venir servir

le Seigneur, car ils ont besoin de Lui.

 

 

******************

 

Conclusion

Maintenant si vous voulez accepter

le Seigneur,

veuillez baisser la tête et fermer

vos yeux,

Seigneur Dieu, dans le nom de Jésus,

je viens vers Toi.


O mon Seigneur Dieu en ce moment

je veux t'accepter comme mon Sauveur,

je veux que tu viennes dans ma vie.


Comme la sœur disait dans son témoignage que l'Enfer était réel,

elle y était.


Seigneur Dieu,

je te demande de me pardonner

pour tous les péchés que j'ai commis.


Pardonne-moi pour tout ce que j'ai fait. Chaque petit péché secret,

mon Seigneur Dieu,

je te le révèle,

alors s'il te plaît,

pardonne-moi pour tout cela.


Seigneur Dieu,

je crois que Tu es mort pour moi

à la croix et que tu es ressuscité

d'entre les morts.


Je crois que Tu viens dans mon cœur, que Tu règnes dans mon cœur,

et que Tu es dans mon cœur.


Je lirai Ta Parole,

et je veux être plus dans

Ta Parole.

J'irai à l'église.


Tu as dit

que quand deux ou trois personnes sont assemblées ensemble,

Tu es là.


Mon Seigneur,

je veux être là où Tu es!

Je prie tout cela

dans le nom de Jésus.

Amen. »

 

Si vous avez prié cette prière,

je veux vous souhaiter le bienvenue

dans le Royaume des Cieux.

Maintenant tu as des frères et sœurs

partout dans le monde.

Ceci est la décision la plus importante

que vous ferez alors n'en abusez pas.

Ne retournez pas dans ce monde.

Le monde conduit à la mort,

mais Dieu conduit à la vie éternelle.

 

 

 

 

 

Aussi Il m'a montré

le futur.

Il m'a montré la Terre

et comment les choses allaient se passer,


les évènements

qui allaient se passer.


La vision qui m'a été donnée

était à partir de maintenant jusqu'à

l'Enlèvement.


Il ne m'a pas montré l'Enlèvement,

mais Il m'a montré

les choses qui allaient

se passer avant cela.


Chaque jour

nous nous en approchons de plus en plus,

et je vous dis que

l'enlèvement est proche.

Vous avez besoin

de vous examiner, d'examiner votre vie

et posez-vous la question,


« Suis-je prêt pour aller vers le Seigneur ? »


Le Seigneur m'a montré cela,

mais Il m'a dit

de ne le raconter

à personne,

mais d'attendre

que la fin s'approche,


je ne veux pas tenter Dieu,

c'est pour cela que je ne dirai pas ce que j'ai vu.


Mais je vous dis

et je vous préviens que

l'Enlèvement

est proche.

 

 

A chaque moment vous devez vivre votre vie comme si c'était


le dernier jour,

et le dernier moment

de votre vie.

 

 

 

Si ce témoignage à touché votre cœur, donnez-le à un ami,

afin qu'il puisse également accepter

Dieu dans son cœur.

Ne laissez pas passer ce moment,

car cela peut être le dernier.

Repost 0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 16:19

 

La Terre Nouvelle


http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/regne2.htm

Lien clic sur link

(pour lire tout les messages)


 Le passage vers la nouvelle Terre


link

 J'ai aussi déclaré

qu'il y aura mille ans

de paix.


En ce temps, la terre sera cultivée comme Je l'avais destiné depuis la création

 

Il n'y aura aucune mécanique, de gaz, d'électricité, de ces instruments pour vous aider.


Vous travaillerez la terre avec amour

et respect,

Je vous envoie des animaux

pour vous aider.

 

L'amour abondera parmi Mes créatures.

 


Cela ne vous donnera pas d’âge,

mais une fraîcheur que vous ne connaissez plus.

 

Vous aurez plein de beaux traits et des cheveux brillants comme le soleil.

 


Vous ne vous reconnaîtrez pas,

car vous ressemblerez à mes anges

du Ciel.

  ---------------------------

 

Vous serez déportés sur une Terre Nouvelle et vous commencerez à vivre sur cette Nouvelle Terre qui sera un mini-Paradis


C’est en continuant de prier et de participer

à tous les sacrements

que vous passerez à travers tous ces obstacles.


Mon fils, Je sais que tout cela te semble impossible

mais tu peux le croire, tout est définitivement proche.


Les temps que vous vivez sont

les temps qui ont été annoncés

par tous les prophètes.


Et présentement

tout se concrétise.

 

Sois sans crainte, car tu seras protégé, toi et les tiens,

(ceux qui sont dans la prière).


Vous serez déportés

sur une Terre Nouvelle

et vous commencerez à vivre sur cette Nouvelle Terre

 qui sera un mini-Paradis.

 

 

Message de la Vierge Marie reçu le 18 Septembre 2012 par Robert Brasseur (Québec, Canada)

 

----------------------------

 

Rien ne vous rappellera votre passé,

car Dieu vous aime trop

pour vous laisser vos souvenirs


Petits enfants, écoutez bien votre Maman du Ciel,

plusieurs d’entre vous ont cherché

à s’étourdir

avec le besoin d’avoir de l’argent

pour s’offrir

des biens matériels et avoir des plaisirs

qui sont contre vous:

Cela est terminé.

Vous tous avez atteint le point culminant

où tout doit s’arrêter


pour faire place à une réalité:

celle de votre avenir.

 

Tout ce que vous avez accumulé

dans vos maisons,

dans vos remises, dans vos garages, dans vos coffres,

dans vos livres bancaires:

tout vous sera enlevé.

Rien ne restera après

le Grand Châtiment.»

 Tout comme

Noé pour le déluge

arche_folklorique.jpg

Abraham pour

Sodome et Gomorrhe

the-destruction-of-sodom-and-gomorrah_600.jpg

Moïse pour l’Égypte

moise3-copie-1.jpg

Jonas pour Ninive

Le-prophete-Jonas_-Musee-de-copie-1.jpgLien  clic sur    link

 

Incroyable, n’est-ce pas ?

« Je me souviens parfaitement qu’au moment où je touchai l’eau, mes pieds rencontrèrent quelque chose de mou, raconta plus tard l’heureux rescapé. L’instant d’après, je me trouvai dans une antre rose pâle qui se referma sur moi et me sentis aspiré par les pieds vers le bas. Je compris soudain que le cachalot était en train de m’avaler. Je continuai à glisser, pressé de toutes parts, entre ces parois visqueuses. La pression n’était cependant pas douloureuse, et l’espèce de couloir où j’étais engagé réagissait avec souplesse à mes moindres mouvements comme l’aurait fait du caoutchouc.

 

Je parvins finalement à une sorte de sac où je tenais à l’aise mais où régnait une obscurité totale. Je tâtai de la main ce qui m’entourait et je repérai plusieurs poissons dont certains étaient encore en vie puisqu’ils me glissaient entre les doigts et frétillaient sous mes pieds. Puis je ressentis de violentes douleurs à la tête. La chaleur devint suffocante et j’eus de plus en plus de peine à respirer. Mes yeux se mirent à me brûler atrocement. Je comprenais parfaitement que j’étais condamné à mourir dans le ventre du monstre et cette seule pensée m’était un intolérable tourment. En même temps, le terrible silence de ma prison vivante devenait affreusement oppressant. Je tentai de me mettre debout, de bouger bras et jambes, de crier. En pure perte ! J’étais incapable du moindre mouvement bien que mon cerveau demeurât parfaitement lucide. Alors, terrifié par l’horreur de ma situation, je m’évanouis…( Jonas, le miraculé de la mer p.9-10)

 

L’extraordinaire aventure du matelot Bartley vient confirmer

 

l’authenticité du récit biblique relatant l’odyssée

du prophète Jonas, qui fut englouti par

« un grand poisson »

 

précise le texte biblique

(et non par une baleine selon une croyance erronée très répandue) avant d’être rejeté vivant sur le rivage trois jours plus tard

(Jonas2:1,11).


 Tous ont été avertis

de ce qui s’envenait;


Voilà que, vous aussi,

Vous êtes avertis

De ce qui s’en vient.

 

 mais moi, votre Maman du Ciel,

je vous en avertis parce que je sais

ce qui s’envient


Lorsque le Grand Châtiment

sera terminé,

Seuls les élus de Dieu demeureront

sur la terre qui sera renouvelée

par l’Amour.


Vous, tous les élus

de Dieu,

vous serez témoins

de ce qui a été dit.


Je ne vous parle pas

de la fin du monde


Seuls les justes aux yeux de Dieu

qui vivent sur la terre en ce temps

Seront les élus de sa Terre Nouvelle.

 


Écoutez la voix qui tonne:

Viendra de la Volonté de Dieu

une matière étrangère à la terre.


À cause de sa prestance de grosses poussières la suivront

  ces poussières frapperont la terre.


Au moment où ces grosses poussières toucheront l’atmosphère,

elles se changeront en boules de feu.


De très grosses masses de feu

ainsi que des plus petites tomberont dans les mers et sur la terre.


Lorsqu’elles frapperont la terre,

Un soufre s’épandra sur la terre

Et montera dans les airs.

 Tous astres se momifieront;

soleil et lune perdront de leur brillance;

mers et tout leur contenu seront assainis par le feu de la purification;

air et tout ce qui vole seront purifiés de toutes impuretés;

terre et tout ce qui l’habite (hommes, femmes et enfants, bêtes qui marchent et rampent, oiseaux, insectes)

seront répartis en deux;


Ceux de l’amour seront élevés de terre


 Ceux de la haine seront Avalés par la terre,


ils connaîtront la colère

de Dieu.

 

Tous ceux qui auront consenti à ce que leur âme périsse disparaîtront de la surface de la terre, soit par le feu, soit par les eaux qui se gonfleront, soit par l’air qui sera empoisonné, soit par un virus qui sera une plaie purulente et la mort viendra les chercher, et tout sera purifié par un vent qui soufflera un feu sur toute

la terre pour laisser la place à des jours de fertilisation.

 

«La terre s’abreuvera de ses eaux pures et elle revivra.

Des jeunes pousses apparaîtront,

l’air se réchauffera et, au matin,

une rosée descendra sur ces nouvelles pousses.

 

Le soleil brillera de tous ses rayons et la lune veillera sur la terre.

Les hommes, les femmes et les enfants reprendront leur place,

là où Dieu les avait pris

pour les protéger.


Tous les animaux qui marchent et qui rampent, tous les insectes et tous les oiseaux

que Dieu aura choisi de garder

 seront sur la terre et dans les airs

et la terre saura leur redonner

leurs œuvres.

 

Message du Ciel donné à la Fille du Oui à Jésus

- Date inconnue - Volume 4 - n°296

 

  ----------------------------

Le vieux redeviendra jeune. 

Les voyages briseront

les barrières physiques


car mes enfants voyageront

vers d'autres planètes

 

Message de Jésus via Marie des Philippines, le vendredi 19 mars 2010 au matin, pendant les mystères douloureux

 

J'étais sur le 4ème mystère douloureux lorsque...

 

  ---------------------------

Après toute la tribulation il y aura une grande transformation sur la terre.


Tout ce qu'aujourd'hui vous contemplez sera différent

 

Messages donnés à Pedro Régis (Brésil) 3340 - Message de Notre Dame Reine de la Paix,

reçu le 3 juillet 2010


  ---------------------------

 

 

Après le grand feu de ma purification, vous serez Unis par une seule langue

 

 

Imaginez un instant tout ce qui sera créé dans ce Nouveau Monde 


imaginez un monde où le pur amour,

la foi en Dieu,

l’honnêteté, abondent dans le cœur

de l’homme;


de toutes ces vertus sortira

une apothéose d’énergies créatrices

qui produiront autant de merveilleuses créations si profitables à l’homme.


Plus vous traversez d’épreuves,

plus je vous purifie…

 

Message de Jésus via Marie des Philippines,

le 20 février 2010, à 6h 10,

à son oratoire, après les mystères joyeux

  --------------------------

 

Personne n’enviera son prochain

puisque les qualités de chacun

se ressembleront


Message de Jésus à JNSR (France)

- 4 Août 2009 Saint Curé d’Ars

 

---------------------------- 

Les hommes contempleront

des merveilles

qu'ils ne connaissaient pas

 

3.192 - Message de Notre-Dame à Pedro Régis (Brésil) le 25 juillet 2009

 ----------------------------

 

C'est en ce temps que Mes anges agiront à vos côtés à reconstruire

Vos cités

Selon

Mes Voies

Et Mes préceptes.


Oui, Mes enfants:

UN temps et la terre sera renouvelée,

son visage changé,


l'étendue de ses mers modifiée,


sa structure consolidée après d'immenses bouleversements.


Toute nation pervertie

et œuvrant sciemment

contre Moi en tant que nation,

ne sera plus

 

Encore UN temps et,

dans ces Nations fidèles,


Je ferai surgir du milieu d'elles,

des lignées de rois bons, justes

et saints;


des gouverneurs avisés et fidèles,

des économes astucieux,

des professeurs savants

dans les choses de Dieu

Par Amour,


une cohorte de justes administrateurs

de Mes Biens pour le salut et la vertu

de leurs frères.


C'est en ce temps que Mes anges agiront à vos côtés

à reconstruire vos cités

selon Mes Voies et Mes préceptes.

 

Mes enfants,

vous êtes déjà dans le premier temps

de cette prophétie:

le temps de l'écroulement mondial

et de la purification du monde

en tant que terre physique

portant l'homme,

le nourrissant, l'habillant, l'abritant

et lui faisant admirer l'œuvre de Dieu

à travers la création.


Oui, en Vérité, ce temps est commencé.

Je vous avertirai

de la survenue

des autres temps.


Ils pourront être concomitants

ou successifs selon les endroits

de la terre et selon la Foi des hommes.


Attention aux secousses

et aux tremblements,

Attention aux volcans

et aux marées,

Attention aux pénuries

et aux fléaux.


Attention au chaud

et au froid,

  A l'eau et au feu,

Au vent et aux  ouragans,

Attention aux pestes

et aux pestilences.

 

Tout, absolument tout doit être et sera renouvelé, purifié ou écarté.

Je vous le dis:


vous ne reconnaîtrez plus votre terre.

 Mes enfants,

n'ayez pas peur,


 il faut que tout ceci arrive

pour vous permettre ensuite de vivre dans la félicité et la Justice de Dieu.


Soyez bénis, vous qui M'écoutez

et qui prenez Mes avertissements

au sérieux.

Vous verrez la terre promise.

 

Jésus Christ-Roi,

Maître des univers,

Maître du monde,

Maître des Nations,

Roi des rois,

Seigneur des âmes.

 

MESSAGE REÇU PAR AGNÈS-MARIE (France) Le 18 Mars 2009

  ---------------------------

 

Cela ne vous donnera pas d’âge,

mais une fraîcheur

que vous ne connaissez plus.

Vous aurez plein de beaux traits

et des cheveux brillants comme le soleil.

Vous ne vous reconnaîtrez pas,

car vous ressemblerez

à mes anges du Ciel.

 

Enseignement donné par Dieu le Père à

« Solitude » (Canada) à partir des écrits de Luisa Piccareta sur la ‘Divine Volonté’ 5 décembre 2008

  ---------------------------- 

 Tout sera perturbé,

les saisons seront changées,

les arbres, les plantes, les cours d'eau et les eaux seront recouverts

par mes mers

 

Message de Jésus donnée à " la fille du oui a Jésus" 1er novembre 1985 - Jésus

---------------------------

 

Il n’y aura plus de monde commercial

 

Beaucoup de maisons et d’industries

ne seront plus jamais vues

 

2e Message de Dieu le Père livré à Louise Starr Tomkiel - le 25 avril 2008 à 23 :40 h.

---------------------------

Votre front porte

déjà l'étoile,

le signe qui vous distingue, chacun, comment étant

un enfant désigné

à joindre le rang

des "Appelés".


C'est le Père qui mettra La CROIX

Sur chaque front

Qui le mérite.

 


Quoique quelques-uns de Mon Reste ne vivront pas pour voir cette nouvelle aire,

 

ils reposeront avec Moi,

en paix.


 

Alors, après que ce mille ans soit achevé,

Les derniers jours Arriveront sur tous.


Je viendrai alors dans

Ma gloire pour juger

les vivants et les morts.


 

Je séparerai les Brebis

des Boucs


et il n’y aura plus de

« temps ».

 

Uniquement le Ciel et l’Enfer prévaudront.

 

(Un lien en haut de la page pour lire

les messages dans le détail)

--------------------------------------------------------

 

  On dit qu'il existe des faux prophètes de tout genre.

qui croire et ne pas croire ?


Réponse:

 

Le rôle des éditeurs traditionnels ou web (comme moi)

est justement de discerner et de faire le tri.

Je vous épargne donc tous les faux prophètes que j'écarte

grâce à mon don de discernement, ma logique et ma vie de prière.

 

BISOUSSSSSSSSSSSSSSSSSSS

A suivre Yoyo

Repost 0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 16:40

 

 

Il y a  10 Fois Plus

D'âmes En Enfer

Qu'aux Purgatoire.

  Lien - clic sur link


http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/enfer_le_lieu.html

link

Les Milliards D'âmes

Déjà en Enfer


Sans-titre-1.jpg


Sont celles qui m'ont Rejeté sans vergogne Pendant leur Vie.

 


Samedi 20 octobre 2012 à Maria de la Divine Miséricorde

(Irlande)

 

Ma chère fille bien-aimée, la vision que Je vous ai permis d'avoir la nuit dernière avait pour but de renforcer votre spiritualité et de vous montrer la Vérité de la vie après la mort.

 

 

Durant les premières

heures après la mort,

Satan envoie ses démons

pour tenter les âmes,

même à ce stade.


 

Il les tente pour qu'elles rejettent l'état de Purgatoire.


 

Il fait la même chose

à ceux qui sont mort

en état de grâce

et dont l'âme

est destinée à aller au Ciel.


 

Je vous ai montré la rapidité

Avec laquelle les âmes Plongent

Dans l'Enfer,

Et la persécution terrible qu'elles rencontrent,


jesus-temple.jpg


afin de prévenir

ceux qui ne croient pas qu'il existe.

 


 

Des milliards d'âmes sont déjà là,


  Il y en a tant qui y entrent

toutes les secondes

que cela vous est apparu


comme une pluie d'étoiles déchues, comme une averse de grêle tombant dans le lac de feu.


 

Je vous ai également montré le choc

Et la joie sur le visage de ces âmes,

Lorsqu'elles ont été arrachées,

  A la dernière minute,

Et sauvées.

 


C'est grâce aux souffrances Acceptées

par les âmes Expiatoires

pour Sauver de telles âmes

de L'Enfer.

 


Vous avez d'abord vu la terreur,

puis la peur sur leur visage,

alors que la Vérité de leur dernière

demeure leur apparaissait.

 


Puis vous avez vu la joie sur leur visage

lorsqu'elles ont compris qu'elles avaient été épargnées.

 

 

  image-copie-1

 

 

 

Les milliards d'âmes déjà en Enfer sont celles

Qui M'ont rejeté sans vergogne pendant leur vie sur terre.

 

Beaucoup étaient des gens brillants

et intelligents, exerçant une influence

dans le monde,

qui se sont donnés beaucoup de mal

pour que la Parole de Dieu

ne soit pas entendue.

 


 

Beaucoup étaient

responsables d'avoir

ordonné le meurtre de

milliers de gens innocents.


 

 

Ils ont exécuté les enfants de Dieu sans une once

de remords au cœur.


 

Ils ont accompli

des actes vils, avec des

perversités sexuelles


qui sont une offense

à Dieu

Qui les détecte

 


 

Beaucoup ont provoqué

la persécution des Églises

de Dieu par des activités

profanes et, dans certains

cas, ont rejoint l'ennemi

lors de messes noires

où ils adoraient la bête.

 


 

Ce sont les âmes que vous sauvez,

Ma fille.

Ceux à l'âme noire

et au cœur de pierre.

 


 

Il y a dix fois plus d'âmes en Enfer

qu'au Purgatoire.

Les milliards d'âmes en Enfer,

toutes à différents niveaux,

surpassent en nombre celles qui sont au

 


Ciel dans un rapport

de trente-trois pour

une seule âme.


Il n'est pas facile d'aller au Ciel,

Et il faut s'engager beaucoup

Pour préparer son âme

A en passer les portes.


y1ptqdd8zdli2mpnepygbggahrdcmk5ngbzdkwildymlqppxitcgvznefv6.jpg

C'est le moment

de la Vérité.

La Vérité n'est pas toujours plaisante

mais elle est nécessaire pour que tous les enfants de Dieu comprennent.


 

Ma Miséricorde est cependant grande. Lorsque vous la demandez

Pour vous-même,

Vos prières sont exaucées.

 

 

 

Copie-de-Le-Feu-de-Dieu-500x381.jpg

 

 

 

 

Lorsque vous demandez qu'une autre âme soit sauvée,

spécialement

au moment de sa mort, votre appel est entendu.

Si vous ne demandez pas

Ma Miséricorde,

elle ne peut être accordée.


 Par Sa Miséricorde Abondante

Dieu a envoyé

Des prophètes

Des messagers


Aux êtres humains,

et leur a révélé

Des Écritures Saintes


 

Au moment de

L'Avertissement,

Ma Miséricorde sera

Déversée sur toute la terre


Alors, vous devrez Me demander

Ma Grande Miséricorde

Pour vous protéger.


 

Ceux qui rejetteront

Ma Miséricorde

Le feront de leur propre

Libre-arbitre.


 

Ma Miséricorde

Est abondante

Pourtant si peu

La demandent

   56391324 p

Votre Jésus

Repost 0
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 19:03

 

 

Foire aux quetions 

 http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/faq.htm

link

 

 

 

6

A propos de L'Enfer. "Rendez-vous compte d'une personne qui souffrirait des tortures pour toujours. Imaginez-vous à la place de cette personne. Je trouve cela horrible de croire à ce genre de choses" Les dogmes (comme l’Enfer éternel) vous dérangent, cela vous paraît horrible, et vous avez bien raison.


Mais le problème c’est que ce n’est pas nous qui avons créé le monde et l’univers

Vous vous inventez une religion à votre goût, selon vos désirs.


Dieu a d’autres désirs, une autre logique.

  armee-satan.jpg

 

 

 

---------------------------------------

14

Et la résurrection ?

quand aura-t-elle lieu par rapport au jugement ?

 

 

Retour en haut de la page

La résurrection de la chaire n'aura lieu qu'a la fin du monde ou il y aura un 2ème jugement qui confirmera le premier, le fameux jugement dernier. Les justes et les damnés retrouveront leur corps que Dieu ressuscitera. Les justes iront (retourneront pour ceux qui y étaient déjà) au paradis et les damnées en enfer (Jésus, dans ses messages, précise bien que les damnées aussi retrouveront leur corps).

Jésus dit également dans ses messages que le corps et l'esprit font parties intégrantes de sa création

et seront donc réassociés à la fin du monde, c'est la résurrection de la chaire (le corps glorieux).

15 - Peut-on quitter l'Enfer ? NON, la condanation est définitive - lire le chapitre sur l'Enfer

16 - Les enfants peuvent-ils aller en Enfer? Oui - lire le chapitre sur l'Enfer

  resurrection-du-christ-et-anges-Lorenzo-Lotto.jpg

 

La Resurrection du christ

 

--------------------------------------

17

Une personne qui a beaucoup souffert sur terre échappera-t-elle au purgatoire?

 

 

Retour en haut de la page

C'est peu probable car Dieu est plus exigeant qu'on ne le croit en matière de pureté. Bien des souffrances de la terre sont liées aux péchés des hommes. Voici un extrait des messages de Mirella Pizzioli

(...) J'ai assisté une autre femme âgée, de la famille de mon mari. Et quand elle est partie, les créatures du Ciel m'ont dit que cette personne est au purgatoire et que sa faute, c'était son grand égoïsme et son attachement à l'argent. J'ai dit quelques mots à sa famille, mais ils se sont offensés, disant qu'il n'était pas possible que cette femme de 80 ans puisse être au purgatoire, parce que son purgatoire, elle l'avait déjà eu sur terre (...)

 


guerra_purgatoire.JPG

 

Pour les chrétiens catholiques, le Purgatoire

(du latin purgare, «purifier, nettoyer»)


désigne l'ensemble des moyens par lesquels les âmes mortes en état de grâce mais non encore entièrement purifiées des conséquences de leurs péchés, accède à la vision directe de Dieu, vision qui cause une jouissance infinie et éternelle,


le paradis, ou le ciel.

 

 

------------------------------------- 

9

 

Ces messages sur la Fin des temps m’angoissent.

Et vous, comment vivez-vous cela ?

 

 

Je lis (et mets en ligne) les messages sans stress.


À la messe, lors des lectures, on y entend souvent ce genre de message (relisez l'Apocalypse)

Les messages sur la fin des temps que je mets sur le web sont secondaires dans ma vie, ils me servent pour mieux comprendre ce qui va arriver et être préparé.

Ils sont importants, mais ils n'occupent pas la première place.

Ce qui est prioritaire, c'est de tous faire pour avoir un temps de purgatoire le plus minime possible.

Voilà l'objectif ! la sainteté !

et non la "Fin des temps", qui est commencé, et qui fait partie de l'aventure humaine et que l'on vivra tous.


(de la terre ou du Ciel).

 

-------------------------------------

11

 

Un grand Roi vas venir régner en France

comment feras t-il pour accéder aux pouvoir alors que nous somment en démocratie ?

 

 

Il ne s’agit pas d'un Roi selon la "raison humaine"

mais une sorte de guide spirituel.


Ensuite "Roi" ne veut pas dire "dictature". - La plupart des pays européens sont des Royaumes.

Ces pays sont, en réalité, des républiques avec un façade de monarchie.


-----------------------------------------------------


13


Je souhaiterais savoir si au ciel nous pourrons revoir nos animaux de compagnies ?

 


 

Nous savons beaucoup de chose sur le ciel, notamment qu'il y a des animaux, mais il n'y a aucun message, à ma connaissances, qui parlent de ce sujet.

Néanmoins, Par les descriptions du paradis racontées par ceux qui y sont (voir "Jean, messager de la lumière") Nous vivons au paradis "entouré" de nos désirs, donc, en toute logique, si l'on désir revoir les animaux que l'on a connus et aimés sur terre,


Dieu ne devrait pas s'y opposer

  Dieu veux un bonheur complet

Pour nous au Ciel

 

 

-------------------------------------------------------

26

Quand pourrons-nous savoir la date des fameux trois jours de ténèbres ?

Il est peu probable que Dieu donne un jour la date car il a dit "je viendrais comme un voleur vous surprendre".


Les 3 jours de ténèbres doivent clôturer la fin des temps.


Moi Jésus, Je ne révèle pas en avance le temps et le moment, mais Je demande à tous :soyez prêts.


J'ai lu dans un messages

Que l'année des 3 jours de ténèbre,

Aucun arbre ne donnerait de fleur

 

41 - Un petit mot pour les musulmans qui prennent de l'intérêt à lire les messages célestes présents sur ce site.

Sachez que ce qui est dit sur ce site (qui est dans la continuité des évangiles) est en contradiction complète avec l'enseignement du Coran. Vous dire "musulman" et prendre du plaisir à lire ces messages célestes est une contradiction. Il vous faudra faire un jour le grand saut. (soyez quand même prudent vis-à-vis de vos familles).

Ce grand saut, vous le ferez obligatoirement lors du Grand Avertissement, qui sera là pour ça. Les 3 jours de ténèbres viennent après (3 ans et demi) pour clore la fin des temps (le règne de l'antéchrist) et introduire la Nouvelle Terre).

Naturellement, je vous invite à prendre de l'avances en lisant les évangiles, cela consolidera votre culture générale, (et plus si affinité) :
Voici un lien pour lire les Evangiles

 

 

33
Pourquoi la Ste Vierge demande-t-elle à des Chrétiens de se convertir ?

Beaucoup de personnes se disent chrétiennes et ont reçu le baptême à la naissance grâce à la foi de leurs parents mais ne vont jamais à l'église et ne mettent pas en pratique l'enseignement d'amour de Jésus.
La Sainte Vierge demande de revenir à Dieu, de croire en l'amour, d'aimer Dieu et son prochain comme soi-même, d'aller à la messe et de recevoir le sacrement de réconciliation (confession)

 

 

31
Pourquoi croire en Dieu et vouloir sauver son âme ?


Retour en haut de la page

Dieu est un père pour les hommes, C'est lui qui nous a créé, sans lui nous ne serions rien.
Nous devons être reconnaissants et aimer Dieu comme un enfant aime un père débordant d'amour
- Si Dieu est très aimant pour ses enfants fidèles,
- Si Dieu pardonne facilement,
- Si Dieu fait tout pour nous attirer vers lui qui est amour,
Il est, en revanche, impitoyable pour ceux qui le rejettent délibérément et qui rejettent l'amour,
Il condamne à l'enfer éternel (lieu d'extrême souffrance,) ceux qui se nourrissent de haine et d'orgueil.

 

 

26
Quand pourrons-nous savoir la date des fameux trois jours de ténèbres ?

Il est peu probable que Dieu donne un jour la date car il a dit "je viendrais comme un voleur vous surprendre". Les 3 jours de ténèbres doivent clôturer la fin des temps. Moi Jésus, Je ne révèle pas en avance le temps et le moment, mais Je demande à tous : soyez prêts. J'ai lu dans un messages que l'année des 3 jours de ténèbre, aucun arbre ne donnerait de fleur

 

41 - Un petit mot pour les musulmans qui prennent de l'intérêt à lire les messages célestes présents sur ce site.

Sachez que ce qui est dit sur ce site (qui est dans la continuité des évangiles) est en contradiction complète avec l'enseignement du Coran. Vous dire "musulman" et prendre du plaisir à lire ces messages célestes est une contradiction. Il vous faudra faire un jour le grand saut. (soyez quand même prudent vis-à-vis de vos familles).

Ce grand saut, vous le ferez obligatoirement lors du Grand Avertissement, qui sera là pour ça. Les 3 jours de ténèbres viennent après (3 ans et demi) pour clore la fin des temps (le règne de l'antéchrist) et introduire la Nouvelle Terre).

Naturellement, je vous invite à prendre de l'avances en lisant les évangiles, cela consolidera votre culture générale, (et plus si affinité) :
Voici un lien pour lire les Evangiles

 

 

33
Pourquoi la Ste Vierge demande-t-elle à des Chrétiens de se convertir ?

Beaucoup de personnes se disent chrétiennes et ont reçu le baptême à la naissance grâce à la foi de leurs parents mais ne vont jamais à l'église et ne mettent pas en pratique l'enseignement d'amour de Jésus.
La Sainte Vierge demande de revenir à Dieu, de croire en l'amour, d'aimer Dieu et son prochain comme soi-même, d'aller à la messe et de recevoir le sacrement de réconciliation (confession)

 

 

31
Pourquoi croire en Dieu et vouloir sauver son âme ?


Retour en haut de la page

Dieu est un père pour les hommes, C'est lui qui nous a créé, sans lui nous ne serions rien.
Nous devons être reconnaissants et aimer Dieu comme un enfant aime un père débordant d'amour
- Si Dieu est très aimant pour ses enfants fidèles,
- Si Dieu pardonne facilement,
- Si Dieu fait tout pour nous attirer vers lui qui est amour,
Il est, en revanche, impitoyable pour ceux qui le rejettent délibérément et qui rejettent l'amour,
Il condamne à l'enfer éternel (lieu d'extrême souffrance,) ceux qui se nourrissent de haine et d'orgueil.

 

 

26
Quand pourrons-nous savoir la date des fameux trois jours de ténèbres ?

Il est peu probable que Dieu donne un jour la date car il a dit "je viendrais comme un voleur vous surprendre". Les 3 jours de ténèbres doivent clôturer la fin des temps. Moi Jésus, Je ne révèle pas en avance le temps et le moment, mais Je demande à tous : soyez prêts. J'ai lu dans un messages que l'année des 3 jours de ténèbre, aucun arbre ne donnerait de fleur

Repost 0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 16:02

tiny_mce_marker

http://venez-a-jesus.blogspot.fr/2012/02/revelations-sur-lenfer-1er-temoignage.html

 

nombreux témoignages vrais ou faux

à vous de voir mais,

Jésus dit


selon ton coeur

Dans le doute


Selon les saintes écritures

Uniquement

Clic sur link

 

 link  

 

 

  Ensemble, en tant que groupe,

7 jeunes Colombiens

ont été emmenés par Jésus-Christ

Pour visiter l'Enfer.


 

 

Enfer

 

(11 avril 1995)

Dieu nous a donné une révélation qui va changer la trajectoire de nos vies.


Nous venons à peine de commencer à connaître Dieu et Sa Parole.


Nous sommes sept adolescents à qui Dieu a accordé le privilège et la grande responsabilité de partager ces révélations avec le monde.


----------


Tout a commencé aux alentours de 10h du matin.

Nous étions en train de prier et de nous préparer pour aller à un pique-nique qui devait avoir lieu plus tard dans la journée.


Soudain, une puissante lumière blanche s'est mise à briller à l'une des fenêtres.


Lorsque la lumière est apparue, chacun de nous s'est mis à prier en langues et fut baptisé du Saint-Esprit.


 

A ce moment, nous étions tous dans l'étonnement et fascinés par ce que nous voyions.


Cette lumière glorieuse illuminait la pièce entièrement.


Cette lumière était beaucoup plus forte que la lumière du soleil.


Au milieu de cette splendeur, nous pouvions voir une foule d'anges vêtus

de blancs.


Ces Anges étaient

d'une apparence Superbe, Si Grands et Si Beaux

à la fois.

 


ChristsSecondComing

 

Au milieu de tous ces anges, nous avons vu quelque chose d'incroyable


Le visage d'un Homme


Cette image était celle d'un être spécial, un homme vêtu d'une longue robe sous un manteau très blanc.


Ses cheveux étaient comme des fils d'or.

 

Nous ne pouvions pas voir son visage car il brillait trop.


Cependant, nous avons vu qu'Il portait Une ceinture dorée

Autour de Sa poitrine.


Il y était écrit, en lettres dorées:


Roi des Rois,

Seigneur des Seigneurs.


Il portait des sandales d'or pure à ses pieds et Sa beauté était sans égale.


Lorsque nous avons vu la présence de cet Homme, chacun de nous est tombé sur les genoux.

 

 

Jesus-The-King

 

Puis nous avons commencé à entendre Sa voix.


C'était si spécial et merveilleux, chaque mot transperçait notre cœur comme une épée à deux tranchants, exactement

 comme il est écrit dans La Parole de Dieu (Hébreux 4:12).


 Il s'adressait à nous d'une manière simple mais très puissante.


Nous l'avons clairement entendu nous dire:


Mes petits enfants, ne soyez pas effrayés,

je suis Jésus de Nazareth,


et je vous ai visité pour vous montrer un mystère que vous pourrez raconter aux villes, aux nations, aux églises et à dans chaque endroit.


Où je vous dirai d'aller,

vous irez.


 Où je vous dirai de ne pas aller,

vous n'irez pas.

 

La Sainte Bible, La parole de Dieu, dit dans Joel 2:28 "Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions."

Ce sont les temps que Dieu préparent pour tout le monde.


 

Puis, quelque chose d'étrange

Est survenue.

 

Une roche est apparue dans le milieu de la pièce et le Seigneur qui était avec nous, nous a fait asseoir sur la roche.

 


La roche était à environ 20 cm du sol et un énorme trou est apparu au milieu du plancher.


C'était une cave énorme,

noire et terrifiante.


Puis bientôt, nous sommes tombés de la roche et sommes descendus à travers cette cave dans le plancher.


Tout était très noir et nous étions conduits au centre de la terre.

 

Pendant que nous nous trouvions dans cette lugubre noirceur, nous étions effrayés ! Nous étions si effrayés que nous avons dit au Seigneur, "Seigneur nous ne voulons pas aller à cet endroit ! Ne nous amène pas là Seigneur ! Sors-nous d'ici Seigneur !" Avec un très beau sourire et une voix remplie de compassion, le Seigneur nous a répondu 

 

 

 

Cette Expérience

Est Nécessaire.


 Enfer.jpg

 

 

Nous étions dans un tunnel qui avait la forme d'une corne.


Puis nous avons commencé à voir des ombres, des démons et des figures qui déambulaient d'une place à l'autre.


Nous continuions toujours à descendre plus profondément.


En seulement quelques secondes, nous avons ressenti un grand vide et une grande peur.


 

Nous sommes finalement arrivés près de quelques cavernes et près d'horribles portes.


Ça ressemblait à un Labyrinthe.

Nous ne voulions pas aller à l'intérieur.


Nous percevions aussi une odeur horrible et une chaleur étouffante.

 


Une fois entré là, nous avons vu des choses terribles, des images effrayantes.

 


La totalité de l'endroit était engloutie sous les flammes et les corps de million de personnes se trouvaient au milieu d'elles.

 


Ils souffraient une grande tourmente.

 


Cette vision était si horrifiante.

 


Nous ne voulions pas voir

ce qui nous était montré.

 


 

L'endroit était divisé en différentes sections de châtiments et de souffrances.

 


L'une des premières sections que le Seigneur nous a permis de voir était


La vallée des Chaudrons.

 


C'est le nom que nous lui avons donné.


Il y a avait des millions de chaudrons incrustés au sol; chacun était bouillant de lave.

 


Il y avait, dans chaque chaudron, l'âme d'une personne venue en enfer après sa mort.


  A l’instant où ces âmes ont vu

Le Seigneur,


elle se sont mises à Crier et à Hurler:


Seigneur, aie pitié de nous !


Seigneur donne-moi une chance de sortir de cet endroit!


Seigneur, sors-moi d'ici

et je vais dire au monde

que cette place existe réellement !

 

 

Enfer-1.jpg

Mais le Seigneur

Ne les regardait pas.


Ils étaient des millions

D'hommes,

De femmes

 De jeunes gens

Dans cet endroit.


Nous avons également vu des Homosexuels

et

Des ivrognes

Souffrir dans la tourmente.

 


Nous voyions tous ces gens crier à causes de leurs grandes souffrances.


 

Nous étions sous le choc de voir à quel point leurs corps étaient détruits.


Les vers entraient et sortaient

de leurs bouches, de leurs oreilles

et de leurs yeux désorbités.


Les vers pénétraient Aussi au travers

De leurs corps.


Cela concorde avec ce verset dans La Parole de Dieu,Esaïe 66:24

"Et quand on sortira, on verra les cadavres des hommes qui se sont rebellés contre moi ; Car leur ver ne mourra point et leur feu ne s'éteindra point ; Et ils seront pour toute chair un objet d'horreur.

" Aussi, dans Marc 9:44 "...où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point."


Nous étions tout simplement horrifiés de regarder ce que nous avions devant les yeux.

 

Il y avait des flammes de 3 à 5 mètres (9 à 12 pieds) de haut.

 


Et dans chaque flamme se trouvait l'âme de quelqu'un décédé, et atterri en enfer.


 

Le Seigneur nous autorisa à regarder

un homme qui se trouvait à l'intérieur

de l'un des chaudrons.


Il était à l'envers

et la chair de son visage

pendouillait

en morceaux.


Il restait là à regarder

le Seigneur attentivement.


Et puis il s'est mis à crier et à appeler Jésus.


Il a dit:


Seigneur, aie pitié !

Seigneur donne-moi une chance !

Seigneur sors-moi de cet endroit !


 Mais le Seigneur Jésus

ne voulait pas le regarder.


Il lui a simplement tourné le dos.


Lorsque Jésus a fait cela,

l'homme a commencé à le maudire

et à blasphémer son nom.


Cet homme était John Lennon, membre du satanique groupe de musique "Les Beatles". John Lennon était un homme qui se moquait et riait du Seigneur durant sa vie.

Il disait que le christianisme était pour disparaître et que Jésus-Christ serait oublié de tous.


Cependant, cet homme est aujourd'hui en enfer et Jésus-Christ est vivant !!


Le christianisme n'a pas disparu

non plus.


 

Comme nous commencions à marcher sur les bords de cet endroit,

les âmes étiraient leurs mains vers nous,

Suppliant pour de la pitié.


Ils demandaient à Jésus

de les sortir de là,


Mais le Seigneur

Ne voulait

Pas les regarder.

 

 


Puis nous avons commencé à passer

au travers différentes sections.


Nous sommes venus dans la section la plus terrible de l'enfer, là où se déroule les pires tourments;

Le centre de l'enfer.


La forme la plus concentrée des tourments;

des tourments que l'être humain

ne peut même pas exprimer.


Les seules personnes

qui se trouvaient

dans cet endroit

étaient ceux

qui avaient déjà connu


Jésus

Et La Parole de Dieu.


Ils étaient jadis

pasteurs, évangélistes, missionnaires

et toute cette catégorie de personnes qui avaient un jour accepté Jésus et connu la vérité, mais qui vivaient une double vie.


 

Ils y avaient aussi des rétrogrades;

leurs souffrances étaient mille fois pires que n'importe qui d'autres.


Ils criaient et suppliaient

Le Seigneur pour

De la pitié,


mais la Parole de Dieu dit   dans Hébreux 10:26-27,

"Car si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l'ardeur d'un feu qui dévorera les rebelles."


 

Ces gens étaient là

car bien qu'ils prêchaient, jeûnaient, chantaient et élevaient leurs mains

dans l'église,

il en était tout autrement dans la rue

et à la maison.


 Ils étaient

Adultères, Fornicateurs, Menteurs et Voleurs.


Nous ne pouvons pas mentir à Dieu.


La Bible dit que l'on demandera beaucoup à celui à qui on a beaucoup donné et on exigera davantage de celui à qui l'on a beaucoup confié. (Luc 12:48).


 

Dieu nous a aussi autorisé à voir deux femme qui avaient un jour été des sœurs Chrétiennes sur la terre

mais qui ne vivaient pas une vie juste devant le Seigneur.


L'une disait à l'autre.


"Soit maudite misérable!


C'est de ta faute si je suis dans cet endroit !


Tu ne m'as pas prêchée

le saint évangile!


Et parce que tu ne m'as pas parlée à propos de la vérité,

je suis maintenant ici en enfer !


Elles pouvaient se dire ces choses au milieu des flammes

et elles se détestaient l'une et l'autre

car il n'y a pas d'amour, de pitié et de pardon en enfer.


 

Ils étaient des milliers d'âmes qui avaient connu la Parole de Dieu,

mais leur vie n'était pas propre


Devant la Sainte présence

du Seigneur.

 


"Vous ne pouvez pas jouer avec Dieu,

Ni avec les flammes de l'enfer.

 


S'est exclamé le Seigneur,

Il nous aussi dit,


"Mes fils, toutes les souffrances qu'il y a sur la terre, concentrées en une seule place, ne sont rien, RIEN comparées avec la souffrance qu'une personne éprouve en enfer.


  S'il n'en demeure pas moins que c'est atroce pour ceux qui souffrent le moins en enfer,

imaginez combien pire c'est, pour ceux qui sont au centre de l'enfer,


Ceux qui un jour ont connu la Parole de Dieu mais qui ont marché éloigné d'elle.

 


Puis le Seigneur nous a dit que nous pouvions jouer avec le feu sur la terre mais jamais avec le feu en enfer.


 

Nous continuions à marcher à travers différents endroits et le Seigneur nous a montré plusieurs personnes différentes.


Nous pouvions voir que

Les gens subissaient Approximativement

Six sortes de châtiments Différents.

 

 


Il y avait des âmes tourmentées par des démons avec toutes sortes de punitions.


L'une de ces terribles punitions était leur propre conscience qui disait :


Tu te rappelles lorsqu'ils te prêchaient, tu te souviens lorsque tu entendais la Parole de Dieu et qu'ils t'informaient au sujet de l'enfer.


Tu riais à propos de ça !


Leurs propres consciences les tourmentaient,

tout comme les vers qui traversaient leurs corps

et comme le feu qui les brûlaient

des milliers et des milliers de fois plus que ce que nous connaissons sur la terre.


C'est la récompense

Que le diable a pour tous Ceux qui le cherchent

Et le suivent.


 

La Parole de Dieu dit dans Apocalypse 21:8  "Mais pour les lâches, les incrédules,

les abominables, les meurtriers,

les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort."

 


 

Ensuite le Seigneur nous a montré un homme qui avait tué six personnes.

 


Ces six personnes l'entouraient et lui criaient :

C'est de ta faute si nous sommes ici,

TA FAUTE !


Le meurtrier tentait de boucher ses oreilles car il ne voulait pas les écouter, mais ils ne parvenait pas à ne pas les entendre car en enfer,


Tous nos sens sont Beaucoup plus sensibles.


 

Les âmes, dans ce lieu,

Etaient tourmentées par une soif Intolérable.

 


Et il n'était absolument pas possible de satisfaire

cette soif,


comme l'histoire de Lazare et de l'homme riche dans la Bible (Luc 16:19).

L'homme riche qui s'est retrouvé en Enfer désirait seulement une petite goutte d'eau !


La parole du Seigneur dit dans Esaie 34:9 "Les tourments d'Edom seront changés en poix, et sa poussière en soufre ; et sa terre sera comme de la poix qui brûle."

 

Dans ce lieu,

Chaque âme

Etait au milieu du feu.


Les gens voyaient des mirages de rivières d'eau cristallines

au milieu du feu;


mais lorsqu'ils essayaient de les atteindre,

les rivières se transformaient

En Feu.


Ils voyaient aussi des arbres remplis de fruits desquels s'échappaient de l'eau,

mais lorsqu'ils tentaient de les prendre,

ils se brûlaient les mains et les démons les ridiculisaient.


 

Puis Dieu nous a conduit vers un endroit bien pire que celui que nous venions de visiter.


Nous avons vu le lac

De feu

Et de soufre.


Sur un côté de ce lac, il y en avait un plus petit.

Dans le plus petit, se trouvait des millions et millions d'âmes qui pleuraient et imploraient la pitié du Seigneur.


Ils Lui disaient,

"Seigneur, s'il vous plait !

Fais-nous sortir d'ici, ne serait-ce que pour un petit moment !

S'il vous plait,

donne-moi la chance de sortir !!!"


Cependant, le Seigneur ne pouvait rien faire pour eux car leur jugement avait déjà eu lieu.


 

Parmi ces millions et millions de personnes, le Seigneur nous a permis de nous concentrer sur un homme qui avait la moitié de son corps submergé dans le lac de feu.


Le Seigneur nous a laissé entendre et connaître ses pensées.


Le nom de cet homme était Mark.


Nous étions abasourdis par les paroles que cet homme se disaient en lui-même.

Nous avons appris une leçon éternelle en entendant ses pensées.


"Je donnerais n'importe quoi pour être

à votre place maintenant!


Je donnerais n'importe quoi pour revenir sur la terre seulement une minute.


Je m'en ficherais d'être

le plus misérable,

 le plus malade,

le plus détesté

ou

l'homme le plus pauvre

de la terre,


je donnerais n'importe quoi pour revenir !

Seulement pour une minute

Sur la terre.


Le seigneur Jésus

Tenait ma main.

Jésus a répliqué aux pensées de Mark

en lui demandant:


"Mark, pourquoi voudrais-tu revenir

sur la terre ne serait-ce que pour une minute ?"


D'une voix sanglotante et tourmentée,

il a répondu à Jésus,

"Seigneur ! Je donnerais n'importe quoi pour revenir sur la terre une seule seconde, simplement pour me repentir et être sauvé."

 

Lorsque le Seigneur a entendu ce que Mark venait de dire, j'ai vu du sang qui provenait des blessures de Jésus et ses yeux étaient remplis de larmes.


Jesus-Cries.jpg

Puis Il a dit :

"C'est trop tard pour toi Mark!


Les vers sont maintenant ton lit

et ils sont ta couverture."


(Esaie 14:11).

Lorsque le Seigneur

Lui a dit ces mots,

Il a coulé dans le lac

Pour toujours.


Malheureusement, ces âmes n'ont plus aucun espoir.

 


Seulement nous

sur la terre

avons encore aujourd'hui, la chance de nous repentir

et d'aller au Ciel

avec notre Seigneur Jésus-Christ.

 

 

  -----------------------------

 

 

Paradis

 

 

 

Ensemble, en tant que groupe,

7 jeunes colombiens ont été emmenés

par Jésus-Christ pour visiter le Paradis


 

Voici quelques extraits de leurs témoignages

(en raison de l'enregistrement duquel est tiré la traduction, seuls 6 témoignages ont pu être traduits).

Le récit intégral peut être consulté via ce lien : http://www.spiritlessons.com/Documents/7_Jovenes/French_7_Columbian_Youths_Heaven_Revelations_sur_le_Ciel.pdf


Cet article fait suite à un premier

  (Ils ont Vu L'enfer)

 


7 jeunes colombiens 

-----------------------------

  Extraits 1er témoignage:

-------------------------------

 Nous étions dans notre chambre, lorsque nous avons eu la première expérience (sur l’Enfer).


La chambre commença de nouveau à se remplir de lumière.

 

Celle-ci était pleine de la gloire de Jésus.


C’était merveilleux d’être en Sa présence !


Jésus nous a dit:

« Mes enfants, maintenant Je vais vous montrer Mon Royaume, nous irons dans Ma Gloire. »


Nous nous sommes tous pris par la main et nous avons été enlevés au Ciel.


Je regardai en bas et j’ai vu que nous étions hors de nos corps.

 


Comme nous avions quitté nos corps, nous étions habillés de robes blanches et nous avons commencé à monter vers le Ciel à une très grande vitesse.


Nous sommes arrivés devant une porte à deux vantaux qui était l’entrée dans le Royaume des Cieux.


Il y avait aussi deux anges qui nous accompagnaient

et qui avaient chacun quatre ailes.

Ces anges nous ont fait un chaleureux accueil et ils ont ouvert ces portes immenses.

Nous avons vu un endroit merveilleux avec beaucoup de différentes choses.

Lorsque nous sommes entrés, une tranquillité parfaite a rempli nos coeurs.

 

La première chose que j’ai vue, était un cerf et j’ai demandé à une de mes amies:

« Sandra, est-ce que tu regardes la même chose que je regarde ? »

Elle ne pleurait et ne criait plus comme elle l’avait fait lorsque Jésus nous a montré l’Enfer.


Elle a sourit et a dit :

« Oui Esau, je regarde un cerf ! »

Puis alors j’ai su que tout cela était réel, que nous étions vraiment dans le Royaume des Cieux.

Nous sommes allés vers l’endroit où se trouvait le cerf et derrière lui se dressait un arbre absolument énorme ! Il était au centre du Paradis (1).

Cet arbre est un symbole de Jésus, car Christ est la Vie Eternelle.

Derrière l’arbre il y avait un fleuve d’eau cristalline.

Il était si pur et si beau qu’il n’en existe pas sur la Terre.

Nous voulions rester dans cet endroit.

Nous avons dit plusieurs fois au Seigneur:


« Seigneur, nous T’en prions ! Ne nous prends pas pour aller hors de cet endroit ! Nous voulons y rester pour toujours ! Nous ne voulons pas nous retourner sur la Terre ! ».


Le Seigneur nous a répondu :

« Il est nécessaire que vous retourniez sur la terre pour témoigner de toutes les choses que J’ai préparées pour ceux qui M’aiment, car Je vais revenir bientôt et Ma récompense sera avec Moi. »

 


L’eau de ce fleuve semblait avoir la vie en elle, et nous nous y sommes plongés.

 


Nous pouvions respirer normalement sous l’eau comme à la surface.

 


Le fleuve était très profond et il y avait plusieurs types de poissons avec des couleurs différents qui y nageaient.

 


La lumière, à la surface du fleuve et dedans, était normale; dans le Ciel, la lumière n’irradiait pas d’une source spécifique, mais tout était plein de gloire.

 


Nous avons pris quelques poissons hors de l’eau avec nos mains et ils ne sont pas morts.

 


Nous avons couru vers le Seigneur et nous Lui avons demandé pourquoi ils ne mourraient pas ?

 


Le Seigneur sourit et dit que dans le Ciel il n’y a plus la mort, les pleurs et la douleur.

 

Nous avons quitté le fleuve et nous courions partout pour toucher et expérimenter tout ce que l’on pouvait.


Notre désir était d’emporter tout avec nous à notre retour sur la Terre, parce que nous étions tellement étonnés des choses que nous voyions dans le Ciel.

 

Les mots sont trop pauvres pour exprimer ces choses là.

 

Il y a des choses que nous avons vues et qu’il nous est presque impossible de décrire.

 

 

Ensuite nous sommes arrivés dans un endroit immense, très beau et merveilleux.

 

 

Il était plein de pierres précieuses: de l’or, des émeraudes, des rubis et des diamants. Le plancher était d’or pur.

 

 

Puis nous nous nous sommes dirigés vers un endroit où il y avait trois grands livres.

 

 

Le premier était une Bible en or : les pages, l’écriture, tout était d’or pur. Le deuxième livre que nous avons vu était plus grand que la Bible.

 

 

Il était ouvert et un ange, qui était assis, y écrivait quelque chose. L’ange écrivait tout ce qui se passait sur la Terre.

 

 

Tout ce qui s’y est passé, y compris la date, l’heure. Tout était enregistré ici dans ce livre (2).

 

 

L’ange écrivait tout ce que les gens faisaient sur la Terre, bien ou mal. Nous avons marché jusqu’à l’endroit où se trouvait le troisième livre.

 

 

Il était fermé mais en nous approchant, nous l’avons pris de l’étagère où il se trouvait et, selon l’ordre du Seigneur, l’avons placé sur un pilier.

 

 

Ce livre que nous avons placé sur le pilier était si grand que nous avons dû marcher pour tourner la page d’à côté.

 

 

Nous avons essayé de lire ce qui était écrit dans le livre parce que le Seigneur nous l’a demandé.

 

 

La langue était différente de toutes les langues de la Terre, c’était quelque chose de complètement céleste.

 

 

Avec l’aide de Saint Esprit, il nous a été donné la grâce de la comprendre.

 

Nous avons vu que tous nos noms y étaient écrits. Le Seigneur nous a dit que c’était le Livre de Vie.

 

Nous avons remarqué que nos noms étaient différents de ceux que nous avions sur Terre (3).

 

Dans le Ciel, nous avons pu prononcer nos noms, mais une fois de retour sur la Terre, ils ont été ôtés de notre mémoire et de notre coeur.


 

Chers amis, la Bible dit en Apocalypse 3:11 « Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne ».

 

Ne permettez à personne de prendre votre couronne, ne laissez personne usurper ou enlever cet endroit

que le Père a préparé pour vous!

 


Dans le Ciel il y a des millions de choses qui sont magnifiques, qu’on ne peut pas les décrire par des mots.

 

Mais je veux dire quelque chose:

 

« Dieu vous y attend ! »

 

Mais sachez que ce sont seulement ceux qui persévèrent jusqu’à la fin qui seront sauvés !


--------------------------- 

Extraits 2ème témoignage

----------------------------

C’est alors que j’ai vu, dans le lointain, qu’il y avait aussi des chevaux dans le Ciel (4).

 

C’étaient les chevaux que le Seigneur doit utiliser pour Son retour sur la Terre lorsqu’il viendra chercher Son église, Son peuple.

 

Je me suis dirigé vers ces chevaux et j’ai commencé à les caresser.

 

Le Seigneur m’a suivi et Il m’a permis de chevaucher l’un d’eux.

 

Lorsque j’ai commencé à le chevaucher, j’ai senti quelque chose que je n’avais jamais senti auparavant sur la Terre.

 

J’ai commencé à expérimenter la paix, la liberté, l’amour, la sainteté qu’une personne peut avoir dans

ce bel endroit.

 

J’ai commencé à savourer tout ce que mes yeux voyaient.

 

Je voulais simplement savourer tout ce que le Seigneur avait préparé pour nous dans ce beau Paradis.

 

Nous avons également vu une table préparée pour les

« noces de l’Agneau ».

 

Tout était déjà servi.

 

Cette table n’avait ni début ni fin.

 

Nous avons vu les chaises préparées pour nous et les couronnes de la vie éternelle qui nous attendaient.

 

Nous avons vu des mets délicieux qui étaient déjà posés sur la table pour tous les invités au Mariage de l’Agneau.

 

Il y avait des anges qui portaient des tissus blancs pour confectionner les manteaux que le Seigneur prépare pour nous tous.

 

Ensuite Dieu nous a conduit vers un endroit où il y avait beaucoup d’enfants.

 

Le Seigneur était au milieu

et

Il commença à jouer avec eux.

 


Il s’assurait qu’Il passait assez de temps avec chacun d’eux et on voyait qu’Il aimait être avec les enfants.

 

Nous nous sommes approchés et nous Lui avons demandé :


« Seigneur, est-ce que ces enfants vont bientôt naître sur la Terre ? ».*

 

Le Seigneur a dit :

« Non ! ces enfants sont ceux qui ont été avortés sur la Terre ».

 

Je me suis souvenu de quelque chose que j’avais fait autrefois avant de connaître le Seigneur.

 

En ce temps-là j’avais fréquenté une jeune fille.

 

Celle-ci est devenue enceinte.

 

Quand elle m’a dit qu’elle était enceinte, je n’ai pas su quoi faire sur le moment et je lui ai demandé un peu de temps pour prendre une décision.

 

Le temps a passé et quand je me suis rendu chez elle pour lui donner ma décision, c’était déjà trop tard.

 

Elle avait déjà avorté.

 

Cet événement a marqué ma vie.

 

Lorsque j’ai accepté le Seigneur dans mon coeur, je ne pouvais pas me pardonner cette faute.

 

Mais Dieu a fait quelque chose pour moi lorsque je suis allé dans le ciel :

 

Il m’a permis d’entrer dans une pièce avec lui et m’a demandé : « Est-ce que tu vois la petite fille là-bas ?

 

C’est ta fille. »

 

Lorsqu’Il m’a dit cela et que j’ai vu la petite fille, j’ai senti que la blessure que j’avais dans mon âme depuis longtemps avait commencée à guérir.

 

Le Seigneur m’a permis de m’approcher de cette petite enfant et lorsqu’elle s’est approchée de moi, je l’ai prise dans mes bras et j’ai pu voir ses yeux.

 

J’ai entendu un seul mot sortir de ses lèvres :

 

« Papa ». J’ai compris alors que Dieu avait eu pitié de moi et m’avait pardonné.

 

Maintenant je devais apprendre à me pardonner.

 

Cher ami qui lit ce message, je voudrais te dire quelque chose :

 

Dieu a déjà pardonné ton péché, mais maintenant tu dois apprendre à te pardonner.

 

Cette révélation que le Seigneur nous a donnée et nous a permise de recevoir, mon espoir est que chaque personne qui lira ce témoignage soit bénie et le partage avec beaucoup d’autres personnes.


-----------------------------

  Extraits 3ème témoignage

---------------------------------- 

Quand nous sommes arrivés au Ciel, les grandes portes de la Cité étaient ouvertes pour nous et j’ai vu une vallée avec beaucoup de fleurs.

 

Les fleurs étaient très belles et avaient un parfum très raffiné.

 

Lorsque nous avons commencé à marcher, nous avons expérimenté une liberté que nous n’avions jamais expérimentée auparavant sur la Terre.

 

Nous avions un sentiment de paix qui remplissait nos coeurs et quand nous avons regardé les fleurs, nous avons observé qu’elles étaient uniques; chaque pétale était différente dans sa forme et avait une couleur unique.

 

Dans mon coeur j’ai dit au Seigneur que je voulais avoir une fleur comme celles-là, et parce que j’ai vu sur Son visage une expression qui exprimait la permission, je me suis approché d’une fleur et j’ai commencé à la tirer.

 

Mais il ne se passa rien.

 

Je ne pouvais pas arracher la fleur du sol.

 

Je n’en pouvais arracher ni même une pétale ou une feuille.

 

Puis le Seigneur rompit la silence et dit :

 

« Ici, tout doit être fait avec amour ».

 

Il a alors touché la fleur et elle s’est abandonnée à la main de Seigneur.

 

Puis Il me l’a donnée.

 

Nous sommes arrivés dans un endroit où se trouvaient de très belles portes.

 

Les portes se sont ouvertes et nous sommes entrés dans une pièce où se trouvaient beaucoup de personnes.

 

Tout le monde courait çà et là faisant des préparatifs.

 

Quelques-unes portaient des rouleaux de tissu brillant blanc sur leurs épaules, d’autres avaient des fusettes de fil doré et d’autres encore portaient une sorte de plaque avec quelque chose comme un bouclier à l'intérieur.

 

Tout le monde était pressé.

 

Nous avons alors demandé au Seigneur pourquoi y avait-il tant d’effort et de hâte ?

 

Le Seigneur invita alors un jeune homme à s’approcher.

 

Quand le Seigneur lui demanda pourquoi il portait ce rouleau de tissu, il regarda le Seigneur et dit:

 

« Seigneur, tu sais ce qui se fait avec ce rouleau.

 

Ce tissu est utilisé pour en faire les robes des rachetés, les robes pour l’Epouse » (5). Lorsqu’on entendit cela, une grande joie et une grande paix remplirent nos coeurs.

 

Quand nous sommes sortis de cet endroit, nos yeux se sont perdus dans chaque détail du Ciel.

 

C’est comme si chaque chose avait la vie en elle-même et chaque objet donnait gloire à Dieu.

 

Ensuite nous sommes arrivés dans un endroit où il y avait des millions et des millions d’enfants de tous âges.

 

Quand ils ont vu le Seigneur, ils voulurent tous Le serrer dans leurs bras, ils voulurent sentir Son amour, parce qu’Il était leur passion.

 

Ici, Jésus était la passion de chaque enfant.

 

Nous étions presque en larmes quand nous avons vu comment le Seigneur gâtait ces enfants, gâtait chacun d’eux, comment Il les embrassait et tenait leurs mains.

 

 

jesus-children-057.jpg

 

 

On a vu des anges qui se sont approchés du Seigneur et Lui ont apporté de petits bébés emmaillotés dans des linges en lin.

 

Le Seigneur les caressa, les toucha et leur donna un baiser sur leurs fronts.

 

Puis les anges ont repris leurs soins envers eux.

 

On a demandé au Seigneur pourquoi il y avait tant d’enfants dans ce lieu ?

 

Vont-ils être envoyés sur la Terre ?

 

Le Seigneur sembla touché et nous a répondu :

 

  Non, ces enfants ne vont pas être envoyés

sur la Terre !

Ce sont ceux qui ont été avortés sur la Terre

et dont les parents ne voulaient pas.

 

Ceux-ci sont Mes enfants et Je les aime. 

 

Je fis un signe de la tête et quand je posais la question suivante au Seigneur, ma voix se mit à trembler.

 

 

Au temps où je ne connaissais pas encore que le Seigneur est la vie véritable, j’ai fait beaucoup d’erreurs et j’ai péché, comme tout le monde.

 

 

Parmi ces péchés il y avait eu un avortement que j’avais fait.

 

 

Maintenant mon heure avait sonné, et je devais rester debout devant le Seigneur pour Lui demander :

 

 

« Seigneur, est-ce que le bébé que j’ai avorté beaucoup de temps auparavant se trouve ici ? ».

 

 

Le Seigneur répondit:

« Oui » J’ai commencé à marcher vers un des côtés de la pièce et j’ai vu un beau petit garçon.

 

 

Un ange se tenait debout près de lui.

 

 

L’ange regardait le Seigneur et le petit garçon nous tournait le dos.

 

 

Le Seigneur me dit :

 

« Voila, ton petit garçon ».

 

 

Celui-ci parlait et regardait dans la direction des autres enfants.

 

 

Il demandait à l’ange :

 

 

« Est-ce que mon papa et ma maman vont venir ici bientôt ? »

 

 

En regardant dans ma direction, l’ange a répondu :

 

« oui, ton papa et ta maman viendront bientôt. »

 

Je ne sais pas pourquoi il m’a été donné le privilège d’entendre ces mots, mais dans mon coeur j’ai su que c’était le plus beau cadeau que le Seigneur pouvait me faire.

 

Ce petit garçon n’avait pas de colère dans sa voix et de douleur dans son coeur en sachant peut-être qu’on ne l’avait pas laissé naître.

 

Il nous attendait avec l’amour que Dieu avait mis dans son coeur.

 

 

Nous avons continué notre marche, mais j’ai gardé l’image de ce petit garçon dans mon coeur.

 

 

Je sais que chaque jour je dois faire des efforts pour qu’un jour je puisse le rejoindre.


 

J’ai une raison de plus pour y arriver, parce que quelqu’un m’attend dans le Royaume des Cieux.


 

Nous sommes arrivés ensuite dans un endroit de petites montagnes et le Seigneur Jésus est venu vers nous en dansant.


 

Devant Lui c’était une foule des gens vêtus de robes blanches qui levaient leurs mains et agitaient des branches vertes d’oliviers.

 

 

Lorsque les branches étaient agitées dans l’air, elles dégageaient l’odeur de l’huile sainte.

 


Dieu a préparé pour vous des choses magnifiques ! Maintenant c’est le temps de Lui donner votre coeur. Que Dieu vous bénisse !

 


------------------------------

Extraits 4ème témoignage:

-------------------------------

On a vu des choses magnifiques

dans le Royaume

des Cieux (6).


Quand on est arrivé dans le Royaume des Cieux on a eu un sentiment extraordinaire de voir tant de choses spectaculaires et de ressentir la gloire de Seigneur.

 

 

Tout était si spécial;

 

 

un endroit plein d’enfants aussi.

 

 

On pouvait dire qu’il y avait des millions d’enfants là. On a vu des enfants de différents âges parce que les Cieux étaient divisés en sections.

 

 

On a remarqué aussi que dans le Royaume des Cieux les enfants grandissaient et qu’il y avait une école dans laquelle il était enseigné la Parole de Dieu.

 

 

Les anges sont leurs professeurs et ils enseignent aux enfants des chants d’adoration et comment glorifier le Seigneur Jésus.

 

 

Quand le Seigneur est arrivé, on a pu voir l’immense joie de notre Roi sur Son Visage.

 

Même si à vrai dire on ne pouvait pas voir Son visage, on pouvait voir Son sourire qui remplissait tout l’endroit.

 

Lorsqu’Il entra, tous les enfants coururent vers Lui !

 

Au milieu de tous ces enfants, nous avons vu Marie la mère de Jésus-Christ sur la Terre.

 

Elle était une belle femme.

 

On ne l’a pas vu sur un trône,

Ni quelqu’un qui l’adorait.

 

Elle était une femme parmi les autres femmes qui se trouvaient dans le Ciel et tout comme les autres gens qui vivent sur la Terre, elle a du être sauvée (7).


 

Elle était habillée avec une longue robe blanche avec une ceinture d’or autour de sa taille et sa chevelure arrivait jusqu’à sa taille.


 

On a observé aussi qu’il n’y avait pas de Soleil ou de Lune dans le ciel (8).

 

Il est très difficile pour nous d’expliquer les horreurs que nous avons vu dans l’Enfer, mais il est encore plus difficile de tenter d’expliquer les choses célestes que nous avons vues et la perfection de notre Créateur.

 

Pendant que nous étions dans le Ciel, nous avons senti le besoin de courir et de voir tout ce que nous pouvions voir.

 

Au milieu du Ciel nous avons vu une croix immense faite d’or pur.

 

La croix n’est pas un symbole destiné à l’idolâtrie,


mais plutôt un symbole qui montre que c’est par la mort de Jésus sur

la croix qu’on peut entrer dans

le Royaume des Cieux.

 

 

Ici on a pu voir l’autre facette de la personnalité de Jésus, Jésus qui est notre ami, Jésus qui pleure lorsqu’on pleure.

 

Jésus est le Dieu de l’amour, de la compassion et de la pitié.

 

Il nous prend dans Ses Mains pour nous aider à continuer sur le chemin du salut.

 

Le Seigneur Jésus nous a permis de rencontrer une personne mentionnée dans la Bible.

 

Il s’agit du roi David, le même David mentionné dans l’Ecriture.

 

Il était un bel homme, de haute stature, dont le visage reflétait la Gloire de Dieu.

 

Pendant tout le temps que nous avons passé dans le Royaume des Cieux, la seule chose que David a faite, c’était danser, danser, danser et donner tout la gloire et l’honneur à Dieu.

 

Pour ceux qui lisent ce témoignage, je voudrais dire que dans la Parole de Dieu il est écrit dans l’Apocalypse 21:27 « Il n'entrera chez elle rien de souillé, ni personne qui se livre à l'abomination et au mensonge; il n'entrera que ceux qui sont écrits dans le Livre de Vie de l’Agneau. »

 

----------------------------

    Extraits 5èm témoignage:

----------------------------

Dans le Royaume des Cieux on a vu la Nouvelle Jérusalem (9).


C’est une ville réelle et magnifique !

 

Jésus y est allé avant nous pour nous préparer ces demeures.

 

Dans la ville on a vu que devant chaque résidence il y avait écrit le nom du propriétaire.

 

 

 

Cette ville n’est pas encore habitée, mais elle est toute prête pour nous.

 

On nous a permis d’entrer à l’intérieur de ces maisons et de voir toutes les choses.

 

Plus tard, lorsqu’on a quitté la ville, les souvenirs de tout ce que l’on avait pu voir se sont effacés.

 

Mais tout de même, ce dont on se souvient c’est que les colonnes des maisons étaient plaquées avec des métaux précieux et il y avait incrustés, différents types de pierres précieuses et aussi d’or pur.

 

L’or de cette ville est exactement comme la Bible le décrit :

 

il est presque transparent et très étincelant. L’or de la Terre ne se compare pas avec l’éclat et la beauté de celui qui se trouve dans le Ciel.

 

Après cela, nous avons été transportés dans un endroit qui avait beaucoup de récipients.

 

à l’intérieur, il y avait des larmes cristallisées.

 

C’étaient les larmes que les enfants de Dieu ont versées sur la Terre.

 

Ce n’étaient pas des larmes de plainte, mais des larmes versées dans la présence de Dieu, des larmes de repentance et de gratitude.

 

Dieu garde ces larmes dans le Ciel comme des trésors précieux (10).

 

Nous sommes arrivés à un endroit où se trouvaient beaucoup d’anges.

 

Même si dans le Ciel on a vu beaucoup de types d’anges, dans cet endroit il y en avait seulement un type spécial.

 

On a vu que Jésus a nommé un ange pour chaque personne.

 

Il nous a dit que cet ange va demeurer auprès de nous pendant notre entière existence.

 

Jésus nous a faits connaître des anges qui avaient pour mission d’être nos personnels protecteurs (11).

 

Nous sommes arrivés ensuite dans un endroit où se trouvaient beaucoup de casiers qui contenaient beaucoup de fleurs différentes.

 

Quelques-unes étaient ouvertes, belles et éclatantes, mais d’autres étaient plutôt affalées et même fanées. On a demandé alors à Jésus ce que ces fleurs représentaient.

 

Il a répondu :

« C’est parce que la vie de chacun de vous est comme une de ces fleurs ».

 

Il prit dans Ses Mains une de ces fleurs éclatantes et dit : « Cette fleur montre la condition de votre relation avec Moi ».

 

Il a lâché cette fleur et en a pris une autre qui était repliée sur elle même et dit :

 

« Regardez, cette personne est repliée parce qu’elle subit une épreuve ou une difficulté.

 

Il y a quelque chose dans cette vie qui interrompt la communion avec Moi.

 

Savez-vous ce que Je fais avec ces fleurs, lorsqu’elles sont repliées, pour les faire de nouveau brillantes et saines ? ».

 

Alors il a pris la fleur avec Sa Main et a dit :

 

« Je verse Mes larmes sur elles et les fais pousser ».

 

Puis on a vu comme d’une façon puissante cette fleur

a commencé à recevoir de nouveau la vie.

 

Elle se mit à pousser, et ses couleurs lui revinrent. Ensuite, Il prit une des fleurs fanées et la jeta dans le feu en disant :

 

« Voila, une personne qui M’a connu, mais plus tard M’a rejeté. Maintenant cette personne meurt sans Moi et est jetée dans le feu. »

 

(12) Quand on s’est éloigné, on a vu au loin un beau château dont personne n’osait s’en approcher et on croit savoir que là se trouvait le trône mentionné dans le livre de l’Apocalypse (13).


  ------------------------------

Extraits 6ème témoignage:

-----------------------------


Dans cet endroit formidable, Dieu nous a permis de voir la plus belle salle de réception que nous croyions possible dans l’univers.


On a vu un trône gigantesque avec deux chaises d’or pur et de pierres précieuses qui n’existent pas sur la Terre.

 


Devant le trône, il y avait une table interminable et sur elle il y avait une nappe blanche.

 


Elle était si blanche qu’on ne pouvait pas la comparer avec quoi que ce soit sur la Terre.

 


Toutes sortes d'aliments exquis et raffinés ont été posés sur la table.

 


On a vu des grains de raisins grands et gros comme des oranges et le Seigneur nous a laissés en goûter.

 


On garde encore le goût de ces fruits magnifiques.


Sur la table, on nous a permis

aussi de voir le pain,

la « Manne ».


C’était le pain de la vie dont l’Ecriture nous parle.

 


On nous a permis d’en goûter et on a aussi savouré beaucoup d’autres choses magnifiques qui n’existent pas sur la Terre.

 


Ces choses nous attendent et elles font partie de l’héritage incorruptible qui se trouve dans le Royaume des Cieux.

 


On a été étonné du fait que les chaises étaient mises des deux cotés de la table.

 


Sur ces belles chaises il y avait écrit des noms.

 


Nous avons vu clairement nos noms écrits sur ces chaises, mais ils étaient différents de nos noms sur la Terre.

 


Il y avait une multitude de chaises !

 


Il y a assez de places

Pour tous ceux qui veulent venir

Dans le Royaume des Cieux.

 


Il y avait aussi des chaises qui ont été écartées de la table.

 

Cela veut dire qu’il y a des hommes et des femmes qui en ont eu assez de servir Dieu et leurs noms ont été effacés du Livre de la Vie et il leur est refusé de participer au Banquet de Mariage de l’Agneau.

 


Dieu nous a permis aussi de voir quelques-uns des saints renommés de la Bible.

 


Nous avons été étonnés d’y voir Abraham, l’aîné, mais toutefois pas par son corps ou son apparence.

 


Il était un aîné par la sagesse qu’il manifestait.

 


Les cheveux d'Abraham étaient complètement blancs, mais chacun de ses cheveux ressemblait aux filaments de verre ou aux filaments de diamants.

 


Repost 0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 15:19

http://mbotakely.skyrock.com/2597913290-REVELATION-DIVINE-DE-L-ENFER-par-Mary-k-BAXTER.html

link    Lien Blog de mbotakely

 

 

II-Le Ciel

 

 

Après avoir vécu cet abandon dans les « mâchoires de l'enfer », je fus malade pendant plusieurs jours.

 

 

Je devais laisser la lumière allumée pour dormir.

 

 

J'avais besoin d'avoir la Bible constamment près de moi, et je la lisais tout le temps.

 

 

Mon âme était en état de choc et je savais désormais ce qu'une âme perdue endure lorsqu'elle est en enfer.

 

 

Jésus me disait : « sois en paix, reste tranquille »

  et la paix inondait mon âme.

 

 

Mais quelques minutes après, je me mettais à sursauter en hurlant d'une peur hystérique.

 

 

Pendant toute une période, je savais que je n'étais jamais seule.

 

 

Jésus était toujours présent, mais malgré le fait de savoir qu'il état là, parfois je n'arrivais pas à sentir Sa présente, et j'avais tellement peur de retourner en enfer que je restais dans l'effroi, même parfois avec Jésus près de moi.


 

Je voudrais vous certifier, une fois encore, que les choses que vous avez lues sont vraies.

 

 

L'enfer est véritablement un lieu de tourments et de flammes.

 

 

Mais je voudrais aussi vous dire que le ciel est tout autant une réalité et qu'il peut être votre demeure pour l'éternité.

 


 

Jésus me dit : « Je veux te montrer l'amour et la bonté de Dieu ainsi que certaines parties du ciel.

 

 

Je veux que tu voies les oeuvres merveilleuses du Seigneur qui sont si belles à contempler ».

 


 

En face de nous, je vis deux planètes géantes, magnifiques et glorieuses dans toute leur splendeur. Dieu lui-même y était la lumière.

 

 

Un ange vint à notre rencontre et me dit :

 

-Contemple la puissance, la force et la majesté de Dieu.

 

 

Laisse-moi te montrer le lieu qu'il a crée pour ses enfants.


 

Soudain une planète énorme resplendit devant nous, une planète aussi grande que la Terre.

 

 

J'entendis alors la voix du Père :


 

  Le Père, le Fils, et le Saint Esprit

sont un.

Le Père et le Fils

sont un.

 Le Père et le Saint Esprit

sont un.

 

 

J'ai envoyé mon Fils mourir sur une croix afin que nul ne soit perdu.

 

 

Mais, je voulais te montrer l'endroit que j'ai préparé pour mes enfants.

 

 

Je prends le plus grand soin de tous mes enfants.

 

 

Je prête attention quand une maman perd un enfant, même lorsqu'il s'agit d'une perte avant terme comme lors de ta fausse-couche.

 

 

Tu vois, je connais toutes choses et je veille.

 

 

Dès l'instant où il y a une vie dans un sein maternel, je le sais.

 

 

Je sais tout au sujet des bébés qu'on tue dans le ventre de leur mère.

 

 

 

Ces avortements provoqués pour des enfants non désirés, je les connais.

 

 

Je connais ceux qui sont morts à la naissance et ceux qui sont nés avec des malformations.

 

 

Dès le moment de la conception, une âme existe.

 

 

Mes anges descendent sur terre et m'apportent les enfants qui viennent de mourir.

 

 

J'ai pour eux un lieu où ils peuvent se développer, grandir, recevoir la connaissance et être aimés.

 

 

Je leur donne des corps en restaurant toute partie qui pouvait manquer.

 

 

Je leur donne des corps glorifiés.

 

Sur toute cette planète, on percevait le sentiment d'être aimé, la sensation d'un profond bien être.

 

 

La perfection était partout.

 

 

 

Ici et là, au milieu d'une végétation luxuriante, parmi l'herbe verte et à côté de bassins d'une eau de cristal, on voyait des terrains de jeux avec des sièges de marbre et des bancs de bois lustré.

 

 

Il y avait partout, où qu'on regarde, des enfants qui se livraient à toutes sortes d'activités.

 

 

Chaque enfant était vêtu d'une robe blanche, sans la moindre tâche et avait des sandales aux pieds.

 

 

Les robes blanches étaient si éclatantes qu'elles scintillaient dans la lumière étincelante de la planète.

 

 

Une profusion de couleurs accentuait en ces lieux la blancheur des robes des enfants.

 

 

Les anges étaient les gardiens des portes, et les noms des enfants étaient tous écrits dans le livre.

 

Je vis des enfants étudier la « Parole de Dieu » et être enseignés à la musique avec un livre en or.

 

 

J'ai été surprise de vois toutes sortes d'animaux grimper sur les enfants ou s'asseoir à leurs côtés tandis qu'ils étaient dans cette école angélique.

 

 

Il n'y avait ni pleurs, ni tristesse.

 

 

Toutes choses étaient magnifiques au plus haut point et la joie et le bonheur régnaient partout.

 

 

L'ange alors me montra une autre planète qui flamboyait devant moi comme une grande lumière qui resplendissait comme un million d'étoiles.

 

 

Tout sur cette planète était merveilleux et plein de vie.


 

Dans le lointain, je vis deux montagnes; elles étaient d'or pur.

 

 

Plus près de moi se trouvaient deux portails d'or, incrustés de diamants et d'autres pierres précieuses. Je sus qu'il s'agissait de la nouvelle terre et la cité qui resplendissait devant moi était la nouvelle Jérusalem, la cité de Dieu qui descendra sur terre.


 

Puis je me retrouvai sur notre vieille terre ; la terre telle qu'elle sera avant le feu final qui va l'épurer et la purifier pour le glorieux dessein de Dieu.

 

 

Et là, également, il y avait une nouvelle Jérusalem, la capitale du Millénium.

 

 

Je vis des gens sortir de grottes et descendre des montagnes et se diriger vers la cité.

 

 

Là Jésus était Roi et toutes les nations de la terre lui offraient des présents et lui rendaient hommage.


 

Jésus me dit:

 

 

  Je vais bientôt revenir

et emmener

les miens au ciel avec moi.

 

 

D'abord se lèveront les morts qui ont été justifiés, ensuite les vivants qui seront restés seront appelés à monter me rejoindre dans les airs.

 

 

Après cela, l'antichrist règnera sur la terre pendant un temps fixé; il y aura des tribulations comme il n'y en a jamais eues jusqu'à maintenant et comme il n'y en aura jamais plus.

 

 

Alors je reviendrai avec mes saints et satan sera chassé dans le puits de l'abîme où il restera mille ans.

 

 

Pendant ces mille ans,

je règnerai sur toute la terre depuis Jérusalem.

 

 

Quand le millénium sera passé, satan sera libéré pour un temps et je le vaincrai par l'éclat de ma venue.

 

 

Puis cette vielle terre passera.

 

 

Alors il y aura une nouvelle terre et une nouvelle Jérusalem qui descendra sur elle et je règnerai aux siècles des siècles ».


 

III - VISION DU CIEL


 

Certaines des visions qui vont suivre m'ont été données avant que Jésus ne m'emmène en enfer.

 

 

D'autres mont été données vers la fin de mon voyage en enfer.

 

Je reçus cette vision alors que j'étais en prière.

 

 

Je vis des anges en train de lire les enregistrements de nos actes terrestres.

 

 

Certains d'entre eux avaient des ailes, d'autres n'en avaient pas ; certains étaient très grands, d'autres étaient petits, mais leurs visages étaient tous différents, pareillement à ce qui se passe pour les hommes, ici sur terre.

 

 

On pouvait identifier

Les anges

A leurs visages.


 

Je vis des anges activement occupés à tailler de très gros diamants et les placer dans les fondations de magnifiques demeures.

 

 

Les diamants mesuraient une trentaine de centimètres d'épaisseur et une soixantaine de centimètres de longueur.

 

 

Ils étaient vraiment splendides.

 

 

Chaque fois qu'une âme est gagnée pour Dieu, un diamant est ajouté à la demeure du gagneur d'âmes.

 

 

Aucun travail n'est fait en vain, s'il est accompli pour Dieu.


 

Une autre fois, j'eus cette vision céleste, alors que j'étais en prière.

 

 

J'étais dans l'Esprit et un ange vint vers moi.

 

 

Il m'emmena dans les cieux.

 

 

A nouveau il y eu des scènes merveilleuses de lumière déferlante et de gloire éblouissante.

 

 

C'était très impressionnant de contempler ce déploiement de la puissance de Dieu.

 

 

Tandis que l'ange et moi nous nous approchions de deux portails géants, dans un mur immense, nous vîmes deux anges exceptionnellement grands qui tenaient des épées.

 

 

Ils mesuraient une quinzaine de mètre de hauteur et leurs cheveux étaient comme de l'or filé.

 

 

Les portails étaient tellement hauts que je ne pouvais pas en voir le sommet.

 

 

C'était la plus belle oeuvre d'art que je n'avais encore jamais vue; ils étaient gravés à la main de sculptures formant des plissements complexes comme des tentures avec des strates et des incrustations de perle, de diamants, de rubis, de saphir, et d'autres pierres précieuses.

 

 

Elles s'ouvrirent alors vers l'extérieur et un ange tenant à la main un livre arriva de derrière les portes.


 

Après avoir fait une vérification dans le livre, c'est d'un signe approbateur qu'il confirma que je pouvais entrer.

 

 

Lecteur, vous ne pourrez pas entrer au ciel si votre nom n'est pas écrit dans le livre de vie de l'Agneau!


 

Le Seigneur me donna encore la vision suivante.

 

 

Je vis une grande échelle spirituelle qui descendait du ciel jusqu'à la terre.

 

 

A une extrémité de l'échelle, des anges descendaient vers la terre, tandis qu'à l'autre extrémité ils en remontaient.

 

 

Les anges n'avaient pas d'ailes, mais chacun tenait un livre avec un nom sur la couverture.

 

 

Certains anges semblaient indiquer des directions et répondre à des questions posées par d'autres anges.

 

 

Une fois la direction et les réponses données, ils disparaissaient.


 

Je vis également d'autres échelles, en d'autres endroits de la terre ; les anges étaient en constant mouvement; il montaient et descendaient; Messagers de Dieu, ils exécutaient Ses ordres.

 

 

Ils se déplaçaient avec intrépidité et autorité.

 

 

Dans une autre vision, un ange m'emmena jusqu'au ciel et me montra une immense salle aux murs d'or massif.

 

 

Des lettres de l'alphabet étaient gravées çà et là sur

les murs.

 

 

Cela ressemblait assez à une gigantesque bibliothèque.

 

 

Mais les livres étaient encastrés dans le mur au lieu d'être posés sur des étagères.

 

 

Des anges en robes longues sortaient ces livres des murs et les consultaient soigneusement.

 

 

Ils semblaient avoir reçu des directives très strictes dans leur tâche.

 

 

Je remarquai que les livres avaient d'épaisses couvertures d'or et que certaines pages étaient rouges.

 

 

Ces livres étaient très beaux.

 

 

L'ange qui était avec moi me dit que ces livres étaient les enregistrements des vies de chaque être humain né sur la terre.

 

 

On me dit qu'il y avait ailleurs bien d'autres salles pareilles à celle-ci avec encore beaucoup plus de dossiers.

 

 

De temps en temps, les archanges emportaient les registres devant Dieu afin qu'il donne son approbation ou sa désapprobation.

 

 

Ces livres contenaient les requêtes de prière, les prophéties, les attitudes, la croissance dans le Seigneur, les âmes conduites à Christ, le fruit de l'esprit et bien d'autres choses encore.

 

 

Tout ce que nous faisons sur terre est enregistré dans un de ces livres, par les anges.

 

 

Il n'était pas rare qu'un ange sorte un des livres et en nettoie les pages avec un chiffon doux.

 

 

Les pages ainsi nettoyées devenaient rouges.


 

Je voudrais vous certifier une fois encore que les choses que vous avez lues dans ce livre sont vraies.

 

 

L'enfer est véritablement un lieu de tourments et de flammes.

 

 

En tant que servante de Dieu, je me suis soumise à la volonté du Seigneur Jésus Christ, et j'ai fidèlement enregistré ces choses qu'Il m'a montrées et tout ce qu'Il m'a dit.

 

 

Pour retirer un meilleur bénéfice de ce livre, vous devriez le lire avec la Bible à vos côtés et comparer ce qu'Il dit à ce que disent les Saintes Ecritures.

 

 

Que Dieu utilise ce livre pour Sa Gloire.

 

 


 

UNE AUTRE VISION DEPUIS L'ENFER

 

(autre vision complete de K. Baxter

sur la fin des temps)

 


 

-Cette vision concerne des temps futurs, me dit le Seigneur.

 

 

Et elle s'accomplira.

 

 

Mais je reviendrai prendre mon épouse, mon Eglise.

 

 

Elle ne verra pas ces choses.

 

 

Réveille-toi, mon peuple.

 

 

Sonne l'alarme aux 4 coins de la terre, car je reviendrai comme l'a annoncé ma parole.


 

J'aperçus alors le Serpent ardent qui se trouvait dans la jambe gauche de l'Enfer.

 


-Viens et écoute ce que l'Esprit dit au monde, dit Jesus.


 

Je vis les cornes du serpent ardent entrer dans les corps des habitants de la terre.

 

 

Plusieurs étaient complétement possédés par le serpent.

 

 

Observant encore, je vis une enorme bête surgir dans un endroit spacieux et se transformer en homme.

 

 

Les habitants de la terre s'enfuyaient à sa vue, les uns dans les lieux désert, les autres dans des cavernes, d'autres dans des stations de metro ou dans des abris souterrains.

 

 

Ils cherchaient toutes sortes d'abris pour se cacher de la vue de la bête.

 

 

Aucun d'eux ne louait Dieu, ni ne parlait de Jesus.


 

-OU EST MON PEUPLE ? me dit une voix.


 

Regardant de plus près, je vis des gens qui ressemblaient à des morts en marche.

 

 

il y avait dans l'air une tristesse désespérée, et nul ne se dirigeait ni à gauche ni à droite.

 

 

Je me rendis compte que les gens etaient conduits par une force invisible.

 

 

De temps à autre, une voix leur parlait en provenance de l'epace qui les entourait, et ils obeissait à cette voix.

 

 

Ils ne se parlaient pas entre eux.

 

 

Je vis aussi que le nombre 666 était inscrit sur leurs front et sur leurs mains.

 

 

Je vis des soldats à cheval rassembler ces gens en troupeaux comme du bétail.

 

 

 

le drapeau americain, déchiré en lambeaux, traînait négligement sur le sol.

 

 

Il n'y avait aucune joie, aucun rire, aucun bonheur.

 

 

Je voyais partout la mort et le mal.

 

 

Les gens avancèrent l'un derrière l'autre jusqu'à un grand magasin.

 

 

Ils marchaient au pas comme des soldats découragés et ils était vêtus comme le sont certains prisonniers.

 

 

Une grande cloture entourait le magasin et il y avait des gardes en faction çà et là.

 

 

Où que je regarde je voyais des soldats en tenu de combat.

 

Je vis ces automates, ces morts vivants, conduits comme un troupeau dans ce magasin où ils ne pouvaient acheter que des choses de première nécéssité.

 

 

Au fur et à mesure que chacun avait terminé ses achats, il devait monter dans un gros camion de l'armée couleur kaki.

 

 

Le camion, bien gardé, l'emmenait vers une autre destination.


 

Ici dans une sorte de clinic, ces gens étaient examinés pour des problemes de maladies contagieuses ou de handicaps moteurs.

 

 

Un petit nombre d'entre eux etaient traînés sur le coté comme des objets de rebut.

 

 

Sans tarder, on emmenait dans une autre salle ceux pour lesquels l'examen avait été négatif.

 

 

Dans cette salle, un impressionant dispositif electrique avec des boutons et des fils occupait un mur entier. Une porte s'ouvrit et plusieurs techniciens entrèrent. L'un d'eux commença à faire appel des gens qui était dans la pièce.

 

 

Sans la mondre résistance, ils s'avançaient un à un à l'appel de leur nom et se dirigeaient vers un grand caisson.

 

 

Une fois rentré à l'interieur, un autre technicien refermait la porte sur eux et tirait une manette du panneau mural.


 

Quelques mn plus tard, il ouvrit la porte, et avec un balai et une pelle à poussière, ôtait du sol ce qui restait d'eux.

 

 

Dans la salle, il ne resta plus rien ; seulement un petit tas de poussière de ce qui, un peu plutôt, avait été une salle remplie de gens.


 

Je vis ceux qui n'avaient pas été rejetés à l'examen médical être ramenés dans le même camion et être conduit par train.

 

 

Ils ne se parlaient pas entre eux et nul ne prêtait même attention à son voisin.

 

 

Dans un autre bâtiment, on affectait chaque personne à un travail.

 

 

Ils se mettaient tous à travailler sans la moindre opposition.

 

 

Je constatai qu'ils travaillaient très dur à leur tâches respectives, et qu'à la fin de la journée on les emmenait dans un bâtiment entouré de très hautes clotures.

 

 

Là, chacun se déshabillait et se mettait au lit. Le lendemain, ils devaient se remettre au travail.

  Fin

Repost 0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 14:56

 

http://mbotakely.skyrock.com/2597913290-REVELATION-DIVINE-DE-L-ENFER-par-Mary-k-BAXTER.html

Blog de mbotakely   Lien clic sur link

   link

 

 

8.LES CELLULES DE L'ENFER


 

Nous étions donc, Jésus et moi, sur une corniche du premier étage des cellules.

 

 

La corniche mesurait environ un mètre trente de large.

 

 

Je levai les yeux.

 

 

Aussi haut que je pouvais voir, il y avait d'autres corniches superposées comme des balcons, autour de ce qui ressemblait à un puits géant.

 

 

Derrière ces corniches ou chemins de ronde, il y avait des cellules qui avaient été creusées dans la terre.

 

 

Ces cellules, comme celles d'une prison, étaient disposées en rond.

 

 

Une soixantaine de centimètres de crasse les séparait les unes des autres.


 

JESUS me dit : «Cette prison a environ vingt sept kilomètres de hauteur, à partir du fond du puits de l'enfer.

 

 

Dans ce lieu, sont emprisonnées de nombreuses âmes qui ont pratiqué la sorcellerie et l'occultisme.

 

 

Certaines ont été des sorciers, des médiums, des trafiquants de drogue, des adorateurs d'idoles, ainsi que des personnes mauvaises avec des esprits familiers.

 

 

Ce sont les âmes qui ont commis les pires abominations à l'égard de DIEU.

 

 

Plusieurs d'entre elles se trouvent ici depuis des centaines d'années.

 

 

Ce sont celles qui ne se sont pas repenties, qui ont trompé les gens et les ont détournés de DIEU.

 

 

Ces âmes ont commis de grandes iniquités contre le Seigneur et son peuple.

 

 

Le mal et le péché étaient leur amour et leur passion.


 

Tandis que je suivais le Seigneur le long du chemin de ronde, je jetai un coup d'oeil en direction du fond du puits où se déroulaient d'innombrables activités.

 

 

Une faible lueur éclairait le centre en permanence et je pouvais discerner les mouvements de nombreuses silhouettes.

 

 

Au dessus de nous, à perte de vue, il y avait des cellules.

 

 

Je pensais que les tourments des âmes dans ces prisons ne pouvaient pas être pires que ceux des âmes qui se trouvaient dans les cratères de feu.

 

 

Tout autour de nous, on pouvait entendre les cris, les plaintes et les gémissements des condamnés enfermés dans ces cellules.

 

 

Je me sentis devenir malade et une grande tristesse remplit mon coeur.


 

JESUS me dit : «Je ne t'ai pas laissé entendre ces cris jusqu'à maintenant, mon enfant, mais à partir de maintenant, je vais te montrer comment satan est venu pour tromper, tuer et détruire.

 

 

Ici en enfer, il y a différents tourments correspondants aux différentes âmes.

 

 

Satan leur administre ce supplice jusqu'au jour du jugement où la mort et l'enfer seront jetés dans l'étang de feu.

 

 

D'ailleurs, un lac de feu passe à travers l'enfer

de temps en temps ».

 


Comme nous avancions le long de la corniche, des bruits s'amplifièrent puissamment.

 

 

De grands cris surgirent depuis l'intérieur des cellules. Alors que je marchais serrée contre Jésus,

Il s'arrêta en face de la troisième cellule.

 

 

Une lumière forte éclairait l'intérieur où il y avait une vieille dame assise sur un rocking-chair.

 

 

Tout en se balançant, elle criait à se fendre le coeur.

 

 

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai été choquée de constater que cette femme étaient vraiment une personne avec un corps.


 

La cellule était complètement vide, à l'exception de cette femme sur sa chaise à bascule.

 

 

Les murs étaient construits avec de la terre glaise et de la saleté, coulés dans la terre.

 

 

La porte d'entrée occupait tout le devant de la cellule.

 

 

Elle était faite de métal noir avec des barreaux de fer

et une serrure.

 

 

Du fait de l'écartement important des barreaux, nous avions, Jésus et moi, une vue presque complète de l'intérieur de la cellule.

 

 

La vieille dame se balançait d'avant en arrière et des larmes coulaient le long de ses joues.

 

 

Je voyais, à son expression d'agonie, qu'elle était dans une profonde peine et qu'elle souffrait un grand tourment intérieur.

 

 

Je me demandai ce qu'elle avait pu faire pour mériter cet emprisonnement.

 

 

Tout à coup, là devant mes yeux, elle commença à se métamorphoser.

 

 

Elle passa de la forme d'une vieille dame à celle d'un vieux monsieur, puis à celle d'une femme d'âge moyen.

 

 

Enfin elle redevient la vieille femme qu'elle était au début.

 

 

Je me demandai comment une chose pareille était possible.

 

 

Quand elle aperçut JESUS, elle s'écria :

-Seigneur, aie pitié de moi.

 

 

Fais-moi sortir de ce lieu de tourments !

 

 

Elle se pencha en avant, le plus loin possible, pour essayer d'atteindre Jésus, mais elle n'y parvint pas.

 

 

La métamorphose continua, même ses vêtements changeaient.

 

 

Ainsi elle s'habilla en homme, puis en jeune fille, en femme d'âge moyen et elle finit en vêtements de vieille dame.

 

 

Toutes ces transformations ne semblaient prendre que quelques minutes. Je demandai à Jésus :

 

 

-Pourquoi, Seigneur ?

 

 

A nouveau elle s'écria :

- Oh, Seigneur, fais-moi sortir d'ici avant qu'ils reviennent.

 

 

Elle était alors debout, sur l'avant de sa cellule, agrippant les barreaux en serrant les poings.

 

 

Elle disait : Je sais que ton amour est vrai.

 

 

Laisse-moi m'en aller.

 

 


Alors que la femme criait de terreur, je vis que quelque chose commençait à déchirer la chair de son corps.

 

 


-« Elle n'est pas ce qu'elle semble être en apparence », me dit le Seigneur.


 

La femme se rassit dans la chaise et commença à se balancer, mais cette fois, c'était un squelette qui se trouvait assis dans le rockingchair.

 

 

Un squelette avec un brouillard crasseux à l'intérieur.

 

 

Quelques minutes plus tôt, elle avait un corps, elle était habillée, et maintenant elle n'était plus qu'un tas d'os noirs, brûlés, avec des cavités vides à la place des yeux.

 

 

L'âme de cette femme gémissait et criait sa repentance à JESUS, mais il était trop tard.


 

-« Auparavant, me dit JESUS, sur la terre cette femme était une sorcière et une adoratrice de satan.

 

 

Non seulement elle pratiquait la sorcellerie, mais elle l'enseignait à d'autres.

 

 

Quand elle était enfant, les membres de sa famille faisaient de la magie noire.

 

 

Ils préféraient les ténèbres à la lumière.

 

 

Plusieurs fois je l'ai appelée à la repentance, mais elle se moquait de moi en disant:


- « çà me plaît de servir satan.

 

 

Je veux rester à son service ».

 

 

Elle rejetait la vérité.

 

 

Elle a détourné beaucoup de gens du Seigneur.

 

 

Certains d'entre eux sont avec elle en enfer aujourd'hui.

 

 

Si elle s'était repentie, je l'aurais sauvée, ainsi que plusieurs membres de sa famille, mais elle ne voulait pas écouter.

 

 

Satan a trompé cette femme en lui faisant croire qu'elle recevrait un royaume comme récompense pour l'avoir servi.

 

 

Il lui a raconté qu'elle ne mourrait jamais, mais qu'elle vivrait avec lui pour toujours.

 

 

Elle est morte en glorifiant satan.

 

 

En arrivant ici, elle a réclamé son royaume.

 

 

Satan, le père du mensonge, lui a ri au nez en lui disant: penses-tu que je vais partager mon royaume avec toi ?

 

 

Le voilà ton royaume ! Et il l'a enfermée dans cette cellule où elle est tourmentée jour et nuit.

 

 

Sur terre elle enseignait beaucoup de sorcières qui pratiquaient la magie blanche et la magie noire.

 

 

Aujourd'hui elle souffre les douleurs de l'enfer et sa chair est déchiquetée à chaque métamorphose, qu'elle n'a plus la capacité de contrôler, et elle continue indéfiniment à se transformer, passant d'une forme à l'autre, mais sa forme véritable c'est celle d'une âme souillée dans son squelette.

 

 

Satan se sert d'elle pour accomplir ses desseins diaboliques.

 

 

Il se moque d'elle par ses sarcasmes aussi souvent que possible, elle est amenée devant satan qui la torture pour son plaisir.

 

 

Je l'ai appelée à moi de nombreuses fois dans le but de la sauver, mais elle ne voulait pas de moi.

 

 

Maintenant, elle supplie pour obtenir le pardon.

 

 

Mais il est trop tard.

 

 

Elle est perdue et désespérée ».


 

Je regardais cette pauvre femme, perdue pour toujours dans les souffrances et le malheur, et bien qu'elle eût été une femme méchante, mon coeur fut brisé de compassion.

 

 

Puis, bientôt, et comme si Jésus et moi n'existions pas, un démon arriva devant la porte de sa cellule.

 

 

Il était marron avec des ailes cassées, et il ressemblait à un gros ours de par sa taille et son aspect.

 

 

Il ouvrit la porte à l'aide d'une clé, faisant beaucoup de bruit comme pour effrayer davantage la femme.

 

 

Celle-ci hurlait de terreur tandis qu'il commença à l'attaquer et à la pousser hors de sa cellule.

 

 

-« Ce démon la tourmente souvent », me dit Jésus.

-Seigneur, demandai-je, n'y a-t-il vraiment plus rien à faire ? J'avais tellement pitié d'elle.


-« Il est trop tard, répliqua JESUS, trop tard ».


 

10.LES HORREURS DE L'ENFER


 

Je comprends pourquoi les âmes enfermées dans ces cellules du ventre de l'enfer étaient différentes de celles qui se trouvaient ailleurs dans d'autres tourments.

 

 

Mais il y a beaucoup d'autres choses que je n'ai pas comprises

 

 

Je n'ai surtout fait qu'écouter ce que Jésus m'a dit, et j'ai rédigé une narration de tout ce que j'ai pu voir ou entendre, pour la gloire de Dieu.


 

A perte de vue les cellules de prisonniers semblaient disposées autour d'un cercle d'une longueur infinie.

 

 

Il y avait un individu par cellule.

 

 

Des gémissements, des plaintes, des soupirs et des hurlements s'échappaient des cellules tandis que nous passions devant elles.

 

 

Nous avions peu avancé lorsque Jésus s'arrêta devant une autre cellule.

 

 

Au moment où nous jetâmes un coup d'oeil à l'intérieur, une lumière entra, celle que produisait Jésus.

 

 

Je me trouvais devant une âme terriblement tourmentée.

 

 

 

C'était une autre femme.

 

 

Elle avait le teint bleuâtre.

 

 

Sa chair morte et les parties qui se décomposaient tombaient de ses os.

 

 

Ses os étaient tout brûlés et d'un noir profond.

 

 

 

Elle portait sur elle des petits morceaux de guenilles

et des lambeaux de vêtement déchirés.

 

 

Des vers sortaient de sa chair et de ses os.

 

 

Une odeur infecte imprégnait l'endroit.

 

 

Comme la femme précédente, elle aussi était assise dans une chaise à bascule.

 

 

Elle tenait dans ses bras une poupée de chiffon et tout en se balançant, elle pleurait en serrant la poupée contre son coeur.

 

 

De gros sanglots la secouaient et des cris plaintifs sortaient de sa cellule.


 

-Elle aussi était une servante de satan, me dit Jésus.

 

 

Elle lui a vendu son âme, et de son vivant elle pratiquait toute sorte de mal.

 

 

La sorcellerie est une réalité.

 

 

Cette femme a pratiqué et enseigné la sorcellerie, et elle a entraîné beaucoup de gens dans les voies du mal.

 

 

Ceux qui ont enseigné la sorcellerie reçoivent des pouvoirs particuliers en plus grand nombre, de la part de satan, que ceux qui l'ont simplement pratiquée.

 

 

Elle faisait de la divination et était médium pour son maître.

 

Elle s'attira les faveurs de satan pour tout le mal qu'elle commettait.

 

 

Elle savait utiliser les puissances des ténèbres pour elle-même et pour satan.

 

 

Elle assistait à des messes noires et rendait des cultes à satan.

 

 

Elle était puissante pour lui."


 

Je me demandais combien de personnes elle avait trompée pour satan.

 

 

Je regardais cette carcasse osseuse et son âme qui pleurait sur une poupée de chiffon, un morceau de chiffon sale, plutôt.

 

 

La tristesse remplit mon coeur et j'eus les larmes aux yeux.

 

 

Elle serrait contre elle la poupée de chiffon comme si celle-ci avait pu la secourir, ou comme pour protéger

la poupée.

 

 

L'odeur de la mort planait sur cet endroit.

 

 

Puis je la vis commencer à se transformer en une autre femme.

 

 

En premier lieu, elle fut une vieille dame des années trente, puis une jeune femme de notre temps.

 

 

Une fois après l'autre, elle effectuait cette fantastique transformation là devant nos yeux.


 

-Cette femme, me dit Jésus, était l'équivalent d'un prédicateur de satan.

 

 

De la même façon que nous nous avons

des prédicateurs de l'évangile

avec de vrais ministères,

Satan a ses faux ministres.

 

 

Ils sont la contrefaçon des vrais.

 

 

Les dons sataniques sont exactement l'opposé des dons spirituels que j'accorde aux croyants.

 

 

Cela, c'est la puissance des ténèbres.

 

 

Les ouvriers de satan travaillent dans l'occultisme, dans les boutiques de sorcellerie.

 

 

Ils lisent dans les lignes de la main et font bien d'autres choses encore.

 

 

Un médium est un puissant ouvrier satanique.

 

 

Ceux qui les consultent sont trompés et se placent totalement sous l'emprise de satan.

 

 

Certains ouvriers des ténèbres ne peuvent pas s'adresser à satan sans l'intermédiaire d'un médium qui parle pour eux.

 

 

Ils font des sacrifices humains et des sacrifices d'animaux pour le diable.

 

 

Beaucoup de gens vendent leur âme à satan en pensant qu'ils vivront éternellement, mais ils meurent d'une mort horrible.

 

 

Satan pense encore actuellement pouvoir renverser Dieu et perturber son plan.

 

 

Mais il a été vaincu

à la croix.

 

 

 

J'ai ôté les clés des mains de satan et j'ai tout pouvoir dans les cieux et sur la terre.

 

 

Quand cette femme est morte, elle est allée directement en enfer.

 

 

Les démons l'ont amenée devant satan où, furieuse, elle a demandé de quel droit les démons avaient un pouvoir sur elle.

 

 

Sur la terre, elle pensait que c'était elle qui avait pouvoir sur eux puisqu'elle leur donnait des ordres.

 

 

Elle a réclamé aussi à satan le royaume qui lui avait

été promis.

 

 

Satan a continué à lui mentir, même après sa mort.

 

 

Il lui disait qu'il allait la faire revivre et l'utiliser à nouveau.

 

 

Par la tromperie, elle lui avait amené beaucoup d'âmes.

 

 

Aussi les mensonges de satan lui semblèrent crédibles mais finalement, satan a ri et s'est moqué d'elle avec dédain, lui disant :

« je t'ai trompée et je me suis servie de toi pendant toutes ces années.

 

 

 

Je ne te donnerai jamais mon royaume ».

 

 

Il a levé les bras vers elle et elle a ressenti comme si sa chair était arrachée de ses os.

 

 

Elle a hurlé de douleur tandis qu'on apportait un gros livre noir à satan.

 

 

Il l'a ouvert et a parcouru du doigt les pages jusqu'à

ce qu'il y trouve son nom.

 

 


« Mais oui, a dit satan, tu m'a servi sur la terre, tu m'as amené plus de cinq cents âmes ».

 

 

Puis, il lui a menti en lui disant:

« Ta punition ne sera pas aussi dure que celle des autres ».


 

Le gloussement d'un démon moqueur résonna; satan se leva et pointa le doigt vers la femme.

 

 

Un grand vent traversa soudain l'endroit et comme le mugissement d'un tonnerre sortit de lui:

 

 

« Ha ! Ha ! fit le diable.

 

 

Prends donc ton royaume si tu le peux ».

 

 

Et une force invisible la plaqua au sol.

 

 

« Tu vas me servir aussi dans ce lieu ».

 

 

Satan ricanait tandis que la femme essayait de se relever.

 

 

Elle hurlait de douleur car les démons continuaient de lui arracher la chair de ses os.

 

 

 

Elle fût traînée jusqu'à sa cage.

 

 

Elle se souvenait des promesses de satan; il lui avait dit qu'elle aurait tout pouvoir sur la mort et la vie et elle l'avait cru.

 

 

On lui avait raconté que satan pouvait empêcher n'importe qui de la tuer.

 

 

Il lui avait raconté beaucoup de mensonges et promis beaucoup de choses.

 

 


-« Je suis venu pour sauver tous les hommes, me dit JESUS.

 

 

Je désire que tous ceux qui sont perdus se repentent et invoquent mon nom.

 

 

Je voudrais qu'aucun ne périsse mais que tous aient la vie éternelle.

 

 

C'est triste à dire, mais la plupart ne se repentiront pas de leurs péchés avant de mourir et ils iront en enfer.

 

 

Mais le chemin du ciel est le même pour tous.

 

 

Vous devez naître de nouveau pour entrer dans le royaume de DIEU.

 

 

Vous devez venir au Père en mon nom et vous repentir de vos péchés.

 

 

Vous devez sincèrement donner votre coeur à DIEU et Le servir ».

 

 

Mon enfant, la prochaine chose que je vais te révéler est encore plus horrible.

 

 

Je sais que cela va t'affliger, mais je veux que le monde entende et connaisse ce que l'Esprit dit aux églises.

 

 

Dans ces cellules, à perte de vue, il n'y a que des âmes tourmentées.

 

 

Chaque fois que les cellules sont pleines,

l'enfer s'élargit pour recevoir

encore plus d'âmes.

 

 

Vous avez toutes vos facultés en enfer et si sur terre vous étiez aveugle, alors vous serez aveugle en enfer, si vous n'aviez qu'un bras, vous n'aurez qu'un bras en enfer »


 

J'ai l'obligation de vous dire de vous repentir car l'enfer est un endroit terrible, effroyable, un lieu dramatique de tristesses et de pleurs éternels de regrets.

 

 

Je vous en prie, je vous demande de croire ce que je dis car c'est la vérité.

 

 

Cela a été tellement difficile pour moi, que j'ai été malade plusieurs fois pendant la préparation de ce livre.


 

J'ai vu des choses en enfer qui sont trop horribles à raconter. Plus affreuses encore que les hurlements dans les tourments, les odeurs de chair en décomposition et l'horreur des feux de l'enfer avec ses profonds cratères. J'ai également vu des choses que Dieu ne m'a pas permises d'écrire.


 

Au moment de votre mort, si vous êtes né de nouveau par l'Esprit de Dieu, votre âme ira directement au ciel.

 

 

Si vous êtes un pécheur, vous irez directement dans cet enfer brûlant.

 

 

Des démons avec de grosses chaînes vous traîneront et vous feront passer les portes de l'enfer où vous serez jeté dans les cratères de tourments.

 

 

A un moment donné, vous serez amené devant satan et vous serez tout à fait conscient de tout ce qui vous arrivera en ce lieu.

 

 

Bien que les tourments des âmes soient différents de l'une à l'autre,


JESUS m'a révélé que toutes sont brûlées

par le feu.

 


 

Il m'a aussi expliqué qu'il y a un endroit, en enfer, appelé le « centre de divertissement »:

 


 

Les âmes confinées dans les cratères ne peuvent pas y être amenées.

 

 

Le centre de divertissement ressemble à une piste de cirque.

 

 

Ceux qui doivent être l'objet du divertissement sont amenés sur la piste centrale.

 

 

Il s'agit de ceux qui, sur la terre, on choisi de leur plein gré de servir satan à la place de DIEU.

 

 

Tout autour de cette arène sont assemblées les autres âmes, excepté celles des cratères.

 

 

Les âmes placées au centre ont été des leaders du monde de l'occultisme lorsqu'ils étaient sur terre:

 

des médiums, des devins, des sorcières, des voyants, des magiciens, c'est-à-dire tous ceux qui, sciemment, ont fait le choix de servir satan.

 

 

De leur vivant, ils ont trompé les gens et les ont amenés à suivre satan et à vivre dans le péché.

 

 

Ceux qui ont été trompés et conduits à tomber dans le péché viennent et tourmentent ceux qui les ont trompés.

 

 

Un par un, ils sont autorisés à les torturer.


 

Dans ce genre de tourments, les os spirituels sont écartelés et ensevelis dans différents endroits de l'enfer.

 

 

L'âme est littéralement déchiquetée et les morceaux éparpillés à travers l'enfer dans une sorte de chasse

au trésor démoniaque.

 

 

Les âmes mutilées souffrent d'horribles douleurs.

 

 

Ceux qui sont à l'extérieur de la piste peuvent jeter des

pierres sur ceux qui sont dans l'arène.

 

 

Les plus inimaginables méthodes de torture sont permises.

 

 

Les âmes tourmentées ainsi hurlent à mort, mais c'est çà la mort éternelle.

 

 

Dans tout ce qui est pratiqué, c'est satan qui donne les ordres.

 

 

Voici ce qu'est le centre de divertissement.

 

 

Jésus me dit :

-« J'ai ôté les clés de l'enfer des mains de satan il y a de nombreuses années.

 

 

Je suis venu ouvrir ces cellules pour libérer mon peuple, car à l'époque de l'Ancien Testament, avant que je donne ma vie sur la croix, le paradis était situé près de l'enfer.

 

 

Ces cellules étaient autrefois dans le paradis, mais maintenant satan s'en sert pour ses mauvais desseins et il en a fabriqué d'autres.

 

 

Le paradis a été déplacé de l'endroit où il se trouvait, près de l'enfer, au moment de ma mort et de ma résurrection par la puissance de Dieu, mon Père. ».


 

Lecteur, te repentiras-tu

de tes péchés avant qu'il ne soit définitivement trop tard ?


Car nous devrons nous présenter tous devant le Seigneur

pour le Jugement.


Une fois de plus je vous redis que ces cellules disposées sur environ vingt sept kilomètres de hauteur, servent de prison pour ceux qui ont été pour satan des ouvriers de ténèbres, ceux qui ont été impliqués dans toutes sortes de péchés concernant les pouvoirs démoniaques, l'occultisme et l'adoration de satan.

 


-Viens, je vais te montrer quelque chose, me dit Jésus.

 

 

 

A un moment donné, nous étions à environ huit cents mètres de hauteur, au centre du ventre de l'enfer, et

au centre de ces quelques vingt sept kilomètres de prisons.

 

 

C'était comme dans un puits dont on ne pouvait voir ni le sommet ni le fond à cause des ténèbres.

 

 

Une lumière jaune commença à éclairer cet endroit.

 

 

Je serrai fort la main de Jésus.

 

  " Seigneur, dis-je, pourquoi sommes nous ici ? "

 

 

Soudain survint un vent puissant comme un ouragan accompagné d'un bruit très fort.

 

 

De grandes vagues de feu commencèrent à balayer les murs des cellules, brûlant tout sur leur passage.

 

 

Les flammes atteignaient l'intérieur de chaque cellule, engendrant d'atroces cris de douleur et de détresse.

 

 

Bien que Jésus et moi n'ayons pas été touchés par les flammes, une grande peur me saisit lorsque je vis les âmes des perdus se précipiter vers le fond des petites cellules, tentant de trouver un endroit pour se cacher.

 

 

Un son diabolique commença à se faire entendre à notre gauche.

 

 

Je regardais et je vis satan.

 

 

Il était debout, nous tournant le dos.

 

 

Il était entièrement dans les flammes mais il ne se brûlait pas, au contraire.

 

 

C'était lui qui produisait ce feu.

 

 

Maintenant il s'engouffrait dans les flammes, prenant plaisir aux cris de ces pauvres âmes perdues, et quand il bougeait les bras, de grosses boules de feu partaient de lui.

 

 

Des gémissements déchirants et de grands cris de douleur provenaient des cellules.

 

 

Les âmes étaient brûlées vives

à l'intérieur

 


par cette chaleur plus intense que celle d'un lac de feu, et cependant elles ne pouvaient pas mourir.

 

 

Les démons aussi se joignaient aux rires de satan tandis qu'il allait de cellule en cellule,

torturant les perdus.

 

 


« Satan se nourrit du mal, me dit JESUS.

Il savoure la douleur et la souffrance.

Il en retire plus de puissance ».


 

J'observais satan lorsqu'une flamme rouge orangée à bords bruns s'amplifia tout autour de lui.

 

 

Un coup de vent violent et furieux souffla sur ses vêtements, mais ils ne brûlèrent pas.

 

 

L'odeur de la chair brûlée emplit l'atmosphère.

 

 

Une nouvelle fois je réalisais que les horreurs de l'enfer sont bien réelles.

 

 

Satan marchait au milieu des flammes de feu, mais elles ne pouvaient pas le brûler.

 

 

Bien que je ne l'aie aperçu que de dos, je pouvais entendre partout son rire effroyable.

 

 

J'étais encore en train de l'observer quand il s'éleva dans un nuage de fumée, emportant avec lui le torrent de feu jusqu'au sommet du ventre de l'enfer.

 

 

Il se retourna et d'une voix puissante il annonça que tant que toutes les âmes ne l'adoreraient pas, il les renverrait faire un tour dans l'arène de divertissement.

 

 


-Non ! nous t'en prions, satan, nous allons t'adorer.

 

 


 

Toutes hurlaient à l'unisson, en commençant à se prosterner dans l'adoration du diable, et plus elles l'adoraient, plus grande était sa faim pour l'adoration.

 

 

La clameur de ces louanges retentissait de plus en plus fort jusqu'à ce que les structures mêmes de l'enfer en

résonnent.

 

 


-« Tous ceux qui occupent les cellules de l'enfer, me dit JESUS, ont entendu la vérité de la Parole de Dieu tandis qu'ils vivaient encore sur terre.

 

 

Plusieurs fois mon salut leur a été offert.

 

 

Plusieurs fois mon Esprit les a attirés.

 

Mais ils n'ont pas voulu prêter l'oreille et s'approcher de moi pour être sauvés.

 

Tandis que Jésus me parlait, satan était en train de dire à ses prisonniers:

 

 

« Ha ! Ha ! Le voilà votre royaume, le royaume que vous aurez pour toujours.

 

 

Mon royaume recouvre toute la terre ainsi que le monde souterrain.

 

 

  Et tandis que des pleurs de regrets sortaient des cellules en feu, je l'entendais encore déclarer:

  Voila ce que sera votre vie pour l'éternité.


 

-Mon salut est libre, me dit Jésus.

 

 

Quiconque le désire peut être épargné de ce lieu de punition éternelle.

 

 

Je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi.

 

 

Si quelqu'un a été sorcier ou sorcière,

et même s'il a fait un pacte écrit avec

le diable,

Ma puissance le brisera et mon sang répandu le sauvera.

 

 

J'ôterai de sa vie la malédiction

du diable

et je le rachèterai de l'enfer».


 

« Donne moi ton coeur afin que j'enlève tes chaînes et que je puisse te rendre libre. ».

 


 

11.LE COEUR DE L'ENFER


 

La nuit, je me rendais donc avec Jésus

dans les profondeurs de l'enfer

et toute la journée,

l'enfer était constamment

devant mes yeux.

 

 

J'essayais de raconter à d'autres

ce que j'avais vu,

mais ils ne voulaient pas me croire.

 

 

 

Je me sentais terriblement seule et ce n'est que par la grâce de Dieu que je pouvais continuer.

 

 

Que toute la gloire en revienne

au Seigneur Jésus Christ.


 

La nuit suivante, nous retournâmes en enfer.

 

 

Nous marchâmes le long de la corniche du ventre de l'enfer.

 

 

Je reconnus certaines parties que j'avais déjà visitées.

 

 

A nouveau les mêmes odeurs de chair brûlée, de pourriture, de renfermé.

 

 

Et de l'air brûlant partout.

 

 

J'étais exténuée.

Jésus savait ce que je pensais.

 

 

Il me dit :

- « Je ne te quitterai pas.


 

 

Je ne t'abandonnerai pas, je sais que tu es épuisée, mais je vais te fortifier ».

 

 


 

Il me toucha et cela me fortifia, en effet.

 

 

Nous continuâmes à avancer.

 

 

Devant nous, j'aperçus une énorme masse noire, aussi grande qu'un terrain de football, qui semblait se mouvoir de haut en bas.

 

 

Je me souvins que Jésus m'a dit que c'était

le « coeur de l'enfer ».

 

 

 

De cet immense coeur noir sortaient comme des bras ou des cornes.

 

 

Ces cornes partaient du coeur pour aller un peu partout à l'intérieur de l'enfer et également à l'extérieur sur la terre.

 

 

Je me demandais si ces cornes étaient celles dont parle la Bible.

 

 

Tout autour du coeur, la terre était desséchée et brunie.

 

 

Dans un périmètre d'une dizaine de mètres, elle avait été brûlée et avait pris une couleur brune.

 

 

Le coeur était d'un noir d'encre, mais une couleur comme celle de l'écaille d'une peau de serpent était incrustée dans le noir.

 

 

Une horrible odeur émanait de se coeur à chaque battement.

 

 

Il battait en effet comme un vrai coeur, de haut en bas.

 

 

Il était entouré d'un champ de force maléfique.

 

 

Etonnée j'observais ce coeur et me demandais à quoi il pouvait bien servir.

 

 


 

-« Ces ramifications, me dit Jésus, qui ressemblent aux artères d'un coeur, sont des sortes de pipelines

qui remontent au travers de la terre et qui servent à expulser les démons à la surface.

 

 

 

Ce sont les cornes que Daniel a vues.

 


Elles représentent les royaumes sataniques de la terre.

 

 

Certains ont déjà existé.

 

 

D'autres vont s'établir.

 

 

D'autres sont actuellement établis.

 

 

Des royaumes sataniques vont se lever et l'antichrist va régner sur beaucoup de peuples, de lieux et de choses.

 

 

Il est possible que de vrais élus du Seigneur soient trompés par lui.

 

 

Beaucoup vont s'égarer et adorer la « bête et son image.

 

 

De ces branches principales vont pousser d'autres cornes plus petites.

 

 

De ces plus petites branches sortiront des démons, des mauvais esprits et toutes sortes de puissances diaboliques.

 

 

Ils seront lâchés sur la terre et commandés par satan pour faire toutes sortes d'oeuvres mauvaises.

 

 

Ces nations et ces puissances sataniques obéiront à la « bête » et beaucoup de gens la suivront dans la destruction.

 

 

C'est ici, dans le coeur de l'enfer,

que toutes ces choses ont leur origine ».

 

 


 

Voilà ce que Jésus a dit.

 

 

Il m'a ordonné d'écrire ses paroles dans un livre et de les faire connaître au monde.

 

 

Ces paroles sont la vérité.

 

 

Ces révélations m'ont été données par le Seigneur Jésus Christ afin que tous puissent connaître et comprendre les oeuvres de satan et les plans diaboliques qu'il prépare pour l'avenir.

 

 


 

-Suis-moi, me dit Jésus.

 

Nous prîmes un escalier qui conduisait à l'intérieur du coeur.

 

 

Une porte était ouverte devant nous.

 

 

A l'intérieur c'était la nuit la plus complète.

 

 

J'entendis des pleurs et l'odeur qu'on sentait était si infecte que je pouvais à peine respirer.

 

 

Dans ces ténèbres, il ne m'était pas possible de voir autre chose que Jésus.

 

 

J'avançais, blottie contre Lui.

 

 

Tout à coup, Jésus n'était plus là...

Le pire s'était produit.

 

 

Je me retrouvais seule dans le coeur de l'enfer.

 

 

Je fus saisie d'épouvante,

la crainte s'empara de mon âme,

la mort m'étreignit.

 

 


-Jésus, m'écriai-je ?

Où es-tu ?

Je t'en prie, reviens Seigneur !

 

J'appelai, j'appelai,

mais personne ne répondit.

 

 


 

12.SEULE DANS LE COEUR DE L'ENFER

 

 

 

-Oh ! Mon Dieu, dis-je en pleurant, il faut absolument que je sorte de là !


 

Je me mis à courir dans la nuit, touchant les parois.

 

 

Il me semblait qu'elles respiraient, qu'elles bougeaient sous mes mains.

 

 

Mais je ne restais pas seule longtemps.

 

 

J'entendis les éclats de rire de deux démons qu'entourait une faible lueur jaune.

 

 

S'approchant de moi, ils m'empoignèrent les deux mains et me passèrent prestement des chaînes autour des bras.

 

 

Ils commencèrent à m'entraîner vers les profondeurs du coeur.

 

 

Je hurlais, criant à Jésus, mais il n'y avait pas de réponse.

 

 

Je criais et me débattais de toutes mes forces, mais ils me tiraient comme si je n'avais offert absolument aucune résistance.

 

 

Comme nous descendions plus profondément dans le coeur, je ressentis une douleur très vive.

 

 

Une force inconnue avait éraflé mon corps, et c'était comme si ma chair avait été arrachée.

 

 

Je hurlais de terreur.

 

 

Mes agresseurs me traînèrent jusqu'à une cellule et me jetèrent à l'intérieur.

 

 

Alors qu'ils fermaient la porte, je hurlais encore plus fort.

 

 

Ils se mirent à rire d'un rire sarcastique.

 

 


-Cà ne sert à rien de crier, me dirent t'ils.

 

 

Quand ton heure sera venue, on t'amènera devant notre maître, et il prendra plaisir à te torturer.


 

L'odeur infecte du coeur avait maintenant complètement saturée mon corps.

 

 


-Mais pourquoi suis-je ici ? Qu'est ce qui m'arrive ? Est-ce que je deviens folle ? Mais laissez-moi sortir, laissez moi sortir.

 

 

 

Mes cris étaient sans résultat.

 

 

Après un certain temps, je commençai à percevoir la paroi de la cellule dans laquelle j'étais.

 

 

Elle était arrondie et lisse comme quelque chose de vivant.

 

 

C'était vivant en effet et cela commença

à bouger.

 

-Mon Dieu, criais-je,

mais qu'est ce qui se passe ?

Jésus, où es-Tu ?


 

Mais seul l'écho de ma propre voix me répondait.

 

 

Une terreur, la plus effroyable qui puisse exister, me saisit soudain.

 

 

Pour la première fois depuis que Jésus m'avait quittée, je commençai à réaliser que j'étais vraiment perdue, sans plus aucun espoir.

 

 

Je me mis à sangloter et j'appelai Jésus tant que je pus.

 

 

C'est alors que j'entendis une voix dans les ténèbres:


 

- Cà ne te sert à rien d'appeler Jésus, il n'est pas ici.


 

Une faible lueur commença à éclairé l'endroit.

 

 

Pour la première fois, je pus apercevoir d'autres cellules, comme la mienne, encastrées dans le mur du coeur de l'enfer.

 

 

Il y avait devant nous une sorte de peau, un peu comme la partie palmée de certains oiseaux, et à l'intérieur de chaque cellule une espèce de boue, de substance gluante, coulait au travers des cellules.

 

 

Une voix de femme provenant de la cellule voisine se fit entendre:

 

 


-Tu es perdue dans ce lieu de tourment, me dit elle.

 

 

Il n'y a aucune issue pour sortir de là.

 

 

J'avais du mal à la distinguer tant la lueur était faible.

 

 

La femme était éveillée autant que je l'étais, mais les occupants de toutes les autres cellules semblaient endormis ou comme dans un sorte d'évanouissement.

 

 


-Il n'y a plus d'espoir, criait t'elle, plus d'espoir.

 

 


 

Un sentiment de solitude immense et de désespoir absolu s'abattit sur moi.

 

 

Les paroles de la femme ne m'aidèrent en rien.

 

 


-C'est ici le coeur de l'enfer, me dit-elle ; ici nous sommes tourmentés, mais pas autant que dans les autres parties de l'enfer.

 

 

Parfois, continua t'elle, on nous emmène devant satan et il prend plaisir à nous torturer.

 

 

Satan fait de notre malheur sa nourriture et il accroît sa puissance avec nos cris de désespoir.

 

 

Constamment, nos péchés sont devant nos yeux.

 

 

Nous savons que nous sommes sans Dieu.

 

 

Nous savons aussi qu'à une époque nous avons connu le Seigneur Jésus, mais que nous l'avons refusé.

 

 

Nous avons tourné le dos à Dieu et fait ce que nous avons voulu.

 

 

Avant d'arriver ici, j'étais une prostituée.

 

 

J'attirais à moi des hommes et des femmes pour leur argent.

 

 

Je faisais avec eux ce que je voulais.

 

 

J'ai détruit beaucoup de foyers.

 

 

Dans ces cellules, il y a beaucoup de lesbiennes, d'homosexuels et de gens adultères.

 

 


-Mais je n'appartiens pas à ce monde, dis-je en hurlant dans les ténèbres.

 

 

J'appartiens à Dieu.

 

 

Mais pourquoi donc sui-je ici ?


 

Il n'y avait nulle réponse.

 

 

Tout à coup, les démons revinrent et ouvrirent la porte de ma cellule.

 

 

L'un me tirant, l'autre me poussant, ils m'entraînèrent sur un chemin rocailleux.

 

 

Là où ils me touchaient, je sentais la brûlure d'une flamme sur ma chair ; ils me brutalisaient.


 

-Oh ! Jésus, où es-tu ?

S'il te plaît, aide-moi Jésus !


 

Un feu rugissant surgit soudain en face de moi, mais s'arrêta juste avant de m'atteindre.

 

 

Maintenant, j'avais l'impression que l'on arrachait la chair de mon corps.

 

 

La plus atroce douleur que j'aurais pu imaginer traversa mon être.

 

 

Je souffrais au-delà du supportable.

 

 

Quelque chose que je ne voyais pas était en train de déchirer mon corps, alors que des esprits méchants semblables à des chauves-souris me mordaient de partout.

 

 


-Seigneur, m'écriai-je !

Oh ! mon Seigneur où es-tu ?

S'il te plaît, délivre moi !


 

Je fus traînée et poussée jusqu'à un vaste emplacement vide,

dans ce coeur de l'enfer, puis jetée devant une sorte d'autel crasseux.

 

 

Sur l'autel, un gros livre était ouvert.

 

 

J'entendis un rire diabolique et je réalisais qu'au milieu de la saleté, j'étais étendue devant satan.

 

 


-Finalement, je t'ai eue, dit il

Je reculais, horrifiée, mais aussitôt après, je m'aperçus qu'il s'adressait non pas à moi, mais à quelqu'un d'autre qui se trouvait devant moi.

 

 


-Enfin, je peux te détruire, dit il.

 

 

Voyons ce que sera ta punition.

 

Il ouvrit le livre et fit courir son doigt

le long des pages.

 

 

Le nom de cette âme fut cité et la punition fut infligée.

 

 


-Seigneur, m'écriai-je, est-ce possible que tout çà soit réel ?

 

 


 

Je fus la suivante.

 

 

Les démons me poussèrent sur la plate forme et me forcèrent à me prosterner devant satan.

 

 

Le même rire diabolique jaillit de sa personne.

 

 


-Il y a longtemps que je t'attendais et finalement je t'ai eue.

 

Il parlait très fort avec une satisfaction sadique.

 


-Tu as essayé de m'échapper, mais maintenant je te tiens.


 

Une frayeur comme je n'en avais encore jamais connue me saisit.

 

 

Ma chair fut à nouveau déchiquetée et une grosse chaîne fut enroulée autour de mon corps.

 

 

Je me regardai tandis qu'on m'entourait de cette chaîne et que j'étais comme les autres.

 

 

J'étais un squelette d'ossements humains morts et les vers grouillaient en moi.

 

 

Un feu partit de mes pieds et m'enveloppa entièrement. Je hurlai de nouveau:

 


 

- Seigneur Jésus, qu'est ce qui m'arrive ? Où es tu Jésus ?

 


Satan riait tant qu'il pouvait et dit:

 


-Il n'y a pas de Jésus ici.

 

 

C'est moi ton roi désormais.

 

 

Tu vas rester avec moi pour toujours.

 

 

Tu m'appartiens maintenant.

 

 


 

J'étais épouvantée au plus haut point.

 

 


Je ne pouvais ressentir ni Dieu, ni amour, ni paix, ni aucune chaleur humaine, mais j'éprouvais des sentiments très aigus d'effroi et de douleurs atroces et haïssables au-delà de toute mesure.

 

 

Je suppliais le Seigneur Jésus

de me sauver,

 

mais il n'y avait aucune réponse.

 


 

-C'est moi ton Seigneur maintenant, me dit satan


 

En levant la main, il somma un démon de venir à ses côtés.

 

 

Aussitôt un esprit malin très laid monta sur la plate-forme où je me tenais et m'empoigna.

 

 

Il était corpulent.

 

 

Son visage était comme celui d'une chauve-souris et des serres d'oiseau de proie étaient à la place des mains.

 

 

Une odeur nauséabonde émanait de lui.

 

 


-Que vais-je faire d'elle, seigneur satan ?

 

 

demanda l'esprit malin, tandis qu'un autre démon, tout recouvert de poils et avec une tête de sanglier, me déchirait la chair lui aussi.

 

 


-Emmène-la au plus profond du coeur, là où les horreurs sont constamment devant les yeux.

 

 

Là elle apprendra à m'appeler seigneur.


 

Je fus entraînée plus loin, dans un endroit sombre, très sombre, et jetée dans quelque chose de froid et suintant.

 

 

Comment peut on sentir le froid et le brûlant en même temps ?

 

 

Je ne sais pas, mais le feu brûlait mon corps et les vers grouillaient sur moi et en moi.

 

 

Les gémissements de la mort emplissaient l'espace.


 

-Seigneur Jésus, pourquoi suis-je ici ?

Mon Dieu, laisse moi mourir.

 


Je pleurais, j'étais désespérée.

 

 

Tout à coup, une lumière resplendit à l'endroit où j'étais assise.

 

 

Jésus apparut t me pris dans Ses bras. Instantanément je me retrouvais à la maison chez moi.

 

-Mon Seigneur Jésus, où étais tu ? lui demandai-je, tandis que les larmes coulaient le long de mes joues.

 

 

Il prit la parole avec tendresse et me dit :

 

 


-« Mon enfant, l'enfer est une réalité.

 

 

Mais tu n'aurais jamais pu en être aussi certaine si tu ne l'avais pas expérimenté pour toi-même.

 

 

Maintenant que tu connais la vérité et ce qui arrive à une âme perdue en enfer, maintenant tu vas pouvoir en parler aux autres.

 

 

 

Il fallait que je te fasse passer par cette expérience afin que tu connaisses ces choses sans le moindre doute ».

 

 

 

J'étais si triste et si fatiguée que je m'écroulai dans les bras de Jésus.

 

 

Et bien qu'il m'ait restaurée complètement, je voulais partir loin, très loin de Jésus, de ma famille et de tout le monde.

 

 

Dans les jours qui ont suivi, chez moi, je fus très malade.

 

 

Mon âme était terriblement attristée.


 

Les horreurs de l'enfer étaient constamment devant mes yeux et ceci a duré plusieurs jours avant que je

ne sois complètement rétablie.


 

 

13.LES TENEBRES DU DEHORS

 


 

Nuit après nuit, JESUS et moi nous retournions en enfer afin que je puisse rapporter ces choses terribles.

 

 

Chaque fois que nous passions dans le coeur, je me serrais très fort contre Jésus.

 

 

Une peur atroce me saisissait chaque fois que je me souvenais de ce qui m'était arrivé dans ce lieu.

 

 

Nous nous arrêtâmes devant un groupe de démons qui étaient en train de chanter et de réciter des louanges à satan.

 

 

Ils semblaient se réjouir beaucoup.

 

-« Je vais te faire entendre ce qu'ils disent », me dit Jésus.

 

 


-Nous allons nous rendre dans cette maison aujourd'hui et tourmenter ceux qui l'habitent;


satan nous donnera plus de pouvoir et si obéissons, disaient t'ils.

 

 

Oh ! oui, nous allons y provoquer beaucoup de douleurs, de maladies et beaucoup de chagrins à tous.

 

Ils commencèrent à danser et à chanter des chants diaboliques d'adoration à satan, glorifiant le mal.

 

 

Un démon dit :

-Nous devons faire très attention et nous méfier de ceux qui croient en Jésus, car ils ont le pouvoir de nous chasser !

 

 


-Oui, dit un autre, au nom de Jésus nous devons nous enfuir.

 

 


-Mais nous n'allons pas vers ceux qui connaissent Jésus et la puissance de Son Nom, dit un autre.

 

 


-« Mes anges, dit Jésus, gardent mon peuple de ces mauvais esprits, et leurs oeuvres échouent.

 

 

Je protège également beaucoup des gens qui ne sont pas sauvés, bien qu'ils ne le sachent pas.

 

 

J'ai beaucoup d'anges qui s'emploient à stopper les plans néfastes de satan.

 

 

Il y a, ajouta t'il, beaucoup de démons dans l'air et sur la terre.

 

 

Je t'ai permis de voir certains de ces démons, mais les autres ne le peuvent pas.

 

 

Voilà pourquoi la vérité de l'Evangile doit être prêchée à chacun.

 

 

La vérité affranchit les hommes et je les protège

du« malin ».

 

 

En mon Nom se trouvent la délivrance et la liberté.

 

 

J'ai tout pouvoir dans les cieux et sur la terre ; ne crains pas satan, mais crains Dieu ».


 

Alors que nous avancions à travers l'enfer,

 

 

nous arrivâmes devant un personnage très grand et très sombre.

 

 

Il était enveloppé de ténèbres et avait l'apparence d'un ange.

 

 

Il portait quelque chose dans sa main gauche.

 

 

Jésus me dit :

-« Cet endroit s'appelle « les ténèbres du dehors ».


 

J'entendis des pleurs et des grincements de dents.

 

 

Nulle part ailleurs, jusque là, je n'avais vu autant de désespoir que celui que je ressentis en ce lieu.

 

 

L'ange qui se tenait devant nous n'avait pas d'ailes.

 

 

Il mesurait une dizaine de mètres de hauteur et il savait exactement ce qu'il faisait.

 

 

Il tenait un énorme disque dans la main gauche et il tournait lentement sur lui-même, en levant haut le disque comme pour se préparer à le lancer. Il y avait une flamme au milieu du disque et le pourtour était sombre. L'ange plaça la main sous le disque et se recula pour prendre plus d'élan. Je me demandais qui était cet ange géant et ce qu'il allait faire. Jésus connaissant mes pensées, me dit une nouvelle fois :

 

-« C'est ici les « ténèbres du dehors ». Souviens-toi de ce que dit ma « Parole » : « Et le serviteur inutile, jetez le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents » (Matthieu 22 : 13 et 25 : 30).

-Seigneur ! Cela veut dire que tes serviteurs sont là ?

-« Oui, dit Jésus. Les serviteurs qui m'ont tourné le dos après que je les aie appelés, les serviteurs qui ont aimé le monde plus que moi et qui sont retournés se vautrer dans la boue du péché, les serviteurs qui n'ont pas voulu marcher dans la vérité et la sainteté, ils sont là. Il vaut mieux n'avoir jamais commencé plutôt que de retourner en arrière après m'avoir servi. Si vous péchez, vous avez un avocat auprès du père, si vous vous repentez de vos péchés, je suis fidèle pour vous purifier de toute iniquité. Mais si vous ne vous repentez pas, je viendrai au moment où vous ne vous y attendrez pas et vous serez chassés parmi les incrédules et jetés dans les ténèbres du dehors ».

 

J'observai l'ange noir tandis qu'il lançait l'énorme disque au loin dans les ténèbres.

-« Ma parole dit bien ce qu'elle veut dire quand il est écrit : « Ils seront jetés dans les ténèbres du dehors ».

 

A ce moment là, Jésus et moi nous nous retrouvâmes dans les airs en train de suivre le disque dans l'espace. Nous nous approchâmes du bord du disque pour en observer l'intérieur. Il y avait du feu au centre et des gens y nageaient, émergeant de temps à autre des vagues de feu. Il n'y avait là ni démons, ni mauvais esprits, mais seulement des âmes qui brûlaient dans une mer de feu. A l'extérieur du disque, c'était les ténèbres les plus noires. Seule la lumière des flammes de l'intérieur éclairait la nuit. Dans cette lumière, je vis des âmes essayer de nager jusque sur les bords ; certaines étaient sur le point d'y parvenir quand une attraction provenant du centre les ramenait dans les flammes. En observant plus attentivement, je vis qu'elles se transformaient en squelettes avec des âmes grisâtres comme du brouillard. Je compris alors qu'il ne s'agissait que d'une autre partie de l'enfer.

 

Puis, comme dans une vision, je vis des anges ouvrir des sceaux. Des nations et des royaumes apparurent devant eux. Quand les anges brisèrent les sceaux, des hommes et des femmes, des garçons et des filles se dirigèrent tout droit dans les flammes. Je fus saisie d'épouvante, je regardais passer ces serviteurs du Seigneur qui avaient chuté, en me demandant si je connaissais certains d'entre eux. Je n'arrivais pas à détourner mes yeux du spectacle de ces âmes qui marchaient tout droit vers le feu et que nul n'essayait d'arrêter. Je m'écriai :

-Seigneur, s'il te plaît, arrête les avant qu'ils n'atteignent le feu !

-« Que celui qui a des oreilles entende, répondit Jésus, que celui qui a des yeux voie ; mon enfant, élève ta voix contre le péché et le mal. Dis à mes serviteurs d'être fidèles et d'invoquer le nom du Seigneur. Si je t'emmène à travers cet horrible endroit, c'est pour que tu leur dises ce qu'est l'enfer. Certains ne te croiront pas, certains diront que Dieu est trop bon pour envoyer des hommes et des femmes en enfer, mais dis-leur que ma « Parole » est la Vérité. Dis leur que les méchants et les incrédules auront leur part dans le lac de feu ».

 

Une nuit suivante, JESUS et moi nous nous rendîmes dans une autre partie de l'enfer.

-« Nous sommes dans le bras droit de l'enfer », me dit Jésus.

 

Nous montâmes sur une colline élevée et aride. Je plongeai mes regards tout en bas, et je vis un fleuve tourbillonnant. Il n'y avait pas de cratères de feu, ni de démons, ni de mauvais esprits, seulement le grand fleuve. Les bords du fleuve étaient cachés par les ténèbres. Je vis qu'il était rempli de sang et de feu. En observant de plus près, je remarquai de nombreuses âmes, liées les unes aux autres par des chaînes. Ces âmes se trouvaient dans le feu de l'enfer. Je remarquai, également, qu'elles avaient l'aspect de squelettes avec leur âme grisâtre comme du brouillard.

 

14.LE BRAS DROIT DE L'ENFER

 

-Qu'est-ce que cela ? demandai je au Seigneur.

 

Il me répondit : « ce sont les âmes des incrédules et de ceux qui ont vécu sans Dieu. Ce sont ceux qui ont aimé leur propre chair au lieu d'aimer DIEU. C'étaient des hommes aimant des hommes et des femmes aimant des femmes qui n'ont pas voulu se repentir de leurs péchés et être sauvés. Ils ont aimé leur vie de péché et ont repoussé mon salut ».

 

Tout à coup, le feu commença à rugir comme une immense fournaise, se déplaçant en dévorant tout sur son passage. Le fleuve brûlait absolument tout. Regardant encore ces âmes dans le feu, je vis qu'elles étaient d'un rouge ardent et que leurs os étaient noirs et

calcinés. J'entendais leurs gémissements de regrets.

 

-« Voilà ce qu'est leur tourment, dit le SEIGNEUR.Maillon après maillon, ils sont enchaînés les uns aux autres. Ils ont eu des désirs envers la chair de leur propre sexe, les hommes entre eux et les femmes entre elles, pour pratiquer des choses contre nature. Ils ont conduit beaucoup de jeunes filles et de garçons dans ces actes de péché. Ils appelaient cela l'amour, mais, en réalité, c'était le péché et la mort. Je sais bien que beaucoup de garçons et de filles, d'hommes ou de femmes ont été amenés contre leur gré à pratiquer ces actes abominables, je les connais et je ne leur imputerai pas ce péché. Souviens toi malgré tout, que je connais toutes choses et que ceux qui ont amené ces jeunes à pécher reçoivent la plus grande punition. Je juge avec justice. Au pécheur, je dis : repens-toi et je te ferai miséricorde. Invoque moi et je te répondrai. Sans cesse, je les ai appelés à se repentir et à venir à moi. En mon nom, ils auraient pu être libérés. Mais ils n'ont pas voulu m'écouter. Ils ont préféré les plaisirs de la chair à l'amour du Dieu vivant ».

 

J'entendais des hurlements de regrets tandis que la rivière de sang coulait devant nous. Des multitudes d'âmes traversaient le fleuve de flammes. Elles avançaient par-dessus et par-dessous les vagues de feu. Il n'y avait pas d'autre issue que brûler et nager dans le lac de feu.

 

Nous contournâmes la colline et arrivâmes devant une grande porte comportant de larges entailles. Elle était placée sur le flanc de la colline et une grosse chaîne se trouvait sur la porte. Des flammes rugissaient d'elle. La porte était fermée par de gros verrous. Je me demandais ce que tout cela signifiait. Tout à coup le sombre visage d'un homme enveloppé d'une longue cape noire apparut devant la porte. On aurait dit qu'il avait mille ans.

 

« Derrière cette porte se trouve le puits de l'abîme, me dit Jésus. Ma Parole est la Vérité. Viens et écoute ce que l'Esprit dit aux églises. La fin est proche. J'appelle les pécheurs à se repentir et à être sauvés. Maintenant : regarde ».

 

Nous étions dans une sorte de clairière et j'étais dans l'Esprit avec le Seigneur. Je regardai la vision qui se présenta devant moi, et je vis un serpent ardent, comme embrasé qui fouettait l'air avec son énorme queue. J'observai ce serpent spirituel se mouvoir avec une puissance impressionnante. Je le vis alors retourner dans le bras droit de l'enfer et attendre. Je sus qu'il ne pouvait pas frapper la terre tant que ce ne serait par l'heure prévue par Dieu.

 

15. LE BRAS GAUCHE DE L' ENFER

 

Je vis du feu et de la fumée monter de la terre et une brume étrange qui se formait autour de la terre. Je vis des zones de ténèbres apparaître çà et là, des cornes commencèrent à pousser sur la tête du serpent ardent et se développèrent jusqu'à couvrir la terre entière. Satan donna des ordres au serpent. Il y avait là des esprits mauvais et des démons. Je vis alors ce serpent embrasé et maléfique sortir du bras droit de l'enfer et commencer à frapper la terre avec une grande puissance, blessant et détruisant beaucoup de gens.

 

-« Voilà ce qui va se produire dans les temps de la fin, me dit Jésus. Viens plus haut. Certaines de ces choses ont déjà commencé sur la terre ; d'autres sont encore à venir, d'autres sont sur le point d'arriver très bientôt sur toute la terre. Le serpent ardent est une partie de la « bête ». Ces prophéties que vous lisez sont la vérité ; ces révélations sont véritables. Veillez et priez ; aimezvous les uns les autres ; soyez saints et gardez vos mains pures. Maris, aimez vos femmes comme Christ a aimé l'Eglise. Maris et femmes, aimez-vous comme je vous ai aimés. J'ai institué le mariage, et je l'ai béni avec ma Parole. Gardez le lit conjugal saint. Lavez-vous de toute injustice et soyez purs comme je suis pur. Le peuple saint de Dieu a été égaré par des flatteurs. Ne vous y trompez pas, on ne se moque pas de Dieu. La compréhension vous viendra si vous ouvrez les oreilles et si vous m'écoutez. Ceci est mon message aux églises. Gardez-vous des faux prophètes qui se tiennent dans mon lieu saint et qui trompent par la flatterie. Ecoute Ô terre, mon peuple saint s'est endormi en écoutant de fausses doctrines. Réveillez-vous. Je vous dis que toute injustice est péché ; purifiez-vous de tout péché de la chair et de l'esprit.

 

-« Mes saints prophètes ont vécu des vies saintes, mais vous, vous vous rebellez contre moi et ma sainteté ; vous attirez la malédiction sur vous-même ; vous avez péché et vous avez amené sur vous l'esclavage de la maladie et de la mort. Vous avez commis l'iniquité ; vous avez agi méchamment ; vous vous êtes rebellés contre moi ; vous vous êtes éloignés de mes préceptes et de mes jugements ; vous n'avez pas prêté l'oreille aux paroles de mes serviteurs les prophètes et les prophétesses. Ce sont des malédictions et non des bénédictions qui sont tombées sur vous. Vous refusez toujours de vous tourner vers moi et de vous repentir de vos péchés. « Ecoutez, vous ministres de la Parole, n'enseignez pas à mon peuple à pécher contre son dieu. Rappelez-vous que le jugement commence par la maison de Dieu. A moins que vous ne vous repentiez, je vous rejetterai à cause des péchés que vous avez enseignés à mon peuple. Pensez-vous que je sois aveugle pour ne pas voir ou sourd pour ne pas entendre ? Vous qui retenez la vérité captive dans l'injustice et qui garnissez vos poches avec l'argent et l'or du pauvre : repentez-vous. Je vous le dis avant qu'il ne soit trop tard. Au jour du jugement, vous vous tiendrez seuls devant moi et vous rendrez compte de ce que vous avez fait avec ma sainte Parole. Si vous m'invoquez dans la repentance, j'ôterai la malédiction de vos pays et je vous bénirai d'une puissante bénédiction. Si vous vous repentez et si vous avez honte de vos péchés, j'aurai miséricorde et compassion ; je ne me souviendrai plus de vos péchés ; priez afin d'être plus que vainqueurs.

 

-« Réveillez-vous à la vie et vivez ; repentez-vous devant le peuple que vous avez égaré en lui enseignant de fausses doctrines ; dites-lui que vous avez péché et dispersé mes brebis ; repentez-vous devant mon peuple. Voici, je suis en train de préparer une armée sainte ; elle fera pour moi de puissants exploits et détruira vos hauts lieux ; ce sera une armée d'hommes saints, de femmes saintes, d'enfants, de jeunes gens et de jeunes filles saints. Ils ont été oints pour annoncer le véritable Evangile, pour imposer les mains aux malades, et appeler les pécheurs à la repentance. C'est une armée d'hommes qui travaillent, de femmes au foyer, de célibataires, d'hommes et de femmes, d'écoliers ; ce sont des gens ordinaires, car peu de gens distingués ont répondu à mon appel. Dans le passé ces personnes ont été incomprises, maltraitées, abusées et rejetées. Mais je les bénis avec l'audace en sainteté et en esprit. Ils commenceront à accomplir ma prophétie et à exécuter ma volonté. En eux je marcherai, je parlerai et je travaillerai. Ce sont ceux qui se sont tournés vers moi de tout leur coeur, de toute leur âme, de toute leur force et de toute leur pensée. Cette armée ramènera beaucoup d'hommes à la justice et à la pureté de l'esprit ».

 

-« Très bientôt, je vais commencer à agir au milieu d'eux et choisir ceux que je désire pour mon armée. Je les chercherai dans les villes et les cités. Beaucoup seront surpris du choix que j'aurai fait. Vous les verrez commencer à agir à travers le pays, accomplissant des exploits pour l'amour de mon Nom. Soyez attentifs et vous verrez ma puissance à l'oeuvre ». « Je vous le répète : ne souillez pas le lit conjugal ; ne souillez pas votre corps dans lequel habite le Saint Esprit ; les péchés du corps conduisent aux péchés de l'esprit. J'ai crée l'homme pour la femme et la femme pour l'homme et décrété que les deux devaient être unis dans les liens sacrés du mariage. Je vous le répète : réveillez-vous ».

 

« Cette armée qui a été annoncée par le prophète Joël, se lèvera et fera de grandes choses pour Dieu. Le Fils de la Justice se lèvera avec la guérison sous Ses ailes. Il mettra sous ses pieds les méchants et ils seront réduits en cendres sous la plante de ses pieds. Ils seront appelés l'armée du Seigneur. Je leur accorderai des dons et ils accompliront mes oeuvres puissantes. Ils feront des exploits pour le Seigneur de Gloire. Je répandrai mon esprit sur toute chair et vos fils et vos filles prophétiseront. Cette armée combattra les puissances du mal et détruira beaucoup d'oeuvres de satan. Les soldats de cette armée gagneront beaucoup d'âmes à Jésus Christ avant que le jour de « bête » ne se lève ».

 

Puis Jésus me dit :

-« Viens, il est temps de rentrer maintenant ».

 

A Suivre

 

16.LES MACHOIRES DE L'ENFER

 

 

Repost 0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 15:10

  http://mbotakely.skyrock.com/2597913290-REVELATION-DIVINE-DE-L-ENFER-par-Mary-k-BAXTER.html

Lien Blog de mbotakely

link

 

UNE RÉVÉLATION DIVINE DE L'ENFER  

Par MARY K. BAXTER

  image001-779172.jpg

 

 

Elle a reçu un appel

plus particulièrement

dans les domaines

des rêves,

des visions

  des révélations.


En 1976, alors qu'elle habitait Belleville, JÉSUS lui est apparu sous forme humaine, mais aussi dans des rêves et des visions.


Depuis lors, IL lui a montré l'enfer, avec les différentes conditions des âmes qui sont perdues dans ses profondeurs.


Elle a également reçu des visions sur le Ciel ainsi que sur la période prochaine de la Grande Tribulation et de la Fin des Temps.

 

 

Introduction

 

Je reconnais que sans la puissance surnaturelle du SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST, ce livre n'aurait pas pu être écrit,

pas plus d'ailleurs que tout autre livre qui se propose de parler de l'après vie.

JÉSUS seul détientles clés de l'enfer, et c'est LUI qui a payé le prix de notre admission au ciel.

Écrire ce livre aura été pour moi un expérience longue,solitaire et exigeante.

En fait, plusieurs années se sont écoulées

avant que cette révélation ne soit écrite dans un livre.

Cette révélation m'a été donnée par le SEIGNEUR en 1976.

Cela m'a pris huit mois pour la mettre sur le papier.

La rédaction du manuscrit lui-même a couvert une période de plusieurs années.

Puis, indiquer une à une dans l'ordre les références bibliques de la fin du livre m'a

pris une autre année.

L'achèvement de l'ouvrage m'a pris l'essentiel

de l'hiver 1982 et de l'année 1983.

Outre ce temps de rédaction, c'est pendant une période de quarante jours que JÉSUS m'a

emmené en enfer.

Je vois aujourd'hui que le SEIGNEUR me préparait déjà à écrire ce livre lorsque encore enfant j'avais des rêves sur DIEU.

Après ma nouvelle naissance, j'ai eu un amour très fort pour ceux qui sont perdus et je voulais voir les âmes sauvées.

 

 


Après cela le SEIGNEUR m'est apparu en 1976, et IL m'a fait savoir qu'IL m'avait choisie pour une mission particulière.

 

 


 

IL m'a dit : « MON enfant, JE vais ME manifester à toi afin d'amener beaucoup de personnes des ténèbres à la lumière.

Le SEIGNEUR DIEU t'a choisie pour une mission :

mettre par écrit toutes les choses que JE vais te montrer et te dire.

 

 


JE vais te révéler la réalité de l'enfer afin que beaucoup puissent être sauvés en se repentant de leurs mauvaises voies avant qu'il ne soit trop tard.

 

 


MOI, JÉSUS, JE ferai sortir ton âme de ton corps et JE te transporterai en enfer et en d'autres lieux qu'il faut que tu voies.

 

 


JE te donnerai aussi des visions du ciel et d'autres lieux et JE te donnerai denombreuses révélations ».

 

 


 

 

Mary Kathryn Baxter

 


 

Laissez-moi vous avertir.


N'allez surtout pas dans ce lieu !

 

C’est un lieu hideux de tourments, d’atroces douleurs et de peines qui n'ont aucune fin.

 


Votre âme sera éternellement vivante.

 


L'âme ne meurt jamais.


Elle est votre véritable personnalité,

  elle ira soit au Ciel, soit en enfer.

 


Si vous êtes de ceux qui pensent que l'enfer est ici sur Terre, eh bien, vous avez raison.

 


C'est en effet là qu'il

se trouve.

Au centre même

de la Terre.


Et il y a là des âmes tourmentées nuit

et jour.


Il n'y a pas de réjouissances en enfer.


Pas d'amour. Pas de compassion, ni de repos


Ce n'est qu’un lieu de douleur

qui dépasse l'entendement.

 

 

 

   Départ pour l'enfer


  je vous préviens

après avoir lu le livre,

le plus petit de mes péchés me semble énorme.

Je vais donc vraiment faire tout pour changer car même en évangélisant pour jésus je suis bonne pour l'enfer.

Yoyo


1.DEPART POUR L'ENFER

 

"En mars 1976, alors que j'étais à la maison en train de Prier, j'ai reçu une visite du seigneur jésus Christ. J'avais Prié dans l'Esprit pendant plusieurs jours, quand soudainement, j'ai vraiment ressenti la présence de Dieu. Sa puissance et Sa Gloire emplirent la maison. Une Lumière très forte illumina la pièce dans laquelle j'étais en train de Prier , et une douce et merveilleuse sensatin de paix m'environna.

 

Puis les flots de lumière déferlèrent par vagues successives qui roulaient les unes sur les autres, s'enveloppaient et s'interpénétraient. C'était une vision impressionnante. alors la voix du Seigneur se fit entendre" :

 

"Je suis Jésus -Christ, ton Seigneur. je veux te donner une révélation afin de préparer les saints à mon retour et amener beaucoup de gens à la droiture. les puissances des ténèbres sont une réalité, et mes jugements sont véritables. Mon enfant, je vais t'emmener en enfer par mon Esprit, et je vais te montrer beaucoup de choses que je veux faire connaitre au monde..Je vais réellement t' emmener en enfer. Je veux que tu écrives un livre: dans lequel tu diras ce que tu auras vu et toutes les choses que je vais te révéler. Toi et moi, ensemble, nous allons parcourir l'enfer. Tu feras un récit de ces choses, qui étaient qui sont, ou qui vont arriver. Mes paroles sont vraies et dignes de confiance. Je suis Celui qui suis et nul n'est semblabe à moi".

 

Mon être entier désirait crier à JESUS et lui dire toute ma reconnaissance pour Sa Présence. Je dois dire que ce qui était le plus merveilleux, c'était cet amour qui était tombé sur moi. L'amour le plus beau, le plus paisible. Plein de joie. Un amour puissant que je n'avais jamais encore ressenti. Je sus par Son Esprit que c'était véritablement JESUS, le FILS de DIEU qui se tenait là dans la pièce avec moi.

 

- « Mon enfant, me dit JESUS, je vais t'emmener à l'intérieur de l'enfer par mon Esprit pour que tu puisses faire un rapport sur cette réalité, pour que tu dises au monde entier que l'enfer existe, pour que les perdus sortent des ténèbres et soient amenés à la lumière de mon évangile »

 

Aussitôt mon esprit fut séparé de mon corps et je m'élevais avec JESUS au-dessus de ma chambre, en direction du ciel. Je me rendis très bien compte de ce qui m'arrivait. Je vis mon mari et mes enfants dans notre maison, en dessous de nous. Ils étaient endormis. C'était comme si j'étais morte. Mon corps était resté derrière moi, sur le lit, mais mon esprit s'élevait avec JESUS au-dessus du toit de la maison. Et c'était comme si le toit avait été entièrement roulé. Je pouvais voir très clairement les membres de ma famille endormis dans leurs lits. Puis nous fûmes bientôt très haut dans le ciel. Je me retournai vers JESUS pour le regarder. Il était toute Gloire et toute Puissance. Quelle paix émanait de Lui !!! Il prit ma main et me dit :

- « n'aie pas peur, je t'aime, je suis avec toi ».

 

Nous nous élevâmes de plus en plus haut dans le ciel. Je pouvais voir maintenant la terre au-dessous de nous. Des sortes d'entonnoirs répartis à différents endroits de la terre jaillissaient en tournoyant autour d'un point central, puis se rétractaient. Ils tournaient très haut au-dessus de la terre, ressemblant à des silhouettes ondulantes, énormes et sales, comme provocantes, qui se mouvaient continuellement. Ils sortaient de partout sur la terre.

 

- " Qu'est ce que c'est que ça ?" demandai-je à Jésus, alors que nous nous approchions de l'un de ces entonnoirs".

 

- "Ce sont les entrées de l'enfer. Nous allons emprunter l'un de ces passages pour pénétrer à l'intérieur de l'enfer".

 

Ce que nous fîmes tout de suite après. On aurait dit un tunnel qui tournait sur lui-même dans les deux sens, comme une toupie. D'épaisses ténèbres descendirent sur nous. Et avec ces ténèbres nous parvint une odeur si horrible que je dus retenir ma respiration. Le long des parois de ce tunnel se trouvaient des formes vivantes, comme incrustées dans les murs. Des créatures sombres de couleur grise. Ces formes remuaient et criaient après nous tandis que nous passions devant elles. Sans qu'on eût besoin de me le dire, je savais que c'était quelque chose de mauvais. Ces créatures pouvaient se mouvoir mais elles restaient attachées aux murs. Elles dégageaient une horrible odeur, et elles hurlaient et poussaient vers nous des cris stridents. Je ressentis une force invisible circuler à l'intérieur du tunnel.

 

2.VERS L'ENFER

 

Dans le noir, je pouvais parfois à peine distinguer ces créatures. Un brouillard sale et épais recouvrait la plupart d'entre elles.

- "Seigneur, qu'est-ce que c'est ?" demandai-je en serrant très fort la main de Jésus.

- "Ce sont des esprits mauvais qui sont prets à être vomis sur la terre lorsque Satan l'ordonne".

 

Tandis que nous progressions plus profondément dans le tunnel, ces créatures mauvaises se moquaient de nous. Elles essayaient de nous toucher mais ne le pouvaient" pas. A cause de la Puissance de Jésus. L'air était vraiment sale, pollué. Seule, la présence de Jésus m'empêchait de hurler devant toutes ces horreurs. Mais oui, j'avais bien tous mes sens... Dans ce lieu, je pouvais entendre, sentir, voir, et même ressentir le mal. Dans chaque domaine... Mes sens devenaient plus sensibles. L'odeur et la saleté me rendirent presque malade. Des hurlements emplissaient l'atmosphère alors que nous approchions du fond. Des cris perçants montaient à notre rencontre dans le noir du tunne1. Des bruits de toutes sortes emplissaient le lieu. Tout autour de moi, je pouvais ressentir la crainte,la mort, et le péché. La pire des odeurs" que j'avais jamais sentie. était partout: c'était l'odeur de la chair en décompositon. Et cela semblait venir de toutes les directions.

 

Jamais, sur terre, je n'avais ressenti autant de choses mauvaises, ni entendu autant de cris de désespoir. Bien vite, je me rendis compte qu'il s'agissait des cris de la mort. L'enfer était rempli de gémissements. Je sentis un souffle malsain, ainsi qu'une certaine attraction, au devant de nous. Des lumières, comme des éclairs - ou des flashes pénétraient l'obscurité et projetaient des ombres grises sur les murs. Cest à peine si je pus distinguer la silhouette d'une chose que se tenait juste devant moi. Lorsque je m'aperçus que c'était un gros serpent, je reculai, sous le choc, il rampait devant nous. En observant mieux, je vis que de partout ondulaient des serpents particulièrement laids.

 

-" Nous allons bientôt entrer dans la jambe gauche de l'enfer", me dit Jésus. "Devant toi, tu vas voir de grandes douleurs, des terribles peines, et une indescriptible horreur. Serres-toi contre moi et je te donnerai force et protection pour traverser l'enfer. Les choses que tu vas voir serviront d'avertissement". Le livre que tu vas écrire sauvera baucoup d'âmes de l'enfer. Ce que tu vois ici est bien réel!. Mais ne crains pas, car je suis avec toi".

 

Enfin le Seigneur Jésus et moi, nous arrivâmes au fond d' un tunnel. Nous nous enfonçâmes alors à l'intérieur de l'enfer. Je vais faire de mon mieux pour vous décrire ce que j'ai vu, selon l'ordre que Dieu m'a donné.

 

Devant nous, aussi loin qu'il m'était possible de voir, des objets volants fonçaient çà et là. Des gémissements et des plaintes emplissaient l'air. Plus loin, vers le haut, j'aperçus une faible lueur. Nous nous dirigeâmes vers elle. Le chemin était aride, couvert d'une poussière sale. Bientôt, nous arrivâmes à l'entrée d'un petit tunnel, très sombre. Il y avait des choses que je ne peux pas décrire; elles étaient trop épouvantables. Et on ressent, en enfer, une peur paralysante. Je savais que si Jésus n'avait pas été avec moi.je n'en serais jamais revenue. "

 

3.LA JAMBE GAUCHE DE L'ENFER

 

"Laissez-moi vous avertir. N'allez surtout pas dans ce lieu ! C' est un lieu hideux de tourments, d'atroces douleur et de peines qui n'ont aucune fin. Votre âme sera éternellement vivante. L'âme ne meurt jamais. Elle est votre véritable personnalité, et elle ira soit au ciel, soit en enfer.Si vous êtes de ceux qui pensent que l'enfer est ici sur terre, eh bien, vous avez raison. C'est en effet là qu'il se trouve. Au centre même de la terre. Et il y a là des âmes tourmentées nuit et jour. Il n'y a pas de réjouissances en enfer. Pas d'amour. Pas de compassion, ni de repos. Ce n'est qu ' un lieu de douleur qui dépasse l'entendement.

 

Une odeur épouvantable emplissait l'atmosphère.

 

- "Dans la jambe gauche de l'enfer", me dit Jésus, il y a de nombreux puits. Ce tunnel communique avec d'autres parties de l'enfer. Mais nous allons tout d'abord passer quelque temps dans la jambe gauche. Ces choses que tu vas voir resteront à jamais gravées dans ta mémoire. Il faut que le monde connaisse la réalité de l'enfer. Beaucoup de pécheurs - et même certains parmi mon peuple - ne croient pas que l'enfer soit une réalité. Je t'ai choisie afin que tu leur révèles ces vérités. Tout ce que je vais te montrer concernant l'enfer est vrai, de même que toutes les autres choses que je vais te montrer".

 

Jésus, Lui-même, s'est révélé à moi sous la forme d'une lumière: étincelante, plus brillante que le soleil. Et la silhouette d'un homme était au centre de cette lumière. Quelquefois, j'ai vu Jésus tel un homme. Mais d'autres fois, c'est sous une forme d'esprit qu'IL s'est montré. Il prit la parole à nouveau:

- "Mon enfant, lorsque je parle, c'est le Père qui a parlé. mon Père et moi, nous sommes un. Rappelles-toi que par-dessus tout autre

chose il faut aimer, et se pardonner les uns les autres. Viens, maintenant. Suis-moi"!

 

Tandis que nous marchions, des esprits mauvais fuyaient la présence du Seigneur.

- "Oh, mon Dieu ! m'écriai-je. Mais qu 'est ce qu'il y a encore après ça ?"

 

"Comme je l'ai déjà dit, j'étais en enfer en possession de tous mes sens. Tous ceux qui sont en enfer sont en possession de toutes leurs facultés. Les miennes fonctionnaient alors à plein. La peur était partout présente. Des dangers difficiles à exprimer menaçaient de toutes parts. Chaque pas que je faisais était plus horrible que le précédent. Des embrasures de portes, de la taille de petites fenêtres, s'ouvraient et se fermaient rapidement sur le haut du tunnel. Des cris traversaient l 'air chaque fois que des créatures diaboliques passaient au-dessus de nous en direction de ces panes de l'enfer. Nous arrivâmes bientôt au bout du tunnel. Je tremblais d'effroi à cause du danger et de ce sentiment de peur qui nous entouraient. J'étais vraiment reconnaissante envers Jésus pour Sa Protection. Je remercie Dieu pour la Puissante protection qu'II nous accorde, même au milieu des cratères de l'enfer.

 

Et cependant, malgré ce bouclier protecteur, je ne cessais de me dire intérieurement:

- "Pas ma volonté, Père. Mais que Ta volonté soit faite !" Je regardai mon corps. Pour la première fois, je remarquai que j'étais sous la forme d'un esprit, et que ma silhouette était identique à elle-même.Je me demandais alors ce qui allait suivre.

 

Jésus et moi nous nous engageâmes sur un sentier qui partait du tunnel. Il avait de larges rebords de terre de chaque côté. A perte de vue, on voyait de partout des cavités remplies de feu. des cratères mesuraient environ un mètre vingt de diamètre et un mètre profondeur. Ils avaient une forme de cuvette.

- "Il y a beaucoup de cratères comme ceux ci dans la jambe gauche de l'enfer, me dit Jésus. Viens. Je vais t'en montrer certains" .

 

Je me tins à côté de Lui sur le sentier et je regardai à l'intérieur de l'un de ces trous. Du soufre incrustait les parois du trou rougeoyait comme du charbon embrasé. Au centre du cratère, il y avait une âme. Une âme perdue, venue en enfer après sa mort,le feu s'activa dans le fond du trou puis, soudainement, submergea l'âme perdue. L'instant d'après, le feu semblait mourir sous forme de braises. Mais avec un ronflement il se ranimait et balayait à nouveau l'âme tourmentée dans son cratère. Observant mieux, je vis que cette âme perdue était emprisonnée à l'intérieur d'un squelette.

 

- " Seigneur, ne peux-tu pas les faire sortir? m'écriai-je à ce spectacle. Quelle horrible vision ! Ce pourrait être moi, pensais-je. Seigneur, c'est affreux de voir ça et de savoir que c'est une âme vivante qui se trouve là.

J'entendis un cri en provenance du premier cratère. Et je vis là, sous la forme d'un squelette, une Ame qui implorait:

- "Jésus, aie pitié de moi".

- " Seigneur ! " m'écriai-je.

 

C' était la voix d'une femme. En la voyant, j'eus le désir de la tirer hors du feu. J'avais le coeur brisé. La forme squelettique d'une femme, enveloppée d'un brouillard sale et gris, s'adressait à Jésus. Sous le choc, j'écoutai ce qu'elle disait. De la chair décomposée pendait en lambeaux de ses os et quand elle brûlait, tombait dans le fond du trou. A la place de ce qui avait été ses yeux, il n'y avait plus que deux cavités vides. Elle n'avait pas de cheveux. Le feu commençait à ses pieds en petites flammes. Puis il grandissait tandis qu'il grimpait sur son corps. Puis il la submergeait complètement. La femme semblait brûler en permanence, même lorsque les flammes n'étaient que des braises. Du tréfonds de sa personne sortaient des pleurs et des gémissements de désespoir.

 

 

- "Seigneur ! Seigneur ! Je veux sortir d'ici. "

Elle restait les bras tendus en direction de Jésus. Je regardai Jésus. Je remarquai une grande tristesse sur Son visage.

 

 

- "Mon enfant", me dit Jésus, "tu es ici avec moi dans ,le but de faire connaître au monde que le salaire du péché c'est la mort... et que l'enfer est une réalité".

 

Me tournant de nouveau vers la femme, je vis alors que des vers sortaient des os de son squelette, le feu ne leur faisait rien.

 

- "Elle sait que ces vers sont en elle", me dit Jésus.

Et elle les sent

 

- "0h, Dieu, aies pitié d'elle"! Criai-je, tandis que le feu atteignait son maximum et que l'horrible embrasement l'enveloppait à nouveau. De grands cris et de profonds sanglots secouaient le corps de cette âme. Elle était perdue. Il n'y avait pour elle aucun moyen de sortir.

 

 

­ -" Jésus, pourquoi est-elle ici ? demandai-je, d'une voix faible car j'étais très effrayée ?".

- "Viens !", me dit Jésus.

 

Le sentier sur lequel nous nous trouvions faisait comme un circuit. Il serpentait entre les cratères à perte de vue. Les pleurs de ces ­ "morts vivants", mêlés à des gémissements et à des cris atroces, parvenaient à mes oreilles de toutes parts. Il n'y avait aucun moment de répit.L'odeur de la mort et de la chair en décomposition emplissait l'air très lourdement. Nous nous dirigeâmes jusqu'au cratère suivant. A l'intérieur de celui-ci, de dimension semblable au précédent, il y avait un autre être squelettique . La voix d'un homme se fit entendre : ­

- "Seigneur, aies pitié de moi!"

 

Ce n'était que lorsque ces êtres s'exprimaient que je pouvais savoir s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme. Des sanglots plaintifs s'échappaient de cet homme.

 

- "Je suis vraiment désolé, Jésus. Pardonnes-moi. Sors-moi d'ici. Je suis dans ce lieu de tourments depuis des années. Je t'en supplies fais-moi sortir ! "

 

De forts sanglots secouaient sa carcasse squelettique.

- "S'il te plaît, Jésus, fais-moi sortir. suppliait-il".

 

Me tournant vers Jésus, je m'apperçus qu'il pleurait aussi. Levant la tête, Il dit:

- "Père, mon Père, aies pitié !!! ".

- "Seigneur Jésus", cria l'homme depuis le fond du trou en feu, n'ai-je pas assez souffert pour mes péchés? Cela fait quarante ans que je suis là, depuis ma mort.

Jésus répondit:

-" Il est écrit: "Le juste vivra par la foi. Tous les moqueurs et les incrédules auront leur part dans l'étang de feu." Tu n'as pas voulu croire à la vérité. Plusieurs fois, mon peuple a été envoyé vers toi pour t'indiquer le chemin. Mais ru n'as pas voulu l'écouter. Tu as ri de lui et tu as refusé l' Evangile. Bien que je sois mort pour toi sur une croix, tu t'es moqué de moi et tu n'as pas voulu te repentir de tes péchés. Mon Père t'a donné de nombreuses occasions de pouvoir être sauvé. Si seulement tu avais écouté... "

 

Jésus pleurait.

 

- "Je sais, Seigneur, je sais. Mais maintenant je me repens".

- "Il est trop tard", dit Jésus. "Le jugement est tombé"!

- "Seigneur". poursuivit l 'homme, "certains membres de ma famille vont venir ici, car eux non plus ne veulent pas se repentir. S'il te plaît, Seigneur, laisses-moi aller leur dire qu'ils doivent se repentir de leurs péchés pendant qu'ils sont encore sur terre. Je ne veux pas qu'ils viennent ici".

-" Ils ont des prédicateurs", répondit Jésus, "des gens qui les enseignent, des anciens. Tous leur apportent l'Evangile. Ils vont le leur dire. Ils ont aussi l'avantage d'avoir des systèmes modernes de communication et toutes sortes de moyens d'apprendre à me connaître. J'ai envoyé vers eux des ouvriers afin qu'ils croient et qu'ils soient sauvés. S 'ils ne croient pas lorsqu'ils entendent l'Evangile, ils ne seront pas convaincus non plus, même si quelqu'un ressuscite des morts".

 

A ces mots, l'homme devint très fâché et commença à jurer. Des mots blasphématoires lui échappèrent. Je le regardai avec horreur tandis que les flammes s'élevaient et que sa chair morte décomposée commençait à brûler et à tomber en lambeaux. A l'intérieur de cette carapace de mort, je vis son âme. Elle ressemblait à un brouillard sale et gris, et elle remplissait son squelette.

 

Je me tournai vers Jésus et m'écriai :

- "Seigneur, que c'est horrible! "

-" L'enfer est une réalité. Le jugement est une réalité. Et je les aime tant, mon enfant. Mais ceci n'est que le commencement des choses effroyables que je dois te montrer. Il y a bien plus encore à voir. Vas dire au monde pour moi que l'enfer existe, que les hommes et les femmes doivent se repentir de leurs péchés. Viens, suis-moi. II nous faut continuer".

 

Dans le cratère suivant, il y avait la toute petite carcasse d'une femme qui semblait avoir environ quatre-vingts ans. Je ne peux pas dire comment j'ai su son âge, mais je l'ai su. Sa peau était arrachée de ses os par la flamme continuelle. Seul demeurait le squelette, avec une âme grisâtre à l'intérieur. J'observais le feu qui la consumait. Bientôt, il ne resta plus que les os ; et les vers grouillant à l'intérieur, que le feu ne pouvait brûler.

 

- "Seigneur, c'est terrible! m'écriai-je. Je ne sais pas si je vais pouvoir aller plus loin. C'est affreux au-delà de tout ce qu'on peut imaginer.

 

Aussi loin que mes yeux pouvaient voir, des âmes étaient en train de brûler dans ces cratères embrasés.

- "Mon enfant, c'est pour cela que tu es ici, me dit Jésus. Tu dois connaître et dire la vérité à propos de l'enfer. Le Ciel est une réalité. L'enfer aussi est une réalité. Viens, nous devons continuer".

 

Je me retournai vers la femme. Ses pleurs étaient d'une telle tristesse... Alors que je l'observais, elle joignit ses mains décharnées comme pour prier. Je ne pus m'empêcher de pleurer. J'étais en esprit mais je pleurais. Je savais que les gens en enfer ressentaient toutes ces choses également.

Jésus connaissait mes pensées.

 

- "Oui, mon enfant, c'est bien vrai. Quand les gens viennent ici, ils ont les mêmes sensations et les mêmes pensées que lorsqu'ils étaient sur la terre. II se souviennent de leurs familles et de leurs amis, et de toutes les fois où ils ont eu une chance de se repentir, mais ils ont refusé de le faire. Ils gardent toujours toute leur mémoire. Si seulement ils avaient cru à l'Evangile, et s'étaient repentis avant qu'il ne soit trop tard..."

 

Puis il continua :

- « mon enfant, quand elle était sur terre, elle avait un cancer. Elle était très éprouvée. La chirurgie s'est employée à sauver sa vie. Au fil des années elle est devenue une personne amère. Plusieurs parmi mon peuple sont allés prier pour elle et lui dire que je pouvais la guérir. Elle disait :

 

- "c'est Dieu qui m'a fait çà" ! Elle ne voulait pas se repentir et croire à l'Evangile. Elle m'a même connu un certain temps, mais elle a commencé à me haïr. Elle disait qu'elle n'avait pas besoin de Dieu et qu'elle ne voulait pas de ma guérison. Encore et encore, je l'ai suppliée de croire que je voulais l'aider, la guérir et la bénir. Elle m'a tourné le dos et m'a injurié. Elle disait qu'elle n'avait pas besoin de moi. Mon Esprit l'a suppliée de se tourner vers moi. Et même lorsqu'elle m'a tourné le dos, j'ai encore essayé de l'attirer à moi par mon Esprit. Mais elle ne voulait pas écouter. A la fin elle est morte et est venue ici ".

 

Je pouvais ressentir la peur tout autour de nous. La peine, les lamentations de douleur et une atmosphère de mort régnaient partout. Le cœur plein de chagrin et de pitié, nous avançâmes, JESUS et moi, jusqu'au cratère suivant. Dans le trou suivant se trouvait une femme. Elle était à genoux comme si elle cherchait quelque chose. Elle avait la forme d'un squelette criblé de trous. On voyait ses os par transparence et sa robe déchirée était en feu. Sa tête était chauve et il n'y avait que des trous à l'endroit de son nez et de ses yeux. De petites braises se consumaient autour de ses pieds, là où elle s'était agenouillée.

 

Elle s'agrippait aux parois du cratère de soufre. Le feu s'accrochait à ses mains et de la chair morte ne cessait de tomber toutes les fois qu'elle griffait le mur. D'énormes sanglots la secouaient :

 

- "O Seigneur, ô Seigneur, gémissait-elle. Je veux sortir !"

 

Alors que nous l'observions, elle parvint finalement à atteindre le bord du cratère à l'aide de ses pieds. Je pensais qu'elle allait réussir à s'échapper, quand soudain, un énorme démon avec de grosses ailes qui semblaient cassées à leur sommet et pendantes le long de ses flancs, accourut jusqu'à elle et la repoussa très brutalement au fond du trou, au milieu du feu. Ce démon était de couleur foncée et avait des poils sur tout son corps de grande taille. Il avait la corpulence d'un énorme grizzly. Je fus horrifiée de la voir tomber. Je me sentis brisée pour elle. J'aurais voulu la prendre dans mes bras, la soutenir et demander à Dieu de la guérir et de la sortir de là, mais JESUS qui connaissait mes pensées me dit :

 

-« Mon enfant, le jugement a été prononcé. Dieu a parlé. Quand elle était encore enfant, je l'ai appelée maintes fois à me servir. Quand elle a eu seize ans, je suis venu vers elle et je lui ai dit :

 

 

 

- "je t'aime. Donne-moi ta vie et suis-moi car je te destine à un service particulier". Toute sa vie, je l'ai appelée. Mais elle ne voulait pas écouter. Elle disait : un jour :

 

- "je Te servirai. Je n'ai pas de temps pour Toi maintenant. Je n'ai pas le temps, pas le temps. Je veux profiter de la vie. Demain, Jésus, je le ferai. Cependant ce lendemain n'est jamais venu. Elle attendu jusqu'à ce qu'il soit trop tard ".

 

La femme suppliait Jésus :

 

- " Mon âme est vraiment dans les tourments. Il n'y a pas moyen d'en sortir. Je reconnais que j'ai préféré le monde plutôt que Toi, Seigneur. J'ai désiré les richesses, la renommée et la fortune, et je les ai obtenues. Je pouvais acheter tout ce que je voulais. J'étais mon propre patron. J'étais la femme la plus élégante de mon époque, la mieux habillée. J'avais la richesse, le succès et la gloire. Mais j'ai découvert que je n'ai pas pu les emporter avec moi dans la mort. O Seigneur, l'enfer est horrible. Je n'ai de repos ni jour, ni nuit. Je suis constamment dans la peine et les tourments. Aide-moi, Seigneur !"

 

Pendant qu'elle parlait, ses mains et ses bras décharnés se tendaient vers JESUS et les flammes continuaient à la brûler.

 

- « Le jugement est tombé, dit JESUS ! »

 

Des larmes coulaient le long des joues du Seigneur tandis que nous nous déplacions vers le cratère suivant. Et moi je pleurais intérieurement devant les horreurs de l'enfer.

 

-Oh ! Seigneur m'écriai-je. Quelle réalité sont ces tourments.

 

Quand une âme arrive en enfer, il n'y a pour elle plus aucune espérance, plus aucune vie, plus aucun amour. Quelle réalité que l'enfer. Je me disais : aucune issue. Cette personne va devoir brûler pour l'éternité dans ces flammes...

-Le temps passe, dit Jésus. Nous reviendrons demain ».

 

Ami, si tu vis dans le péché, s'il te plaît repens-toi. Si tu es « né de nouveau » et que tu t'es détourné de Dieu : repens-toi et reviens à Lui, maintenant. Pratique le bien et lève-toi pour la vérité. Réveille-toi avant qu'il ne soit trop tard , afin que tu passes l'éternité avec le Seigneur dans le Ciel.

 

Jésus prit à nouveau la parole et dit :

-L'enfer a la forme d'un corps, comme celle d'un corps humain, étendu sur le dos au centre de la terre. L'enfer a la forme d'un corps gigantesque et avec de nombreuses cellules de tourments. Souviens-toi qu'il te faudra dire aux hommes que l'enfer existe vraiment. Des millions d'âmes perdues se trouvent ici, et il en arrive davantage chaque jour. Au jour du Grand Jugement, la mort et l'enfer seront jetés dans l'étang de feu. Ce sera la seconde mort. »

 

4.LA JAMBE DROITE DE L'ENFER

 

Je n'ai pu ni dormir ni manger après cette nuit au cours de laquelle je me suis retrouvée en enfer. Chaque jour je revivais cette scène. Quand je fermais les yeux, je ne pouvais voir que l'enfer. Mes oreilles ne pouvaient se défaire des cris des damnés. C'était comme un programme de télévision. Je revivais inlassablement toutes les choses dont j'avais été témoin en enfer. La nuit, j'allais en enfer, et le jour je m'employais à trouver les mots exacts pour apporter cette chose effrayante au monde. Jésus m'apparut une nouvelle fois et me dit :

 

- "Cette nuit, mon enfant, nous allons dans la jambe droite de l'enfer. N'aie pas peur car je t'aime et je suis avec toi ".

 

 

Le visage du Seigneur était très triste. Ses yeux étaient remplis d'une grande tristesse et d'un amour profond. Bien que ceux qui étaient en enfer aient été perdus à jamais, je savais que Jésus les aimait encore et qu'IL les aimerait pour l'éternité.

 

- "Mon enfant, me dit il, Dieu notre Père a donné à chacun de nous une volonté afin que nous ayons la possibilité de choisir entre Le servir ou servir satan. Sache que Dieu n'a pas créé l'enfer pour Son peuple. Satan trompe ceux qui décident de le suivre. C'est pour satan et ses anges que l'enfer a été créé. Ce n'est aucunement Ma Volonté, ni celle de Mon Père que quiconque périsse ».

 

Des larmes de compassion coulaient le long de Ses joues.

 

- « Lorsque je te montrerai l'enfer, continua t'il, rappelle-toi les paroles que j'ai dites : « J'ai tout pouvoir dans les cieux et sur la terre ». Quand il te semblera que je t'ai abandonnée, ce ne sera cependant pas le cas. Certaines fois, nous serons vus par les forces sataniques et les âmes perdues, d'autres fois, ce ne sera pas le cas. Ne t'inquiète pas de l'endroit où nous nous rendrons, reste en paix et n'aie pas peur de me

suivre ».

 

Nous partîmes ensemble. Je Le suivis, très près de Lui et en pleurant. Depuis des jours, je ne faisais que pleurer. Je ne pouvais pas me débarrasser de la présence de l'enfer. Il était constamment devant mes yeux. Je pleurais surtout intérieurement. Mon esprit était très triste. Nous arrivâmes dans la jambe droite de l'enfer. Regardant devant nous, je vis que nous nous trouvions sur un sentier aride, brûlé. Des hurlements déchiraient l'air, un air sale. Et la puanteur de la mort était partout. L'odeur était parfois si répugnante que j'en avais des nausées. Partout c'était les ténèbres, à l'exception de la lumière qui émanait de Christ et des cratères de feu qui incrustaient le paysage aussi loin qu'on pouvait distinguer. Tout à coup des démons de toutes sortes passèrent devant nous. Des petits diables grognèrent après nous en s'écartant. Des esprits de démons de toutes tailles et de toutes formes se parlaient entre eux. Un peu plus loin, devant nous, un gros démon était en train de donner des ordres à d'autres plus petits. Nous nous arrêtâmes pour écouter.

 

-« Il y a également, me dit Jésus, une armée invisible de puissances mauvaises que nous ne voyons pas ici, tels les esprits de maladie ».

 

-Allez ! dit le gros démon aux petits diables. Faites toute sorte de mal. Brisez les foyers, détruisez les familles, séduisez les chrétiens faibles ; donnez-leur de faux enseignements ; trompez-les aussi souvent que possible. Vous aurez votre récompense au retour. Rappelez-vous que vous devez vous méfier particulièrement de ceux qui ont vraiment accepté Jésus comme leur Sauveur, car ils ont le pouvoir de vous chasser. Allez maintenant parcourir la terre. J'en ai déjà envoyé plusieurs, là-haut, et j'en ai encore d'autres à envoyer. Souvenez-vous, nous sommes les serviteurs du prince des ténèbres et des puissances de l'air.

 

Là-dessus, les mauvais esprits commencèrent à s'envoler vers le haut, vers le haut de l'enfer. Des portes, dans le haut de la jambe droite, s'ouvraient et se fermaient prestement pour les laisser sortir. D'autres également s'en allèrent par l'entonnoir que nous avions emprunté pour descendre. Je vais essayer de décrire l'aspect de ces créatures mauvaises.

 

Celui qui parlait était très corpulent, de la taille d'un grizzly adulte. Il

était de couleur marron. La tête comme cette d'une chauve-souris et les yeux enfoncés très profondément dans sa tête velue. Des bras très velus tombaient sur ses côtés et des crocs sortaient de sa face. Un autre, était petit comme un singe, avec de très longs bras et des poils sur tout le corps. Son visage était minuscule avec un nez pointu. Je ne lui ai vu d'yeux nulle part. Un autre encore avait une grosse tête, de grandes oreilles et une longue queue. Un autre était aussi gros qu'un cheval et avait la peau lisse. La vue de ces démons et de ces mauvais esprits, et l'odeur infecte qui émanait d'eux me donnait des nausées. Où que je regardais, il y avait des démons et des créatures diaboliques. J'ai appris du Seigneur que les plus gros de ces démons recevaient leurs ordres directement de satan.

 

Nous continuâmes sur le sentier, JESUS et moi, jusqu'à un autre cratère. De partout, ce n'était que des cris de douleur et des gémissements d'une tristesse inimaginable.

- "Mon Dieu ! qu'est-ce qu'il y a après ?" demandai-je.

 

Nous marchâmes droit devant nous, au milieu de ces êtres méchants qui semblaient ne pas nous voir, et nous nous arrêtâmes devant une autre cellule de feu et de souffre. Dans cette cellule, il y avait la carcasse d'un homme de haute stature. Je l'entendis qui prêchait l'Evangile. Je me tournai vers JESUS, stupéfaite, dans l'espoir d'une explication, car il connaissait toujours mes pensées.

- « Pendant que cet homme était sur terre, il prêchait l'Evangile, me dit-il. Pendant un temps, il a prêché la vérité et il m'a servi ».

 

Je me demandais ce que pouvait bien faire cet homme en enfer. Il était de haute stature. Des lambeaux de vêtements étaient encore accrochés à lui. De la chair brûlée pendait de son corps et son crâne semblait flamber. Une odeur effroyable émanait de lui. Je le vis alors joindre les mains comme s'il tenait un livre, et commencer à lire dans ce soi-disant livre. A nouveau, je me souvins que Jésus avait dit :

- « On a toutes ses facultés en enfer, et même dans ce lieu elles sont un peu plus marquées ».

 

L'homme se mit à lire un verset de l'Ecriture après l'autre, et je pensais que c'était bien. Jésus s'adressa à l'homme avec un profond amour dans la voix :

-« Reste en paix, reste tranquille ».

 

Immédiatement, l'homme s'arrêta de parler. Il tourna lentement son regard vers JESUS. Je vis son âme à l'intérieur de son aspect de squelette. Il s'adressa au Seigneur :

- " Seigneur ! Maintenant je vais prêcher la vérité à tout le monde. Maintenant je suis prêt à aller parler de ce lieu aux autres. Je sais que lorsque j'étais sur terre, je ne croyais pas que l'enfer existait et je ne croyais pas non plus à Ton retour. Je prêchais ce que les gens avaient envie d'entendre et j'ai mis en péril la vérité devant les gens de mon Eglise. Je reconnais que je n'aimais pas ceux qui étaient différents de race ou de couleur de ma peau, et j'en ai fait tomber plusieurs dans l'égarement loin de Toi. J'avais ma propre interprétation des choses célestes bonnes et mauvaises. Je reconnais que j'en ai conduit plusieurs dans l'erreur et que je leur ai fait prendre une voie fausse et éloignée de Ta Sainte Parole. J'ai pris l'argent du pauvre. Mais, Seigneur, laisse-moi sortir et je me conduirai bien. Je ne prendrai plus l'argent de l'Eglise. Je me suis déjà repenti. Je vais aimer tous les gens de race ou de couleur."

 

Jésus lui répondit :

 

- « Tu n'as pas seulement tordu et interprété faussement les Ecritures, lui dit Jésus, mais tu as menti en disant que tu ne connaissais pas la vérité. Les plaisirs de la vie étaient plus importants pour toi que la vérité. Je t'ai visité moi-même et j'ai essayé de m'approcher de toi, mais tu ne voulais pas m'écouter. Tu as marché dans tes propres voies et le Malin est devenu ton maître. Tu connaissais la vérité mais tu ne voulais pas te repentir et te tourner vers moi. J'ai été présent tout le temps et je t'attendais. J'aurais voulu que tu te repentes, mais tu ne l'as pas fait. Maintenant le jugement est arrêté ! ».

 

La pitié se lisait sur le visage de Jésus. Je savais que si cet homme avait écouté l'appel du Sauveur, il ne serait pas dans ce lieu maintenant.

 

Oh ! Mes amis, écoutez je vous en prie ! Jésus parlait encore une fois à ce récidiviste :

- « Tu aurais dû dire la vérité et tu aurais dû en amener plusieurs à la justice avec la Parole de DIEU qui dit que tous les incroyants auront leur part dans l'étang de feu et de soufre. Tu connaissais le chemin de la croix et les voies de la justice et tu savais comment prêcher la vérité. Mais satan a rempli ton coeur de mensonges et tu es tombé dans le péché. Tu aurais dû te repentir sincèrement et non à moitié. Ma Parole est la vérité. Elle ne ment pas. Maintenant il est trop tard. Trop tard ».

 

A ces mots, l'homme menaça Jésus du poing et jura contre Lui. Malgré tout, Jésus s'écria :

- « Mon Père, aie pitié de lui ! ».

 

Tout tristement, Jésus et moi nous montâmes vers la cellule suivante. Le prédicateur de l'erreur, en colère, continuait encore à insulter Jésus. Comme nous marchions parmi les cellules de feu, nous pouvions voir les mains des perdus se tendre vers JESUS, et, dans des voix plaintives, Le supplier d'avoir pitié d'eux. Leurs mains décharnées et leurs bras étaient d'un gris noir brûlé. Pas de chair vivante, ni sang, ni organes. Seule la mort régnait. En moi-même je pleurais. Oh terre ! Repens-toi. Si tu ne le fais pas, tu viendras en ce lieu. Arrête avant qu'il ne soit trop tard.

 

Oh terre ! Repens-toi. Si tu ne le fais pas, tu viendras en ce lieu. Arrête avant qu'il ne soit trop tard. Nous nous arrêtâmes devant une autre cellule. Je ressentais tellement de pitié pour toutes ces âmes et tellement de tristesse que je sentis mes forces physiques s'affaiblir. J'avais du mal à me tenir debout. De gros sanglots me secouaient.

 

-Jésus ! çà fait si mal intérieurement, dis-je.

 

Depuis la cellule, une voix de femme s'adressa à JESUS. Elle était debout au milieu des flammes qui l'enveloppaient complètement. Ses os étaient pleins de vers et de chair décomposée. Les flammes s'activaient autour d'elle. Elle tendit les mains vers JESUS en criant :

-fais-moi sortir de là. Je vais te donner mon coeur maintenant, Jésus. Je vais parler aux autres de ton pardon. Je vais témoigner pour toi, je t'en prie, s'il te plaît, laisse-moi

sortir ! « Ma Parole est la vérité, répondit Jésus. Elle déclare que tous doivent se repentir, se détourner de leurs péchés et m'inviter à entrer dans leur vie s'ils veulent échapper à l'enfer. Par mon sang, il y a un plein pardon des péchés. Je suis fidèle et Juste pour pardonner à ceux qui viennent à moi. Je ne les mets pas dehors ». Il se retourna, regarda la femme et dit : « Si tu m'avais écouté, si tu avais voulu venir à moi, si tu avais bien voulu te repentir, je t'aurais pardonné ».

 

-Seigneur, demanda la femme, n'y a-t-il pas un moyen de sortir d'ici ?

 

JESUS lui parla avec beaucoup de douceur : « Femme, il t'a été donné plusieurs opportunités de te repentir. Mais tu as endurci ton coeur. Tu ne voulais pas. Tu connaissais pourtant ma Parole qui déclare que « tous les fornicateurs auront leur part dans le lac de feu ».

JESUS se tourna alors vers moi :

-« Cette femme a entraîné beaucoup d'hommes dans le péché. Plusieurs foyers ont été brisés, mis en pièces à cause d'elle. Malgré tout cela, je n'ai pas cessé de l'aimer. Je suis venu à elle non pour la condamner mais pour la sauver, en envoyant plusieurs de mes serviteurs pour qu'elle se repente de ses mauvaises voies. Mais elle n'a pas voulu. Quand elle était encore jeune, je l'ai appelée. Mais elle a continué de pratiquer le mal. Elle a fait des choses très laides. J'aurais tellement voulu lui pardonner si elle s'était approchée de moi. Satan est entré en elle, si bien qu'elle a sombré dans la haine et qu'elle ne pardonnait à personne. Elle venait à l'église uniquement pour y rencontrer des hommes et les séduire. Si elle s'était approchée de moi, ses péchés auraient été lavés par mon sang. Une partie d'elle-même avait pourtant le désir de me servir. Mais on ne peut servir DIEU et satan à la fois. Chaque personne doit choisir qui elle décide de servir ! »

 

Seigneur, implorai-je, donne moi la force d'aller plus loin. J'étais ébranlée de la tête aux pieds devant toutes ces horreurs de l'enfer.

-« Sois en paix, me dit Jésus, reste tranquille ».

-Aide-moi, Seigneur, criai-je. Satan ne veut pas que nous connaissions la vérité sur l'enfer. Dans aucun des cauchemars que j'ai pu faire dans ma vie, je n'ai imaginé que l'enfer puisse être aussi affreux que çà. Jésus, quand cela va-t-il se terminer ?

-« Mon enfant, répondit Jésus, le Père seul connaît le moment où viendra la fin. Sois en paix et reste tranquille ».

 

Une grande force vint alors sur moi, à cet instant. Jésus et moi nous marchions entre les cratères. J'avais envie d'attraper chaque personne qui se trouvait là, de l'arracher du feu et de la mettre aux pieds de Jésus. Je pleurais beaucoup intérieurement. Je pensais en moi-même : je ne voudrais jamais que mes enfants viennent dans ce lieu. Finalement, Jésus se tourna vers moi et me dit tranquillement :

-« Ma fille, nous allons rentrer chez toi maintenant. Demain soir, nous reviendrons dans cette partie de l'enfer ».

 

De retour à la maison, je pleurais et pleurais sans arrêt. Pendant la journée, je revivais l'enfer et les horreurs de ceux qui y sont prisonniers. Toute la journée, je racontais à tout le monde ce que j'avais vu en enfer. Je leur disais combien le malheur y est inimaginable.

 

Vous qui lisez ce livre, je vous en supplie, repentez-vous de vos péchés ; adressez vous à Jésus et demandez-Lui de vous sauver ; faîtes le aujourd'hui ; n'attendez pas demain, car demain ne viendra peut-être jamais. Le temps passe très vite. Mettez-vous à genoux et soyez purifiés de vos péchés. Soyez bons les uns envers les autres. Pour l'amour de Jésus, soyez plein de bonté et pardonnez à tous. Si n'êtes fâchés contre quelqu'un, pardonnez-lui. Çà ne vaut pas la peine de se mettre en colère, si c'est pour aller en enfer. Pardonnez comme Christ nous pardonne nos péchés. Jésus a le pouvoir de nous garder si nous avons un coeur repentant, et par Son sang, Il nous purifie de tout péché. Aimez vos enfants et vos voisins comme vous-même. Le Seigneur des églises dit :

« repentez-vous et soyez sauvés ».

 

5.DES CRATERES

ENCORE PLUS NOMBREUX

 

La nuit suivante, JESUS et moi nous nous sommes rendus dans la jambe droite de l'enfer. J'ai réalisé que JESUS avait toujours autant d'amour pour les âmes perdues en enfer. J'ai ressenti Son amour pour moi comme pour tous ceux qui sont sur la terre.

 

-« Mon enfant, me dit-il, ce n'est pas la volonté du Père que quiconque périsse. Satan trompe beaucoup d'hommes et de femmes et ils se mettent à le suivre. Mais DIEU est un DIEU d'amour. Il pardonne. S'ils se sont sincèrement approchés du Père et s'ils se sont repentis, il leur accorde réellement le pardon ».

 

Une très grande tendresse se lisait sur le visage de Jésus tandis qu'Il disait :

-« Père, aie pitié d'eux ».

 

A nouveau nous avancions parmi les cellules embrasées, et nous passions devant beaucoup de gens dans les tourments, comme je l'ai décrit plus haut. Seigneur, Seigneur, quelle horreur ! me disai-je.

Nous défilions devant ces âmes l'une après l'autre. Tout au long du chemin, des mains en feu se tendaient vers JESUS. Elles n'avaient que les os à la place de la chair, une masse

grisaillante et brûlée, et la chair décomposée qui pendait en lambeaux. A l'intérieur de chaque squelette, il y avait une âme telle un brouillard sale et gris, emprisonnée pour toujours. Je peux vraiment dire que c'est à leurs cris qu'on pouvait se rendre compte qu'elles ressentaient réellement le feu, les vers, le malheur et le désespoir. Et ces cris remplissaient mon âme d'un chagrin que je ne peux décrire. Si seulement elles avaient écouté, pensais-je, elles ne seraient pas ici. Je savais que les âmes en enfer avaient toutes leurs facultés. Elles se souviennent de tout ce qui leur a été dit et savent qu'elles sont perdues pour toujours. Pourtant, sans espoir, elles continuent de supplier JESUS pour qu'IL leur fasse miséricorde.

 

Nous nous arrêtâmes près de la cavité suivante. Elle était exactement comme les autres. A l'intérieur, il y avait une femme. Je l'ai su à sa voix. Elle suppliait Jésus de la délivrer des flammes. Jésus la regarda avec amour et lui dit :

-« Quand tu étais sur terre, je t'ai appelée de très nombreuses fois à venir à moi. Je t'ai suppliée de te mettre en règle avec moi avant qu'il ne soit trop tard. Je t'ai visitée plusieurs fois au milieu de la nuit pour te dire combien je t'aimais. Je t'ai cherchée avec amour, et j'ai voulu t'amener à moi par mon Esprit. Tu as répondu : « oui, Seigneur, je vais te suivre ». Avec ta bouche, tu disais que tu m'aimais, mais cela ne venait pas du

coeur. Je savais quel était l'état de ton coeur. Je t'ai souvent envoyé mes messagers pour te dire de te repentir de tes péchés et de venir à moi. Mais tu n'as pas voulu m'entendre. Je voulais que tu enseignes les autres, que tu les aides à me trouver, mais tu as préféré le monde. Je t'ai appelée, mais tu n'as pas voulu m'entendre, ni te repentir de tes péchés ».

-Tu te souviens, Seigneur, dit la femme, que je venais à l'église et que j'étais aimable. J'étais membre de ton église. Je savais que tu avais un appel pour moi, je savais que je

devais obéir à cet appel à tout prix et je l'ai fait.

-« Femme, ta vie est encore remplie de mensonges et de péchés. Je t'ai appelée, mais tu n'as pas voulu m'entendre. C'est vrai, tu étais membre d'une église, mais le fait d'être membre d'une église ne conduit pas au ciel. Tes péchés étaient nombreux et tu ne t'en repentais pas. Tu en as entraîné d'autres à s'égarer loin de ma Parole. Tu ne pardonnais pas aux autres quand ils te blessaient. Tu prétendais m'aimer et me servir quand tu étais en compagnie de chrétiens, mais le reste du temps, tu pratiquais le mensonge, la tromperie et le vol. Tu laissais agir les esprits de séduction et tu aimais cette double vie. Tu connaissais pourtant le droit chemin. Tu avais un double langage, poursuivit Jésus, tu parlais des frères et des soeurs en Christ en les jugeant et en pensant que tu étais plus sanctifiée qu'eux, alors qu'il y avait de grands péchés dans ton coeur. Je le sais bien : tu ne voulais pas écouter mon Esprit de douceur et de compassion. Tu jugeais les extérieurs d'une personne sans tenir compte du fait que plusieurs étaient des enfants dans la foi. Tu étais très dure avec eux. Oui, avec tes lèvres tu disais que tu m'aimais, mais ton coeur était éloigné de moi. Tu connaissais les voies du Seigneur et tu les comprenais. Tu t'amusais avec Dieu et Dieu connaît toutes choses. Si tu avais sincèrement servi Dieu, tu ne serais pas ici aujourd'hui ».

 

Jésus se tourna vers moi.

-« Il y en a beaucoup, dans les derniers jours, me dit-il, qui vont abandonner la foi, donner libre accès à des esprits de séduction et servir le péché. Sortez du milieu d'eux, et séparez-vous. Ne suivez pas leur voie ».

 

Alors que nous nous éloignions, la femme commença à jurer et à insulter Jésus. Elle hurlait de rage. Nous continuâmes à marcher. J'étais très affaiblie dans mon corps.

 

Dans la cellule suivante était un autre squelette. Je sentis l'odeur de la mort avant même d'arriver tout près. Ce squelette ressemblait aux autres. Je me demandais ce que cette âme-ci avait bien pu faire pour se perdre, sans espoir ni autre avenir que l'éternité en cet horrible lieu. Oui, l'enfer dure toute l'éternité. Quand j'entendais les pleurs des âmes en tourments, je me mettais moi aussi à pleurer. J'entendis qu'une femme était en train de parler avec Jésus, dans un autre cratère de flammes. Elle citait la Parole de Dieu :

 

-Seigneur, qu'est ce qu'elle fait là ? demandai je.

-« Ecoute me dit JESUS ».

-Jésus est le chemin, la vérité et la vie, disait la femme. Nul ne vient au Père que par Lui. Jésus est la lumière du monde. Venez à Jésus et IL vous sauvera !

 

Quand elle parlait, plusieurs âmes perdues l'écoutaient autour d'elle. Plusieurs juraient contre elle et l'insultaient. Certains lui disaient de se taire. D'autres s'écriaient : y a-t-il vraiment de l'espoir ? ou bien ; aide-nous, Jésus ! De grands cris de tristesse emplissaient l'atmosphère. Je ne comprenais pas ce qui se passait et je me demandais pourquoi cette femme prêchait l'Evangile dans cet endroit.

 

Le Seigneur connaissait mes pensées. « Mon enfant, me dit-il, j'ai appelé cette femme à l'âge de 30 ans à prêcher ma Parole et à être un témoin de l'Evangile. J'appelle des personnes différentes dans des buts différents, pour le bon fonctionnement de mon corps. Mais si un homme ou une femme, si un garçon ou une fille ne veulent pas de mon Esprit, alors je m'en éloigne. Oui, elle a répondu à mon appel pendant plusieurs années et elle a grandi dans ma connaissance. Elle a entendu ma voix et elle a fait beaucoup de bonnes choses pour moi. Elle a étudié la Parole de Dieu, elle priait souvent et beaucoup de ses prières ont été exaucées. Elle a enseigné à beaucoup de personnes le chemin de la sainteté et était fidèle à son mari dans sa maison. Les années se sont écoulées jusqu'au jour où elle a découvert que son mari avait une relation avec une autre femme. Malgré le fait qu'il lui en ait demandé pardon, elle est devenue de plus en plus amère, ne voulant ni lui pardonner, ni sauver son mariage. C'est vrai que son mari s'était très mal conduit envers elle. Il avait commis un grave péché. Mais cette femme connaissait ma Parole et connaissait le pardon. Elle savait que dans toute tentation, il y a toujours un moyen de s'échapper. Son mari lui a demandé de lui pardonner, mais elle ne voulait pas. Au lieu de cela, la colère s'est enracinée en elle et a augmenté de plus en plus. Elle ne voulait pas me confier ce problème. Elle est devenue chaque jour plus amère. Elle disait en son coeur : Et dire que je suis là en train de servir DIEU pendant que mon mari court après une femme. Tu trouves cela bien ? me disait t'elle. Je lui ai répondu : non, ce n'est pas bien, mais il est venu te demander pardon et te dire qu'il ne voulait plus recommencer. Je lui ai demandé : Ma fille, regarde en toi-même, et vois si tu n'as pas été toi-même la cause de cette situation. Non pas moi Seigneur, disait t'elle. Mois je suis sainte, c'est lui le pécheur. Elle ne voulait pas m'écouter. Le temps a passé. Elle ne voulait plus prier, ni lire la Bible. Elle était en colère, non seulement contre son mari, mais aussi contre ceux qui l'entouraient. Elle citait les Saintes Ecritures, mais elle ne voulait pas lui pardonner. Elle ne voulait pas m'écouter. L'amertume a grandi dans son coeur et elle a commencé à préméditer le meurtre à la place de l'amour. Un jour elle a tué son mari ainsi que l'autre femme. Satan s'est alors complètement emparé d'elle et elle s'est suicidée ».

 

Je regardais cette âme perdue qui avait élevé Christ dans sa vie, puis qui avait condamné son âme pour toujours au feu et au tourment. Je l'entendis encore répondre à Jésus :

-Je veux pardonner maintenant, Seigneur. Fais-moi sortir. Je vais t'obéir maintenant. Tu vois, Seigneur, je prêche ta Parole. Dans une heure des démons vont venir me prendre pour me tourmenter encore plus. Ils vont me torturer parce que j'ai prêché ta Parole et mes tourments seront pires. S'il te plaît, Seigneur, je t'en supplie, laisse-moi sortir !

 

Je pleurais pour cette femme qui était dans sa cellule. Je demandai au Seigneur de me garder de toute amertume dans mon coeur :

-Seigneur Jésus, ne permet pas à la haine d'entrer dans mon coeur.

-« Viens, avançons me dit-il ».

 

Dans le trou suivant, il y avait l'âme d'un homme revêtue de son squelette qui criait à JESUS en pleurant : Seigneur, aide-moi à comprendre pourquoi je suis ici !

-« Reste en paix, calme toi, lui dit Jésus, tu sais très bien pourquoi tu es ici.

-Laisse moi m'en aller et je serai bon, supplia t'il.

-« Même en enfer, tu mens encore », lui dit le Seigneur.

 

Jésus se tourna vers moi : « Cet homme avait 23 ans quand il est arrivé ici. Il ne voulait pas entendre l'Evangile. Il a entendu plusieurs fois ma Parole. Il venait souvent dans ma Maison. Je l'ai invité, par mon Esprit, à recevoir le salut, mais il a préféré le monde et ses plaisirs. Il aimait boire. Il ne voulait pas avoir affaire avec mon appel. Il était né dans l'église mais ne voulait pas se confier en moi. Un jour, il m'a dit : je te donnerai ma vie, un jour, Jésus, mais ce jour n'est jamais venu. Une nuit, après une soirée de fête, il a eu un accident de voiture et il a été tué sur le coup. Satan l'avait trompé jusqu'à la fin. Il n'avait pas voulu écouter mon appel. D'autres personnes ont également trouvé la mort dans cet accident. Le travail de satan est de tuer, de voler et de détruire. Si seulement ce jeune homme avait écouté. Ce n'est pas la volonté de Dieu que quiconque périsse. Satan voulait l'âme de cet homme et il l'a détruite en se servant de l'insouciance, du péché et de la boisson. Beaucoup de foyers et de vie sont détruites chaque année à cause de l'alcool ».

 

Si seulement les hommes pouvaient réaliser que la luxure et les plaisirs du monde ne durent qu'une saison. Si vous venez au Seigneur Jésus, Il vous délivrera de l'esclavage de la boisson. Criez à Jésus, Il vous entendra et vous aidera. Il sera votre ami. Rappelez vous qu'Il vous aime et qu'Il a le pouvoir de pardonner vos péchés. Quand à vous, chrétiens qui êtes mariés, Jésus vous donne un avertissement : ne commettez pas d'adultère. La convoitise d'une personne du sexe opposé, même si vous ne commettez pas d'adultère avec elle, peut être un adultère dans votre coeur. Jeunes gens, gardez-vous de la drogue et du sexe. Si vous avez péché, Dieu vous pardonnera si vous faites appel à Lui pendant qu'il est encore temps. Cherchez à rencontrer des chrétiens adultes, forts dans l'esprit et demandez-leur si vous pouvez leur confier vos problèmes. Vous serez tellement heureux d'avoir pris le temps de le faire dans ce monde-ci, avant qu'il ne soit trop tard.

 

Satan vient comme un ange de lumière pour tromper l'humanité. Pas étonnant que les péchés du monde aient induit en tentation ce jeune homme, bien qu'il ait connu la Sainte Parole de Dieu. Encore une petite soirée, pensait t'il. Jésus comprendra bien ! Mais la mort

est sans pitié. Il était trop tard.

 

Je regardais l'âme de ce jeune homme et je pensais à mon propre enfant qui allait bientôt avoir 23 ans. Oh Seigneur, puisse t'il te servir ! Je sais que plusieurs d'entre vous qui lisez ce livre, vous avez de la famille et peut être même des enfants que vous n'aimeriez pas voir en enfer. Parlez-leur de Jésus avant qu'il ne soit trop tard. Dites-leur de se repentir de leurs péchés. Dites-leur que Dieu leur pardonnera et les sanctifiera. Pendant des jours, j'étais obsédée par les pleurs de ce jeune homme. Je n'oublierai jamais les cris de ses amers regrets. Je me souvenais de sa chair en lambeaux qui se consumait dans les flammes. Je ne pourrai jamais oublier toute cette chair en décomposition, l'odeur de la mort, les cavités vides à l'emplacement des yeux, les âmes grisâtres et les vers qui grouillaient sur leurs os. Ce jeune homme tendait ses bras vers Jésus plaintivement, tandis que nous avancions vers un autre cratère.

 

-Seigneur, priai-je, donne moi la force d'avancer.

 

J'entendis la voix d'une femme qui pleurait désespérément. Les cris de la mort étaient partout. Nous arrivâmes au trou dans lequel se trouvait cette femme. Elle implorait Jésus de toute son âme afin qu'Il la sorte de là.

 

Seigneur, dit t'elle, ne suis-je pas restée suffisamment longtemps dans ce lieu ? Ma douleur est plus que je ne peux supporter. S'il te plaît, Seigneur, fais moi sortir.

 

Des sanglots secouaient sa carcasse et il y avait une grande peine dans sa voix. Je savais qu'elle souffrait beaucoup. Je demandai :

-Jésus, n'y a-t-il vraiment rien à faire ?

 

Alors Jésus s'adressa à cette femme :

-« Quand tu étais sur la terre je t'ai appelée, et appelée encore pour que tu viennes à moi. Je t'ai suppliée de te mettre en règle avec moi, de pardonner aux autres et de te garder du péché. Je t'ai même visitée pendant la nuit et attirée par mon Esprit plusieurs fois. Avec tes lèvres, tu disais que tu m'aimais, mais ton coeur était éloigné de moi. Ne savais-tu pas que rien n'est caché devant Dieu ? Tu peux tromper les gens, mais moi tu ne peux pas me tromper. J'ai encore envoyé des personnes vers toi pour te dire de te repentir. Mais tu ne voulais pas écouter, tu n'as voulu ni entendre ni voir et tu t'es fâchée en les renvoyant. Je t'ai placée là où tu pouvais entendre ma Parole, mais tu n'as pas voulu me donner ton coeur. Tu n'avais aucun regret, ni aucune honte de ta manière d'agir. Tu endurcissais ton coeur et tu me tournais le dos. Maintenant, tu es perdue pour toujours. Tu aurais dû m'écouter ».

 

A ces mots, elle se tourna vers Jésus et commença à jurer contre Dieu et à L'insulter. Je sentis la présence des mauvais esprits et je sus que c'était eux qui juraient et insultaient. Combien c'est triste d'être perdu pour l'éternité en enfer. Résistez au diable et il fuira loin

de vous. Jésus dit :

-« Le monde et tout ce qu'il renferme passera, mais mes paroles ne passeront point ».

 

6.LE TUNNEL DE LA PEUR

 

J'essayais de me remémorer les messages que j'avais entendus prêcher sur l'enfer, mais je n'avais encore jamais entendu de choses aussi terribles que celles que le Seigneur m'avait montrées là. L'enfer m'a paru infiniment plus horrible que ce que quiconque pourrait imaginer. J'ai été très éprouvée de réaliser que les âmes qui se trouvaient dans les tourments y seraient pour toute l'éternité. Car il n'y a aucun moyen de sortir de l'enfer. Je suis donc déterminée à faire tout ce qui est en mon pouvoir pour sauver les âmes de ces horreurs. Il faut que je prêche l'Evangile à tous ceux que je rencontre, car l'enfer est un endroit effrayant et ce que je dis est la vérité.

 

Réalisez-vous bien ce que je suis en train de dire ? Si les pécheurs ne se repentent pas et s'ils ne croient pas à l'Evangile, ils seront d'une manière absolument certaine emmenés dans ce lieu. Croyez au Seigneur Jésus Christ et demandez-Lui de vous sauver de vos péchés. Lisez l'Evangile de Jean (par exemple), les chapitres 3 et 14, et ensuite, je vous en supplie, lisez ce livre de la première à la dernière page. Vous pourrez alors mieux comprendre les choses de l'enfer et du ciel. Quand vous lisez, priez pour que Jésus entre dans votre coeur et vous lave de vos péchés, avant qu'il ne soit trop tard.

 

-Jésus, donne moi le courage de continuer, priai-je.

 

Tandis que Jésus me conduisait, je marchais serrée tout contre Lui. J'étais très angoissée à cause des choses effrayantes que j'avais vues. Je me demandais intérieurement si les gens allaient me croire. Je jetai un coup d'oeil à ma gauche, à ma droite et derrière

moi. Il y avait des cellules de feu à perte de vue. J'étais encerclée par les flammes et par les âmes qui se consumaient. Devant des horreurs pareilles, je craquais en hurlant. Ces réalités étaient vraiment plus que je pouvais supporter :

 

- O Terre, REPENS-TOI, m'écriai-je.

 

Des sanglots énormes me secouaient tandis que je marchais à côté de JESUS. Je me demandais où IL voulait me conduire. Je me posais aussi des questions sur ce que faisait ma famille, sur mes amis... Combien je les aimais ! Je me souvenais que j'avais tellement péché avant de revenir à Jésus et je remerciai Dieu de m'avoir ramené à Lui avant qu'il ne soit trop tard.

 

« Nous allons maintenant nous introduire dans un tunnel qui va nous emmener vers le ventre de l'enfer, me dit Jésus. L'enfer ressemble à un corps humain étendu au centre de la terre. Le corps est couché sur le dos, avec les deux bras et les deux jambes écartées. De même qu'il existe un corps de croyants, de même l'enfer a son propre corps de péché et de mort. Et comme le corps de Christ s'édifie jour après jour, de même le corps de l'enfer se construit quotidiennement ».

 

De chaque côté du chemin qui nous menait au tunnel, se succédaient des cratères, des cellules en flammes, d'où sortaient les cris et les gémissements des condamnés. Plusieurs d'entre eux criaient à Jésus à notre passage. D'autres essayaient de s'extirper de leur cellule en feu dans le but d'atteindre Jésus, mais ils n'y parvenaient pas. Trop tard ! Trop tard ! Mon coeur saignait. Pendant notre marche, la tristesse se lisait de façon permanente sur le visage de JESUS. Je me souvins qu'en observant les cellules de feu, cela me faisait penser aux nombreuses fois où nous avions fait un « barbecue » en plein air. Les braises rouges et brûlantes couvaient pendant des heures. C'était exactement pareil dans les cellules. J'étais reconnaissante d'arriver enfin au tunnel, car je me disais que ce ne serait pas aussi affreux que ces cratères, que ces cellules. Mais je me trompais complètement.

Dès que nous eûmes pénétré à l'intérieur, je commençai à voir de gros serpents, d'énormes rats et de nombreux esprits mauvais se sauver en courant, hors de la présence du Seigneur. Les serpents sifflaient contre nous. Les rats poussaient des cris aigus. Il y avait toutes sortes de bruits autour de nous. Jésus était la seule lumière visible dans ce tunnel. Je me serrais contre Lui du mieux que je le pouvais.

 

De petits démons et des diables étaient accrochés de partout aux parois de la caverne et se promenaient dans tous les recoins de ce tunnel. Par la suite, j'ai découvert que ces mauvais esprits se rendaient sur la terre pour y accomplir les ordres de satan. S'apercevant de mes craintes face à ces ténèbre, à cette moiteur et à cette saleté, Jésus me dit :

-« N'aie pas peur, nous arrivons bientôt au bout du tunnel. Il faut que je te montre ces choses. Viens, suis moi ».

 

Des serpents géants rampaient devant nous. Certains d'entre eux mesuraient environ dix mètres de long et un mètre de diamètre. Des odeurs repoussantes flottaient en forte concentration dans l'air. Les esprits méchants étaient partout. JESUS me dit :

 

-« nous arrivons bientôt dans le ventre de l'enfer. Cette partie mesure vingt sept kilomètres de haut et cinq kilomètres de diamètre ». JESUS m'en a donné les dimensions exactes.

 

Je vais essayer de faire de mon mieux pour décrire ce que j'ai vu et entendu. Je veux le faire pour la gloire du Père, pour la gloire du Fils et pour la gloire du Saint Esprit. Que la volonté de Dieu soit faite. Je sais que Jésus m'a montré toutes ces choses afin que j'avertisse les hommes et les femmes de ce monde, afin qu'à tout prix ils puissent

éviter l'enfer. Chers amis, si vous lisez ce livre et que vous ne connaissez pas Jésus, arrêtez-vous tout de suite. Repentez-vous de vos péchés et invitez Jésus à devenir votre Sauveur !

 

7.LES ACTIVITES DE L'ENFER

 

En face de nous, je pouvais distinguer une faible lumière jaune. Jésus et moi nous venions de sortir du tunnel de la peur, et nous montâmes jusque sur une corniche sale et poussiéreuse qui offrait une vue panoramique sur le ventre de l'enfer. Aussi loin que l'on pouvait voir, une multitude d'activités se déroulaient en ce lieu. Nous nous y arrêtâmes et Jésus prit la parole :

-« Je vais te faire parcourir le ventre de l'enfer et de révéler plusieurs choses. Viens. Suis-moi ».

 

Nous reprîmes alors tous deux notre marche.

-« Plus loin, me dit Jésus, il y a des choses terribles. Elles ne sont pas inventées et ne sont pas issues de l'imagination. Ce sont des réalités, bien au contraire. Sois-en assurée. Tu pourras dire à tes lecteurs que les puissances démoniaques sont des réalités. Dis-leur également que satan existe vraiment, ainsi que les puissances des ténèbres. Mais dis leur aussi de ne pas désespérer, car si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie et prie et se détourne de ses mauvaises voies, alors je l'écouterai des cieux et je le guérirai, lui et son pays. Aussi vrai que le ciel est une réalité, l'enfer est aussi une réalité ».

 

Dieu veut que vous ayez cette connaissance de l'enfer, mais il veut aussi vous empêcher de rejoindre cet endroit. Dieu veut que vous sachiez qu'un chemin existe pour vous sauver : c'est Jésus Christ le sauveur de votre âme. Souvenez-vous que tous ceux dont les noms sont inscrits dans le « livre de vie de l'Agneau » seront sauvés. (l'Agneau : c'est Jésus).

 

Nous nous approchâmes du premier lieu d'activités de l'enfer. C'était sur le côté droit de la corniche, sur une petite colline, dans un recoin sombre de ce ventre de l'enfer. Je me remémorai les paroles du Seigneur. Il m'avait dit :

-« par moments, il te semblera que je t'aurai abandonnée, mais ce ne sera pas le cas. Souviens toi que j'ai tout pouvoir dans le ciel et sur la terre. Certaines fois, les esprits et les âmes perdues ne nous verront même pas. Elles ne se rendront pas du tout compte de notre présence. N'aie pas peur, ce que tu verras est vrai. Ces choses se produisent maintenant, et elles se poursuivront jusqu'à ce que la mort et l'enfer soient jetés dans l' « étang de feu ».

 

Lecteur ! Assurez-vous que votre nom soit bien inscrit dans le « Livre de vie de l'Agneau » !

 

Devant nous, je pouvais entendre la voix et les plaintes d'une âme en proie aux tourments. Nous grimpâmes sur la petite colline et nous regardâmes autour de nous. Une lumière éclaira l'endroit et je pus ainsi mieux voir. Des cris comme jamais vous n'auriez pu imaginer traversaient ce lieu. C'était les cris d'un homme.

 

-« Ecoute bien, dit Jésus. Tout ce que tu vas voir et entendre est bien réel. Prenez garde, prédicateurs de l'Evangile, car ces choses sont la vérité. Réveillez-vous chrétiens, évangélistes, prédicateurs et enseignants de la Parole, vous tous qui avez été appelés à prêcher l'Evangile de Jésus Christ. Si vous prêchez, repentezvous, sinon vous périrez pareillement ».

 

Nous nous avançâmes jusqu'à nous trouver à moins de cinq mètres de l'endroit où se déroulait cette activité. Je vis de petites silhouettes en vêtements sombres qui marchaient autour de ce qui semblait une sorte de caisse. En observant mieux, je vis que la caisse en question n'était autre qu'un cercueil et que les silhouettes qui tournaient autour étaient des démons. Oui, c'était bien un cercueil, entouré de douze démons et tandis qu'ils marchaient autour, ils ânonnçaient des sortes de chants en ricanant. Chacun d'eux tenait une lance aiguisée qu'il enfonçait hardiment à travers le cercueil par de petites ouvertures qui étaient faites tout autour. Une atmosphère de terreur régnait là et je me mis à trembler.

 

JESUS me dit alors ceci :

- « Mon enfant, il y a beaucoup d'âmes en tourment à cet endroit. Et les tourments sont de types différents selon les âmes. La punition est plus grande pour ceux qui ont prêché l'Evangile et sont retournés ensuite dans le péché, que pour ceux qui n'ont pas obéi à l'appel de DIEU pour leur

vie ».

 

J'entendis un cri si désespéré qu'il remplit mon propre coeur de désespoir. Quelqu'un hurlait : plus d'espoir, plus d'espoir ! Les pleurs provenaient de l'intérieur du cercueil et c'était des gémissements de regrets qui ne finissaient plus.

 

-C'est affreux ! dis-je.

-« Viens, dit JESUS, approchons-nous ».

 

Il s'avança jusqu'au cercueil et se pencha au-dessus pour regarder à l'intérieur. Je le suivis et je fis de même. Apparemment les démons ne pouvaient pas nous voir. Une âme grisâtre occupait l'intérieur du cercueil. C'était celle d'un homme. Tandis que je regardais, les démons se mirent à enfoncer leurs lances dans l'âme de l'homme qui était étendu dans le cercueil. Je n'oublierai jamais les souffrances de cette âme. Je criai à Jésus :

-Fais le sortir, Seigneur, fais le sortir !

 

La douleur de cette âme était quelque chose de terrible. Si seulement il avait été possible de la libérer. J'attrapai la main de Jésus et le suppliai de faire sortir l'homme du cercueil.

- « Reste en paix, mon enfant, calme toi », me dit Jésus.

 

Au son de la voix de Jésus, l'homme nous vit. Il implora alors le Seigneur : Seigneur, Seigneur, laisse-moi sortir ; aie pitié de moi !

 

Dans le cercueil c'était une masse ensanglantée. Devant mes yeux se trouvait une âme et dans cette âme un coeur humain. Du sang jaillissait de ce coeur. Les coups de lances qui s'enfonçaient transperçaient réellement son coeur. Seigneur, reprit l'homme, je te servirai maintenant. S'il te plaît, laisse-moi sortir ! Je réalisais que cet homme sentait cruellement chaque coup de lance qui le transperçait.

 

JESUS me dit :

- « Il est tourmenté ainsi jour et nuit. Il a été placé ici par satan et c'est satan qui le torture ».

 

L'homme s'écria de nouveau : Seigneur, je prêcherai le vrai Evangile. Je parlerai du péché et de l'enfer. Mais je t'en prie, fais-moi sortir !

-« Cet homme, me dit JESUS, était un prédicateur de la Parole de DIEU. Il fut un temps où il me servait de tout son coeur et conduisait les personnes au salut. Certains de ceux qui se sont tournés vers moi par son moyen me servent encore aujourd'hui, des années après. Mais les plaisirs de la chair et la tentation des richesses l'ont égaré. Il a permis à satan de dominer sur sa vie. Il avait une grande église, une belle voiture et de gros revenus. Il a commencé à prendre l'argent des offrandes et à enseigner des erreurs. Il a prêché des demi-vérités et n'a pas voulu me laisser le corriger. J'ai envoyé mes messagers vers lui pour lui dire de se repentir et de prêcher la vérité, mais il a préféré les plaisirs de cette vie à la vie de Dieu. Il savait très bien qu'il ne fallait pas enseigner ou prêcher une autre doctrine que la vérité révélée dans la Bible. Mais avant de mourir, il est allé jusqu'à déclarer que le baptême du Saint Esprit était un mensonge et que ceux qui prétendent avoir le Saint Esprit sont des hypocrites. Il disait qu'un ivrogne pouvait très bien aller au ciel sans repentance, car Dieu n'a pas l'intention d'envoyer quiconque en enfer parce qu'IL est trop bon pour cela. Il a égaré beaucoup de braves gens loin de la grâce du Seigneur. Il prétendait même qu'il n'avait pas besoin de moi, car il était lui même comme Dieu. Il est allé si loin qu'il a même enseigné dans des séminaires cette fausse doctrine. Il a foulé aux pieds ma Sainte Parole. Mais je l'aime toujours. Mon enfant, mieux vaut ne jamais m'avoir connu, que m'avoir connu et être rétrograde dans mon service."

 

Si seulement il avait voulu t'écouter, Seigneur, m'écriai-je. Si seulement il avait pris soin de son âme et de celle des autres.

- « Il ne m'a pas écouté. Quand j'appelais, il ne voulait pas m'entendre. Il aimait la vie facile. Il n'a pas voulu revenir à moi. Un jour, il a été tué et il est arrivé directement en enfer. Maintenant satan le tourmente pour avoir, pendant un temps, prêché ma Parole et sauvé des âmes. C'est cela son tourment ».

 

Les démons continuaient de tourner autour du cercueil. Le coeur de l'homme battait et du vrai sang coulait. Jamais je ne pourrai oublier ses cris de désespoir et de douleur. JESUS regardait l'homme dans le cercueil avec une grande compassion.

Il dit :

- « le sang de nombreuses âmes perdues est sur les mains de cet homme. Plusieurs d'entre elles se trouvent ici dans les tourments, en ce moment même ».

 

Le coeur brisé, Jésus et moi nous nous avançâmes plus loin. Au moment où nous le quittâmes, un autre groupe de démons survint au-dessus du cercueil. Ils mesuraient environ un mètre de haut et étaient vêtus de noir. Leurs visages étaient masqués de cagoules noires. Ils venaient prendre la relève pour tourmenter cette âme. Je pensais à l'orgueil qui nous empêche de reconnaître nos erreurs et de demander pardon. Nous refusons de nous repentir et de nous humilier nous-mêmes et nous continuons comme si de rien n'était. Mais écoutez, mes amis, l'enfer est une réalité. Je vous en supplie, n'allez pas dans ce lieu !

 

JESUS et moi nous marchâmes jusqu'à une petite clairière qui était entourée de pierres éparpillées. Il y avait des petits murs, çà et là, tous faits de cailloux et de saleté. Une lumière éclatante brilla dans cet espace qui avait la dimension d'une grande salle de danse.

 

-« Mon enfant, me dit JESUS, regarde bien à présent ce que sont les oeuvres de satan ».

 

Le son d'une musique agréable se fit entendre, et au milieu de la salle de bal, sur un sol reluisant, cinq jolies danseuses se tenaient en rang et se mouvaient ensemble au son d'une musique. Quand elles dansaient, elles riaient. Et cela ressemblait à un concours de beauté, car ces femmes étaient d'une élégance étonnante. En fait, elles étaient tellement attirantes que cela semblait irréel. Je me disais :

- comment se fait-il qu'il y ait des choses aussi jolies en enfer ? Les vêtements que ces femmes portaient étaient luxueux et semblaient extrêmement chers. On aurait dit des princesses, sans le moindre défaut. Tout semblait si parfait.... Je me demandais ce qu'elles faisaient en enfer. Elles ne semblaient ni méchantes ni souillées. Soudain, je remarquai qu'elles dansaient propulsées par un feu et que les flammes les faisaient bouger en soulevant leur corps de bas en haut. Elles riaient quand les flammes les enveloppaient. Elles n'étaient pas brûlées. Elles ne semblaient pas ressentir la moindre douleur. J'étais en train d'observer cela quand, tout à coup la musique s'arrêta.

 

La salle de bal devint silencieuse et la rangée de ces gracieuses danseuses s'immobilisa. Elles regardaient en direction de quelqu'un qui s'approchait. Une présence diabolique emplit le lieu. C'était un énorme démon comme je n'en avais encore pas rencontré. Je vis alors une personne très sombre, entièrement recouverte d'ombre. Elle était de dos, revêtue d'une longue robe et d'une cape sombre. A ses côtés, se trouvaient deux hommes. Ils se présentaient également à nous de dos. Je constatai qu'ils ne pouvaient pas nous voir.

-« Regarde », dit Jésus.

 

Je compris que la présence diabolique était satan, car à ce moment là les jolies femmes se prosternèrent devant lui en scandant :

-vive satan, vive satan !

 

Satan commença alors à parler avec ces mots : « Mes filles, vous avez obéi à mes ordres. Vous êtes maintenant prêtes à vous rendre sur la terre pour y accomplir ma volonté. Les puissances de ténèbres vous ont été données et vous avez toutes les ressources de l'enfer derrière vous pour faire ce travail ».

 

 

Satan éclata d'un rire épouvantable et dit encore : « Maintenant, souvenez-vous de ma puissance. Je vais vous montrer ce qui va vous arriver si vous n'obéissez pas au doigt et à l'oeil ».

Satan fit des gestes avec ses bras au-dessus d'elles. C'est alors qu'elles commencèrent à le supplier : Non satan, s'il te plaît, nous allons obéir et faire tout ce que tu nous commandes. Non, satan ! ne nous tourmente pas. Mais satan ne les écoutait pas.

 

Ahurie, je constatai soudain que les corps gracieux de ces femmes commencèrent à virer au gris puis à se transformer en chair morte de l'enfer, ce qui, un instant plus tôt, était parfait en grâce, devint bien vite une chose répugnante de laideur. Les corps gracieux s'étaient transformés en silhouettes hideuses et morbides. Elles étaient remplies de démons et de mauvais esprits. De gros et longs serpents sortaient de leurs estomacs en se tortillant autour d'elles.

 

- "Jésus, qu'est ce que çà veut dire ? demandai-je. Il ne me donna aucune réponse.

-Redonne-nous nos corps, satan, criaient t'elles. Nous allons t'obéir.

 

Des ricanements surgirent de nouveau tandis que satan, d'un geste du bras, retransforma les silhouettes hideuses en corps féminins gracieux.

 

- « Ecoutez-moi et obéissez-moi, leur dit satan. Faites tout ce que je vous dirai et, dans ce cas, vous pourrez garder ces jolis corps. Maintenant, attention, je vais vous montrer les endroits dans lesquels vous devrez accomplir mes oeuvres de malédiction ».

 

A ces mots, l'homme qui se tenait à gauche de satan étendit le bras et une lumière blanche apparut sur l'un des murs. Sur le mur il y avait un écran de cinéma sur lequel on pouvait voir des images des lieux correspondant chacun à un jour de la semaine.

 

-"Allez dans ces lieux, dit satan, et comportez-vous comme des gens tout à fait normaux. Trompez en beaucoup et détournez les loin de Dieu aussi souvent que vous le pouvez. Je vais vous surveiller et connaîtrai vos moindres gestes. Faites attention à ne pas vous laisser dévoiler, sinon je m'occuperai de vous."

 

 

Satan étendit le bras en direction de l'écran de cinéma, et des scènes se mirent à bouger. On vit apparaître une rue d'une ville, un night club, un entrepôt, une boulangerie, un grand magasin, une banque, une cérémonie de mariage, une vente de charité, un hôtel de ville. Tous ces endroits étaient des lieux tout à fait normaux, habituels, et ils défilaient sur l'écran.

 

"Vous devez tromper beaucoup de gens et les faire chuter pour qu'ils s'éloignent de la vérité. Vous parcourrez la terre en accomplissant mon travail, et vous reviendrez me faire des rapports. Si vous avez besoin d'aide, je vous enverrai le nécessaire. Votre mission c'est de m'amener des âmes. Vous pouvez les piéger par la sorcellerie, les fausses religions et les sectes. Vous pouvez conduire les chrétiens faibles dans le péché de la chair. Vous pouvez implanter les semences du doute sur la vérité de la Parole de Dieu. Conduisez des hommes et des femmes loin de l'évangile de JESUS CHRIST et détruisez-les si vous le pouvez."

 

Une petite table fut apportée à Satan avec des feuilles de papier. Il saisit l'un de ces papiers et commença à lire plusieurs choses à ces femmes. Je comprenais certaines de ces choses, mais d'autres, non.

 

"Emparez vous d'une âme par semaine et travaillez autour de cette âme. Vous avez trois semaines pour corrompre cette âme, puis vous devrez me faire un rapport. Vous ne manquerez de rien. Des richesses considérables sont à votre disposition. Travaillez dur et je vous récompenserai. Si vous désobéissez, je ferai en sorte que tout le monde découvre la vérité sur vous. Rappelez-vous que vous avez le pouvoir de vous transformer en toutes les formes que vous voulez. Je vous enverrai tout ce dont vous aurez besoin pour réussir. Maintenant, allez ! Faites mon travail et revenez dans un mois. Je gagnerai contre DIEU."

 

Satan criait en brandissant son bras de nouveau, et les jolies femmes commencèrent à remonter vers la terre. J'observai qu'il ne restait plus que du feu à l'endroit où les femmes s'étaient tenues. Je vis satan dire aux deux hommes qui étaient avec lui :

-Regardez ! et il pointait son doigt sur l'écran de cinéma. Je hais DIEU disait-il. Elles vont faire du bon travail pour moi ».

 

Là sur l'écran on voyait les jolies femmes arriver dans les villes, les magasins, les églises et les bars pour accomplir leurs oeuvres diaboliques. Elles étaient des esprits de séduction, des démons de l'enfer libérés sur la terre, mais les gens ne le savaient pas. Les pouvoirs des démons sont vrais, me dis-je. Ils sont lâchés sur la terre pour tromper tous ceux qu'ils peuvent tromper. Ils trichent, ils mentent, ils dérobent dans le but de faire des disciples pour satan. Le film qui s'était déroulé sur l'écran se termina, et je vis satan et les deux hommes qui l'accompagnaient disparaître avec lui dans un nuage de fumée. Alors Jésus me montra une horloge géante, étirée sur toute la surface du globe, et j'entendis son tic-tac. L'aiguille des heures se trouvait presque sur la position de minuit, et l'aiguille des minutes fit un tour pour s'arrêter à minuit moins trois. En douceur l'aiguille des minutes rejoignit celle des heures, puis, à ce moment là, le tic-tac commença à se faire entendre de plus en plus fort jusqu'à ce qu'il semble remplir la terre entière.

 

Dieu parla comme le son d'une trompette. Sa voix ressemblait au bruit de grande eaux :

- « Ecoutez ce que l'Esprit dit aux églises. Soyez prêts, car au moment où vous n'y penserez pas, je reviendrai. J'entends le battement de l'horloge. Il est minuit. L'époux vient à la rencontre de son épouse ».

 

Etes-vous prêts pour le retour de Christ, mes amis ? ou bien êtes-vous comme ceux qui disent : pas aujourd'hui Seigneur ! Voulez-vous venir à Lui et être sauvé ? Voulez-vous lui donner votre coeur aujourd'hui ? Souvenez-vous que Jésus peut et veut vous sauver du Malin, si vous faites appel à Lui aujourd'hui et si vous vous repentez. Priez pour votre famille et pour vos bien-aimés afin qu'ils viennent à Christ avant qu'il ne soit trop tard.

 

Ecoutez ce que Jésus dit :

-« Je te protègerai, je te garderai dans toutes tes voies et je te sauverai. Je sauverai ta famille. Viens à moi aujourd'hui ».

 

Dans les larmes, je prie pour que vous tous qui lisez ce livre, vous réalisiez la vérité avant qu'il ne soit trop tard. L'enfer, c'est pour l'éternité. Je fais de mon mieux pour vous révéler ce que j'ai vu et entendu. Je sais que ces choses sont vraies. Je prie pour que vous vous repentiez à la lecture de ce livre et que vous acceptiez Jésus comme votre Sauveur personnel.

-« Rentrons maintenant. Nous reviendrons demain, me dit alors le Seigneur ».

 

La nuit suivante, JESUS et moi nous retournâmes dans l'enfer. Nous entrâmes tout d'abord dans un immense espace. Aussi loin que je pouvais regarder, je voyais des activités diaboliques de partout. Un grand nombre d'entre elles se déroulaient autour de nous. A seulement trois mètres de l'endroit où nous nous trouvions, j'eus l'impression qu'il se passait des choses particulières, surtout à cause des nombreuses silhouettes diaboliques et des esprits démoniaques qui s'activaient là à cet endroit et tout autour. La scène qui se déroulait ressemblait à un film d'épouvante. A perte de vue, il y avait des âmes en tourments, et le diable avec ses anges accomplissaient leurs oeuvres. La semi obscurité laissait partout échapper des gémissements d'agonie et de désespoir.

-« Mon enfant, me dit Jésus, satan est à la fois celui qui trompe les hommes sur la terre et celui qui tourmente les âmes en enfer. La plupart des pouvoirs démoniaques dont tu es ici témoin sont également répandus en leur temps sur la terre, pour blesser, pour affliger et pour tromper. Je vais te montrer des choses qui jamais encore n'ont été vues avec autant de détails ; Certaines choses que tu verras se passent dans le présent, mais d'autres concerneront les temps à venir ».

 

Je regardais à nouveau devant moi. Le sol était éclairé d'une lueur brune. Sans un souffle de vie, ni herbe, ni verdure d'aucune sorte. Tout était mort ou entrain de mourir. Certains endroits étaient froids et humides, tandis que d'autres étaient chauds et secs. Partout on sentait cette odeur putride de brûlé et de chair en décomposition, mêlée à des odeurs de viande pourrie, de poubelles et de moisi.

- « Satan se sert de toutes sortes de pièges pour tromper le peuple de Dieu, me dit Jésus. Au cours de nos différents voyages en enfer, je te montrerai un grand nombre des ruses qu'utilise le diable ».

 

Nous avions seulement fait quelques mètres lorsque j'aperçus une chose sombre, noire, se dessiner de façon inquiétante devant nous. Cela semblait se mouvoir de bas en haut, se contracter et se gonfler, et chaque fois que cela bougeait, cela dégageait une odeur fétide épouvantable, une odeur infecte, pire que les précédentes qui remplissaient l'atmosphère de l'enfer. Je vais essayer de vous expliquer ce que j'ai vu, le mieux possible.

 

Tandis que la chose énorme et noire continuait de se contracter en expulsant ces odeurs immondes, je remarquai quelque chose qui ressemblait à des cornes, de couleur sobre, et qui sortait de cette chose pour se diriger vers le haut, sur la terre. Je m'aperçus que c'était un énorme coeur noir et qu'il y avait plusieurs entrées. Un affreux pressentiment me saisit. Connaissant mes pensées, Jésus me dit :

-« n'aie pas peur. Ceci est le coeur de l'enfer. Nous irons l'explorer plus tard. Mais pour l'instant nous allons nous rendre dans la prison ».

 

La prison de l'enfer était constituée de cellules disposées en cercle sur une hauteur de vingt sept kilomètres. Je levai les yeux et je vis qu'il y avait un renfoncement sombre creusé dans les parois, entre les cellules et le fond du ventre de l'enfer. La corniche se présentait comme un chemin de ronde qui longeait les cellules et qui offrait une vue générale du centre de l'enfer.

 

« Ces choses sont véritables, me dit Jésus.

 

 

Repost 0