Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Yoyo
  • Yoyo
  • : Au Nom de tous les miens et +
  • Contact

Profil

  • Yoyo
  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
16 mai 2016 1 16 /05 /mai /2016 08:53
Montage Yoyo avec des images prisent sur internet.
Montage Yoyo avec des images prisent sur internet.

Montage Yoyo avec des images prisent sur internet.

Pentecôte

 

 

La Pentecôte, cinquante jours après Pâques, célèbre la venue de L'Esprit saint,

promis par Jésus,

et répandu sur les apôtres.

 

 

Pour les chrétiens,

c'est la découverte incroyable d'une force nouvelle, celle de l'Esprit de Dieu,

donnée en surabondance au baptême.

 

L'Esprit fortifie, console, inspire, vivifie !

 

Il nous conforte dans une foi vivante et joyeuse.

 

 

C'est le meilleur des guides spirituels.

 

 

(Cette année, la Pentecôte est célébrée le 15 mai)

 

(Si problèmes me le dire)   Yoyo  nouveau mail est:     yoyo2939@gmail.com.
(Si problèmes me le dire)   Yoyo  nouveau mail est:     yoyo2939@gmail.com.

(Si problèmes me le dire) Yoyo nouveau mail est: yoyo2939@gmail.com.

« La crainte est un don du Saint-Esprit qui nous fait craindre Dieu comme un père, et fuir le péché parce qu'il lui déplaît ».

 

 

La crainte du Seigneur, dit le saint Roi David, est le commencement de la Sagesse.

 

 

Celui qui craint le Seigneur, se trouvera heureux à la fin de sa vie et il sera béni au jour de sa mort; car, la crainte du Seigneur chasse le péché et elle donne la plénitude de la paix et les fruits de salut (Eccl 1).

 

 

Signons-nous:

 

 Au nom du Père

et du Fils

et du Saint-Esprit.

Amen

 

Une très belle toile   Merciiiiiiiiiiiii

Une très belle toile Merciiiiiiiiiiiii

Repost 0
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 20:43
Principale fête chrétienne, Pâques rappelle la résurrection du Christ.

Principale fête chrétienne, Pâques rappelle la résurrection du Christ.

En souvenir de ce dernier repas,

de la mort et de la résurrection de Jésus,

les chrétiens revivent cette nouvelle Pâque

à chaque messe,

 

et ils la célèbrent comme la plus belle

de toutes les fêtes une fois par an.

 

Lien :

http://www.croire.com/Definitions/Fetes-religieuses/Paques/Qu-est-ce-que-Paques

 

 

 

Symbole de la fin des privations du Carême

 

Autre explication:

comme le dimanche de Pâques marque la fin du Carême, il marque la fin d'une période

de privation alimentaire pour les pratiquants.

 

Autrefois,

cette tradition était plus respectée qu'aujourd'hui.

Et pendant les 40 jours de jeûne,

les fidèles ne mangeaient pas d'œufs.

 

A la fin de la période,

 

les croyants s'offraient les productions de leurs poules qu'ils avaient accumulées.

 

Des œufs qui pouvaient être décorés,

dès le XVe siècle.

 

Quant au chocolat,

 

il aurait fait son apparition d'abord dans les coquilles d'œufs avant que des œufs tout chocolat n'émergent dans la première moitié du XIXe siècle.

 

Depuis, un peu aidés par le marketing, les oeufs en chocolat sont devenus le symbole de Pâques

 

dans l'inconscient collectif,

 

comme le sont la galette de l'Epiphanie

 ou les crêpes de laChandeleur.

 

Pâques  et les œufs en chocolat  -  Épiphanie et la galette des rois   -  Chandeleur et les crèpes  -
Pâques  et les œufs en chocolat  -  Épiphanie et la galette des rois   -  Chandeleur et les crèpes  -
Pâques  et les œufs en chocolat  -  Épiphanie et la galette des rois   -  Chandeleur et les crèpes  -

Pâques et les œufs en chocolat - Épiphanie et la galette des rois - Chandeleur et les crèpes -

Pape François:

Prier

pour les martyrs d’aujourd’hui.

 

Repost 0
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 22:35
 (Bible un beau cadeau de mon petit papa)       (Les lauriers ont remplacé le buis)

(Bible un beau cadeau de mon petit papa) (Les lauriers ont remplacé le buis)

Ce qui glorifie le Seigneur,

 

c'est d'en faire le "Roi"

 

de nos vies.

 

C'est un appel à vraiment écouter sa parole

et à nous laisser guider par lui.

 

Ses Paroles sont celles

de la Vie éternelle.

Dates des Rameaux

 

Le dimanche des Rameaux est prévu aux dates suivantes :

 

  • dimanche 20 mars 2016
  • dimanche 9 avril 2017
  • dimanche 25 mars 2018
  •  

La date est variable,

chaque année il a lieu une semaine avant Pâques,

donc le dimanche qui précède cette fête.

 

 

 

 

Origine des Rameaux

 

Le dimanche des Rameaux est le dimanche qui précède les Pâques et qui débute

 

la semaine sainte

 

Il commémore l'entrée triomphale que fit Jésus à Jérusalem six jours avant la Pâques Juive, soit quatre jours avant son arrestation

 

et le début de la passion du Christ.

 

Elle a donc lieu vers la fin du carême

et se veut une reconstitution d'un événement précis, dans le but de faire revivre au fidèle

 

les temps forts des évangiles. 

 

L 'entrée triomphale que fit Jésus à Jérusalem

L 'entrée triomphale que fit Jésus à Jérusalem

La fête des Rameaux inaugure donc:

 

la semaine sainte

 

et la dernière semaine du carême.

 

Elle constitue un des temps forts

de la vie religieuse, car elle permet

aux fidèles de revivre les derniers moments de la vie du Christ,

 

de son entrée triomphale

à Jérusalem

jusqu'à la Crucifixion.

 

Lien:

http://icalendrier.fr/religion/fetes-catholiques/rameaux

http://www.jardinierdedieu.com/priere-universelle-messe-rameaux-et-passion.html

http://www.jardinierdedieu.com/priere-universelle-messe-rameaux-et-passion.html

Dieu de tendresse et d’amour,

reçois toutes les prières

qui se murmurent dans le cœur de chacun

en ce dimanche.

 

Viens révéler ton visage miséricordieux

à ceux qui te cherchent désespérément

sur leur propre chemin de passion,

 

maintenant

et pour les siècles des siècles.

Amen. 

 

Jardinier de Dieu

 

Lien:


imagehttp://arrasmedia.keeo.com/dimanche-rameaux-164175.jpg 

 

Repost 0
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 21:55
Bon Carême à toutes et tous.
Bon Carême à toutes et tous.
Bon Carême à toutes et tous.

Bon Carême à toutes et tous.

Carême 2016

 

Du mercredi 10 février

Au dimanche 27 mars

2016

 

 Lien :      

http://icalendrier.fr/religion/fetescatholiques/careme

 

 

Origine du Carême

 

Le mot Carême vient du latin

 Quadragesima (dies) 

« Quarantième jour » (avant Pâques).

 

Le carême est une période de pénitence, de jeûne et d’Aumône qui dure pendant les 40 jours qui précèdent les Pâques.

 

Il commence par le mercredi des Cendres et s'achève avec la semaine sainte et le dimanche de Pâques.

 

Les dimanches n'étant pas jeûnés dans la religion catholique, le carême commence donc 46 jours avant Pâques (40 jours + 6 dimanches).

 

Le sens de cette pratique est, pour les fidèles, de se souvenir de la retraite que Jésus effectua dans le désert où il se retira afin de prier et méditer durant 40 jours.

 

Il y fut tenté plusieurs fois par Satan

qui le soumit à plusieurs épreuves

afin d'éprouver sa Foi.

 

Cet épisode est raconté en détail dans les évangiles de Matthieu1 et Luc2 (plus brièvement par Marc3 et passé sous silence par Jean)

 

et est connu sous le nom de Tentation du Christ.

 

 

Pratique du Carême

 

La nature du jeûne n'est pas fixée officiellement par l'Église Catholique.

 

Il doit avant tout faire sens pour le fidèle, la privation n'étant pas une fin en soit.

Comme toute ascèse, elle trouve son sens dans un renforcement de la Foi et non une mortification de la chair.

Il s'agit surtout de se priver du superflu

(viandes, sucreries, graisses)

 

afin de se consacrer aux autres par l'Aumône

et à Dieu par la prière.

 

 

Ce n'est pas la première retraite de 40 jours recensée dans la Bible, car Moïse aussi se retira sur le Sinaï durant 40 jours, comme le rapporte le livre de l'Exode7.

 

Ce dernier relate l’errance du peuple hébreu guidé par Moïse, à travers le désert, vers la Terre promise.

 

C'est durant cette épreuve qu'il recevra les Tables de la Loi.

 

De même, Jésus commencera sa prédication une fois sa retraite terminée.

 

Cet épisode a donc

d'autant plus d'importance qu'il inscrit Jésus dans la tradition des grands prophètes bibliques

et comme étant le Messie attendu.

 

Merci Seigneur Jésus       (Aide nous ! -  Aide moi !)
Merci Seigneur Jésus       (Aide nous ! -  Aide moi !)
Merci Seigneur Jésus       (Aide nous ! -  Aide moi !)

Merci Seigneur Jésus (Aide nous ! - Aide moi !)

"Et quand vous jeûnez,

ne prenez pas un air abattu,

comme ceux qui se donnent en spectacle:

 

ils se composent une mine défaite

pour bien montrer aux hommes qu'ils jeûnent.

 

Amen, je vous le déclare :

 

ceux-là ont touché leur récompense.

 


Mais toi, quand tu jeûnes,

parfume-toi la tête et lave-toi le visage;


ainsi, ton jeûne ne sera pas connu

des hommes,

mais seulement de ton Père

qui est présent dans le secret;

 

ton Père voit ce que tu fais dans le secret:

il te le revaudra".

Repost 0
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 21:16
Recevoir - Demander -  «Demandez et vous recevrez; frappez et l‘on vous ouvrira»   Oui mais!
Recevoir - Demander -  «Demandez et vous recevrez; frappez et l‘on vous ouvrira»   Oui mais!

Recevoir - Demander - «Demandez et vous recevrez; frappez et l‘on vous ouvrira» Oui mais!

Lien 

https://www.lds.org/general-conference/1991/10/obtaining-help-from-the-lord?lang=fra#pf-language

 

Comment recevoir de l‘aide

du Seigneur

G. Scott


«Obtenir une foi inébranlable en Jésus-Christ, c‘est inonder votre vie de lumière resplendissante.
Vous n‘êtes plus seul pour lutter contre des difficultés que vous savez ne pas pouvoir résoudre ou maîtriser par vous-mêmes.»
 

Aujourd‘hui, la vie est parfois si compliquée et les difficultés si écrasantes qu‘elles dépassent nos capacités. Nous avons tous besoin de l‘aide du Seigneur. Pourtant, il y a beaucoup de gens qui ne savent pas comment la recevoir. Ils ont l‘impression que leurs prières ferventes restent souvent sans réponse. Comment cela se peut-il alors que le Seigneur a dit:

«Demandez et vous recevrez; frappez et l‘on vous ouvrira»

(D&A 4:7)?

 

Cette difficulté découle soit du fait que l‘on ne suit pas sa loi spirituelle pour obtenir de l‘aide, soit qu‘on ne reconnaît pas l‘aide quand elle arrive. Jacques a dit:

«Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal»

(Jacques 4:3). 

Repost 0
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 22:22
Photo du Crucifix dans la chambre de Luz de Maria

Photo du Crucifix dans la chambre de Luz de Maria

Lumière de Marie (Luz de Maria) rédige ses locutions dans sa chambre.

Il y a un crucifix en métal qui a commencé à verser du sang…

Le Sang a commencé à suer de la couronne d’épines du Crucifix.

 

Manifestation du 26 février 2015 :

 

Alors que Luz María endurait les souffrances de la Passion du Christ que le Christ a partagé avec elle, il y avait un crucifix en métal en face d’elle.

Le Sang a commencé à suer de la couronne d’épines du Crucifix emplissant la pièce entière d’un arôme puissant.

 

Ce signe indique non seulement la véracité du message reçu ce même jour.. mais aussi la proximité de ce qui est à venir pour l’homme.

 

Jésus dit:


« Maintes et maintes fois, Je souffre Ma Passion Douloureuse.

Elle n’est pas passée ni finie.

Ma Passion Douloureuse est, en son état présent, dans la souffrance de chacune de ces créatures qui sont torturées à cause de Mon Nom et parce qu’ils ont foi en Moi.

 

Ma souffrance est avec tous ceux qui sont brutalement

Torturés à cause de Mon Nom. »

 

source: http://www.revelacionesmarianas.com/

Extrait Traduit par l’ange invisible

 

 

 

Repost 0
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 01:00
Toi, Notre Mère,  nous te prions !
Toi, Notre Mère,  nous te prions !
Toi, Notre Mère,  nous te prions !
Toi, Notre Mère,  nous te prions !
Toi, Notre Mère,  nous te prions !

Toi, Notre Mère, nous te prions !

 "prieres avec images"

 

Donc,

Je fais des petits montages photos

qui ainsi faciliterons

 

Notre prière du soir.

 

 

A suivre bien sur !  

 

Repost 0
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 14:02
 Peintre   Akiane-Kramarik-
 Peintre   Akiane-Kramarik-

Peintre Akiane-Kramarik-

Notre Dame des Roses.over-blog.com

13 février 2012

CHAPELET DES SAINTES AMES DU PURGATOIRE

 

 

CHAPELET DES SAINTES AMES DU PURGATOIRE

AVERTISEMENT

EN L’HONNEUR

 DES 13 VERTUS DE NOTRE DAME

 

 

GRACES QUI Y SONT ATTACHEES :

 

Notre Dame a dit :

 

«Lorsque ce chapelet est prié avec grande dévotion et amour, en s’unissant aux Saintes âmes, 500 âmes sont libérées du purgatoire et 500 sont élevées d’un niveau.

 

Chaque âme qui est délivrée par la grâce de ce chapelet intercédera d’une manière concrète pour mes chers enfants qui ont prié pour elles.

 

Lorsque ce chapelet est prié avec dévotion, une grâce spéciale de chacune de mes Saintes vertus sera accordée par la Miséricorde infinie de mon Divin Fils et un cœur contrit à ceux qui le désirent profondément. »

 

 

Notre Dame a ensuite fait ces promesses:

 

« Ceux qui récitent ce chapelet libèreront beaucoup d’âmes de chaque niveau  mais plus le niveau est bas, moins il y aura d’âmes libérées.

 

Ceux qui récitent ce chapelet aideront les âmes, spécialement celles de leur lignée et de leur arbre généalogique.

 

Ceux qui récitent ce chapelet recevront un signe visible de la puissance de cette prière. »

 

 

LES DIFFERENTS NIVEAUX DU PURGATOIRE :

 

Je désire que vous sachiez que les noms

de chaque niveau du Purgatoire

sont chacune de nos vertus:

 

·         1er NIVEAU : Crainte de Dieu

·         2ème NIVEAU : Charité

·         3ème NIVEAU : Foi

·         4ème NIVEAU : Espérance

·         5ème NIVEAU :  Obéissance                                      6ème NIVEAU :  Patience

·         7ème NIVEAU :  Piété

·         8ème NIVEAU : Chasteté

·         9ème NIVEAU : Prudence

·         10ème NIVEAU : Force

·         11ème NIVEAU : Tempérance

·         12ème NIVEAU :  Pureté

·         13ème NIVEAU :  Justice

 

 

Vous devez savoir que dans chacun de ces niveaux, il y a les âmes qui ont manqué d’appliquer nos Saintes vertus dans leur vie, c’est pourquoi elles expient maintenant.

 

Je désire que vous sachiez aussi qu’il a beaucoup d’Anges gardiens qui attendent les âmes mais il ne leur est pas permis d’aller jusqu’aux âmes au-dessous du septième niveau.

 

Plus bas que ce niveau, il y a des démons qui sont utilisés pour purifier les âmes d’une façon spéciale.

 

C’est aussi une torture pour les démons parce que les saintes âmes sont élevées à un niveau plus haut, plus proche de leur délivrance, pour glorifier Dieu éternellement.

 

A travers ce chapelet est accordée une bénédiction très spéciale de la Très Sainte Trinité

par l’intermédiaire de mon Cœur Immaculé.

 

Au Nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit qui demeurent dans mon Cœur Immaculé.

Amen.

 

MANIERE DE LE RECITER :

 

 

1.      RECITER LE :

·         « Je crois en Dieu le Père Tout Puissant, Créateur du Ciel et de la terre et en Jésus Christ, son Fils unique, Notre Seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers ; le troisième jour, est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père Tout Puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois au Saint Esprit, à la Sainte Eglise Catholique, à la communion des Saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen ».

 

2.      DIRE LE :

 « Notre Père, qui êtes aux cieux, que votre Nom soit sanctifié, que votre Règne vienne, que votre Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.

Donnez-nous aujourd’hui notre pain de ce jour et pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés et nous laissez pas succomber à la tentation mais délivrez-nous du mal car c’est à Vous qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles.

Amen. »

 

3.      DIRE TROIS FOIS :

 

«Gloire soit au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours et dans tous les siècles des siècles. Amen. »

 

En l’honneur des Saints, de Saint Michel Archange puis des Saints Anges gardiens.

 

4.      DIRE LE :

 

« Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec Vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen. »

 

5.      RECITER LA PRIERE SUIVANTE:

 

Mère de la Miséricorde Divine, intercédez en faveur de la délivrance des âmes détenues au purgatoire, par la puissance de votre Cœur Immaculé, pour glorifier Dieu en vue du salut de toutes ces âmes.

 

6.      SUR LES TROIS PETITS GRAINS, RECITER LA PRIERE DU REPOS ETERNEL :

 

O Seigneur, donnez-leur le repos éternel et faites briller sur eux la lumière éternelle.

Que les âmes des fidèles défunts reposent en paix par la miséricorde de Dieu.

 

Amen.

 

7.      SUR LES GROS GRAINS, DIRE LE :

 

« Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec Vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. Amen. »

 

Paroles de Notre Dame :

 

«  Après le « Notre Père »,

la première salutation dit être faite en l’honneur des Saints, la seconde en l’honneur de Saint Michel Archange, la troisième doit être en l’honneur des Saints Anges gardiens.

 

Le « Notre Père »

doit être prié sur un grain or ou jaune, la première salutation doit être priée sur un grain blanc ou perle, la deuxième doit être priée sur un grain vert émeraude et la troisième salutation doit être priée sur un grain rose.

 

Tous les « je vous salue, Marie » doivent être priés sur des grains bleus.

 

La couleur des grains sur lesquels vous devez dire la prière du « Repos éternel » est rouge. »

 

 

CHAPELET DES SAINTES AMES DU PURGATOIRE
CHAPELET DES SAINTES AMES DU PURGATOIRE
CHAPELET DES SAINTES AMES DU PURGATOIRE
CHAPELET DES SAINTES AMES DU PURGATOIRE
CHAPELET DES SAINTES AMES DU PURGATOIRE
CHAPELET DES SAINTES AMES DU PURGATOIRE
CHAPELET DES SAINTES AMES DU PURGATOIRE
CHAPELET DES SAINTES AMES DU PURGATOIRE
CHAPELET DES SAINTES AMES DU PURGATOIRE

CHAPELET DES SAINTES AMES DU PURGATOIRE

Repost 0
4 juillet 2015 6 04 /07 /juillet /2015 09:01
Ce matin j'avais envie de proclamé la parole du Seigneur. Et je suis tombé sur la pensée du jour. Merci Seigneur.

Ce matin j'avais envie de proclamé la parole du Seigneur. Et je suis tombé sur la pensée du jour. Merci Seigneur.

Ce matin j'avais envie de proclamé la parole du Seigneur.

Et je suis tombé sur la pensée du jour.

Merci Seigneur Jésus.

Yoyo

Proclamez la Parole et non vos problèmes

Par Mamadou Karambiri 211 commentaires

Voici le lien:

http://www.topchretien.com/topmessages/view/7263/proclamez-la-parole-et-non-vos-problemes.html

Vos propres paroles négatives confessées à longueur de journée modèlent votre vie aux dépens de la Parole prêchée que vous écoutez, une ou deux fois par semaine. Vous êtes votre premier prédicateur par vos propres pensées et paroles.

Apprenez à méditer, murmurer chaque jour la Parole de Dieu, dans votre maison, sur la route du travail, au travail (avec sagesse). Proclamez la Parole de Dieu sur votre vie, votre famille, vos problèmes, vos circonstances en tout temps. Si vous y persévérez vous verrez la délivrance et la manifestation de la gloire de Dieu dans votre vie.

Une confession pour aujourd'hui

Je suis aimé(e) de Dieu, malgré mes défauts, mes faiblesses. Je suis racheté(e) et accepté(e) par le Seigneur. Je suis créé(e ) à l'image de DIEU et je suis unique aux yeux du Père. Je peux faire ce que Dieu a dit que je suis capable d'accomplir par le Saint-Esprit qui habite en moi. Je suis un ambassadeur (une ambassadrice) de son divin Royaume. Amen.

Repost 0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 17:47
Maria Simma  -  Purgatoire  -  M. le curé Alphonse Matt  -  La chapelle
Maria Simma  -  Purgatoire  -  M. le curé Alphonse Matt  -  La chapelle
Maria Simma  -  Purgatoire  -  M. le curé Alphonse Matt  -  La chapelle

Maria Simma - Purgatoire - M. le curé Alphonse Matt - La chapelle

Lien :http://www.michaeljournal.org/simmaf.htm

Maria Simma, âme victime
pour les âmes du p
urgatoire

Mondialement connue, décédée le 16 mars

Maria Simma (1915-2004)

Le 16 mars 2004 mourait Maria Simma, mondialement connues pour ses relations avec les âmes du purgatoires.

La sépulture a eu lieu le 19 mars, fête de saint Joseph, à Sonntag, en Autriche, où elle habitait.

Maria Simma est née le 5 février 1915. Elle avait donc 89 ans à son décès.

*************************************************************************************************************

Elle a écrit le livre

«Les âmes du Purgatoire m’ont dit»

relatant une partie de ses expériences avec les âme du purgatoire.

Ce livre a été édité par Christiana Verlag,

CH 8260 Stein am Rhein, Suisse.

Ce livre a connu un tirage extraordinaire:

170 000 en allemand et 60 000 en français.

Maria Simma donnait des conférences pour faire connaître aux gens les souffrances des âmes du purgatoire et les incitait à faire célébrer des Messes pour elles, afin d’aider à les libérer de leurs tourments et de leur permettre d’entrer dans la céleste félicité au plus tôt.

Une charité que l’on oublie trop souvent de faire même pour nos parents et amis.

Maria Simma recevait un courrier abondant

et elle y répondait.

Première visite d’une âme du purgatoire

Dans son livre, Maria Simma raconte:

C’est en 1940 que se manifesta pour la première fois à moi une âme du purgatoire.

Entendant quelqu’un aller et venir dans ma chambre, je m’éveillai. Je regardai qui pouvait bien être dans ma chambre. ...

Je vis alors un étranger qui allait et venait lentement. Je l’interpellai d’un ton bourru.

«Comment es-tu entré ici? Qu’as-tu perdu? ...

Je bondis de mon lit et je voulus l’empoigner.

Je ne saisis que de l’air, il n’y avait plus rien...

Je retournai au lit et l’entendis de nouveau aller et venir...

Une fois encore je me levai, je marchai lentement vers lui, je voulus l’arrêter...,

une fois encore je fonçai dans le vide.

Il n’y avait plus rien...

Après la messe, j’allai chez mon directeur spirituel et lui racontai tout.

«S’il arrive encore quelque chose de semblable,

ne demande pas «qui es-tu?» mais «que veux-tu ?»

La nuit suivante, il revint:

c’était le même homme que la nuit précédente.

Je lui demandai: Que veux-tu de moi? ...»

Il me répondit:

«Fais célébrer trois messes pour moi et je serai délivré.»

Je sus alors que ce devait être une âme du purgatoire.

Je le dis à mon directeur qui me confirma la chose.

De 1940 à 1953, il venait chaque année deux ou trois âmes seulement, le plus souvent au mois de novembre.

Je ne voyais là aucune mission spéciale à remplir.

Je le dis à mon curé Alphonse Matt qui était aussi mon directeur spirituel.

Il me conseilla de ne jamais écarter une âme du purgatoire et de tout accepter généreusement.

Souffrances expiatoires

Des âmes du purgatoire me demandèrent aussi de souffrir pour elles.

Ce furent de grandes souffrances.

Quand une âme vient, elle me réveille en me frappant ou en m’appelant ... Je lui demande aussitôt:

«Que veux-tu?» ou «Que dois-je faire?»

Ce n’est qu’alors qu’elle peut me dire ce qui lui manque.

Ainsi, une âme me demanda: «Souffrirais-tu pour nous?» ...

Je lui répondis donc: «Oui, mais que dois-je donc faire pour cela?»

Elle me dit: «Trois heures durant, tu éprouveras de grandes douleurs dans tout ton corps; mais au bout de ces trois heures tu pourras te lever et vaquer à tes occupations comme si rien n’était.

Tu peux ainsi m’enlever vingt ans de purgatoire.»

J’acceptai.

De telles douleurs me saisirent alors qu’à peine savais-je où j’étais, bien que restant consciente d’avoir accepté, en expiation pour une âme, ces souffrances qui devaient durer trois heures.

Il me semblait que ces trois heures devaient être depuis longtemps passées, et qu’il s’agissait bien plutôt de trois jours, sinon trois semaines.

Quand tout fut terminé et que je me renseignai,

il s’était bien passé trois heures seulement.

Souvent je ne devais souffrir que cinq minutes; mais que ce temps me paraissait long!

Les apparitions connues par le public

En 1954, — c’était l’année mariale —

il venait chaque nuit des âmes.

Parfois, elles disaient qui elles étaient.

Elles me chargeaient de telle ou telle commission pour leur parenté.

C’est ainsi que les apparitions ont été peu à peu connues du public.

J’ai dû transmettre ces commissions jusque dans des villages qui m’étaient tout à fait inconnus.

Parfois aussi, je devais annoncer que la parenté avait à rendre un bien mal acquis, qui était exactement désigné.

Connaissez-vous les âmes qui s’adressent à vous, me demande-t-on?

Celles que j’ai connues jadis, je les reconnais tout de suite; les au-tres, non, à moins qu’elles ne me disent qui elles sont.

Que savent de nous les âmes du purgatoire?

Les âmes savent beaucoup plus long que nous ne le pensons, sur nous et sur ce qui nous arrive.

Elles savent, par exemple, qui prend part à leur sépulture, si l’on y prie ou si l’on n’y va seulement que pour faire acte de présence, sans dire un seul mot de prière, ce qui est souvent le cas. ...

Les âmes savent aussi tout ce qu’on dit d’elles, ce qu’on fait pour elles; elles sont toutes proches de nous.

Secours aux âmes du purgatoire

Le secours le plus précieux que nous puissions donner aux âmes, est sans aucun doute la messe, mais dans la mesure seulement où les défunts en ont eu l’estime de leur vivant.

Il n’y a pas seulement les messes des jours d’obligation — dimanches et fêtes — qui comptent, mais aussi celles des jours de semaine...

Il y a bien des gens qui pourraient y aller sans manquer à leur devoir: les retraités par exemple, qui sont en bonne santé, solides sur leurs jambes, qui habitent près de l’église, mais se disent:

«Le dimanche, j’y suis obligé; mais pas pendant le semaine, donc je n’y vais pas».

Ceux qui pensent et agissent ainsi doivent attendre longtemps après leur mort pour qu’une messe leur pofite, parce qu’ils en ont fait peu de cas pendant leur vie...

Si l’on savait quel est le prix de la messe pour l’éternité, les églises seraient pleines, même les jours de semaine.

A l’heure de la mort, les messes auxquelles nous avons assisté avec piété durant notre vie, sont notre plus grand trésor; elles ont pour nous plus de valeur que les messes qui sont célébrées pour nous après notre mort.

Parents et éducateurs se plaignent que les enfants sont, de nos jours, si insolents et si désobéissants.

Ce n’est pas là un effet du hasard:

autrefois, les enfants assistaient chaque jour à la messe des écoliers (Autriche); la prière et la communion leur donnaient la force d’être obéissants et fidèles à leur devoir.

Les péchés les plus sévèrement punis

Les péchés contre la charité: médisance, calomnie, rancunes, querelles provoquées par la cupidité et l’envie sont sévèrment punies dans l’autre monde.

Voici par exemple un vaurien, il pourrait être un homme comme il faut s’il était traité avec bonté et charité...

Les oeuvres de charité recevront la plus haute récompense dans l’éternité...

Que de fois on pèche par des paroles et des jugements dépourvus de charité! ...

Faire du bien à ceux qui ont à notre égard des sentiments hostiles, voilà la vraie attitude chrétienne; voilà ce que le Sauveur nous demande; nous ferions ainsi de maint ennemi un ami, et nous pourrions nous épargner en grande partie le purgatoire.

Les souffrances des âmes du purgatoire

Les âmes du purgatoire souffrent de mille façons diverses;

il y autant de sortes de purgatoire qu’il y a d’âmes.

Chaque âme éprouve la nostalgie de Dieu et c’est bien la plus lancinante de toutes les douleurs.

De plus, chaque âme est punie dans ce et par ce qui l’a fait pécher.

c’est déjà, dans une certaine mesure, le cas sur la terre où la punition suit la mauvaise action:

celui qui mange avec excès souffre de maux de ventre et devient trop lourd;

celui qui fume trop est intoxiqué par la nicotine et attrappe le cancer du poumon.

Une âme qui est dans le lieu de purification a une image si fulgurante de Dieu:

Dieu lui est apparu dans une beauté, une pureté si rayonnante, si aveuglante, que toutes les forces du ciel ne suffiraient pas à la faire mouvoir pour se présenter devant Dieu, tant qu’il subsiste en elle la moindre souillure.

Seule une âme lumineuse, parfaite, ose aller à la rencontre de la lumière éternelle et de la perfection divine pour contempler Dieu face à face.

Les conférences de Maria Simma

«Tu dois aller partout où on te demande, di-sent les âmes du purgatoire; c’est ton apostolat.»

Le Concile aussi demande que le laïc travaille davantage à l’apostolat.

Tout catholique a contracté, lors de sa confirmation, l’obligation de défendre la foi et la vérité, selon les dons qu’il a reçus.

On me demande aussi quelles écoles j‘ai fréquentées, pour pouvoir faire de tels exposés.

Je n’ai fréquenté que l’école primaire pendant huit ans.

Mais par mes relations avec les âmes du purgatoire, j’ai appris beaucoup et suis devenue autre.

J’ai également une grande confiance

dans le Saint-Esprit.

Ce n’est que lorsque nous invoquons le Saint-Esprit avec confiance que nous éprouvons la puissance de son aide.

Et quelle importance a son aide, surtout quand il s’agit de l’éducation des enfants!

Aussi ne saurai-je assez conseiller aux parents et aux éducateurs de demander au Saint-Esprit de les éclairer.

Les réponses des âmes

Ce n’est que les premiers samedis du mois ou les jours des fêtes de Notre-Dame que je puis demander si une âme est encore en purgatoire ou non.

Quand une âme apparaît et quand, après avoir déclaré de quoi elle a besoin pour être délivrée, elle reste encore là, je sais que je peux la questionner.

Mais je ne reçois pas la réponse de l’âme à qui je pose la question, tout simplement, parce que, justement, elle sera délivrée quand on aura fait ce qu’elle a demandé.

C’est plutôt une autre âme qui apporte la réponse, une âme qui peut revenir, elle aussi, pour demander sa délivrance.

Quand elle a exposé ses désirs elle me dit si telle âme est encore en purgatoire ou si elle est délivrée.

Je puis vérifier, dans mon cahier, qui m’a indiqué ce nom et je puis en donner la communication à la personne intéressée.

Il peut se passer parfois deux ou trois ans, souvent moins, avant que j’aie la réponse.

C’est selon ce que Dieu permet.

La confession des péchés

En bien des endroits aussi, on abandonne la confession.

Or la confession est un sacrement que le Christ a institué, et non pas l’Eglise comme beaucoup le prétendent.

Car le christ a dit:

«Recevrez le Saint-Esprit.

Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis, ceux à qui les retiendrez, ils leur seront retenus. (Jean 20, 23).

Les péchés doivent être avoués, comment, sans cela, le prêtre pourrait-il décider s’il doit les remettre?

On m’a dit un jour:

«Mais le Christ n’a pas dit qu’on doit aller au confessionnal.»

J’ai répondu: «Non, le Christ ne l’a pas dit.

Si vous préférez, vous pouvez dire vos péchés au prêtre en public, devant tout le monde, et vous repentir, et le prêtre peut ensuite vous donner l’absolution en dehors du confessionnal.

Mais vos péchés doivent être accusés.»

Construction de la chapelle

Une âme du purgatoire déclara que la Très Sainte Vierge désirait l’érection d’une chapelle à Sonntag; elle en désigna l’endroit exact, parce qu’il s’y trouvait autrefois un petit oratoire de la Très Sainte Vierge.

Cet oratoire disparut lors de la construction d’une route; on promit de la reconstruire.

Mais comme cela arrive, on l’oublia.

Il fallait une chapelle assez grande pour qu’on puisse y célébrer la messe.

Je renseignai mon directeur spirituel.

Il prit la chose au sérieux, car il savait qu’il y avait eu autrefois en cet endroit un oratoire, ce que, personnellement j’ignorais.

La chapelle fut bâtie à l’endroit désiré et cela avant tout sur l’initiative de mon directeur spirituel,

M. le curé Alphonse Matt.

M. le curé Alphonse Matt

... La Sainte Vierge manifesta le désir d’avoir une statue en l’honneur de Notre-Dame des pauvres de Banneux, dans la chapelle.

Aussi quand la chapelle fut terminée, la Mère de Dieu, par l’entremise d’une âme, exprima le désir qu’on y plaçât un tableau la représentant comme Mère de Miséricorde pour les âmes du purgatoire.

Mais il fallait que ce soit un tableau d’une beauté naturelle et non pas une de ces peintures contorsionnée d’art moderne.

Le tableau fut exécuté par le docteur Adolf Hyla,

de Cracovie, qui fut présenté à Maria Simma par un Jésuite polonais,

le Père Stanislas Skudrzy qui se chargea de tout, y compris la question financière.

Au mois de mai 1959, la chapelle fut bénite, Elle est, depuis, un lieu de pèlerinages et un mémorial des âmes du purgatoire ouvert à tous les pèlerins.

Dans le rapport du curé Alphonse Matt, le directeur spirituel de Maria Simma, on lit: «On peut vérifier la réalité des faits en constatant l’exactitude des indications données par Maria Simma au sujet des âmes. Ces indications devaient être transmises à leur parenté. la plupart de ces cas étaient inconnus de Maria Simma.»

Le Concile Vatican II a écrit à propos de ces dons: Ces charismes, qu’ils soient plus éclatants ou plus simples, et plus largement répandus; sont très appropriés et très utiles aux nécessités de l’Eglise: il faut les recevoir avec action de grâce et consolation ... Le jugement sur leur authenticité et leur usage bien ordonné revient à ceux qui président dans l’Eglise et à qui il appartient spécialemement de ne pas éteindre l’esprit, mais de tout éprouver et de retenir ce qui est bon» (Constitution dogmatique sur l’Eglise, no 12.)

Comment secourir les âmes du purgatoire

1. Par le Saint Sacrifice de la messe.

2. Par des souffrances expiatoires.

3. Le rosaire est, après le Saint Sacrifice de la Messe, le moyen le plus efficace.

4. Le Chemin de la Croix.

5. Les indulgences sont d’une valeur inestimable, disent les âmes.

6. Les aumônes et les bonnes oeuvres, surtout les dons en faveur des missions.

7. Faire brûler des cierges.

8. Jeter de l’eau bénite.

Un jour, Maria Simma jeta de l’eau bénite pour les âmes.

Une voix lui dit: «Encore».

Mon expérience personnelle

Une bonne amie de Vers Demain, de l’Alsace, en France, Mme Madeleine Bentz allait souvent en pèlerinage à Sonngtag à la chapelle des âmes du purgatoire. En 1975, apprenant que nous pouvions demander à Maria Simma si nos parents défunts avaient besoin de secours, j’ai osé lui confier mon enveloppe pour la faire remettre à la chère âme mystique, par l’entremise de l’organisatrice de l’autobus, qui avait le privilège d’approcher Maria Simma. J’y avais inscrit le nom de ma mère et de mon frère Gérald. Mon enveloppe s’est rendue à destination, mais elle m’est revenue, parce que j’avais omis d’indiquer les dates de naissance et de décès de mes chers parents défunts.

Avant même que j’aie le temps de renvoyer ma lettre à Maria Simma, indiquant les dates nécessaires, mon père est décédé le 10 février 1976, vigile de la fête de Notre-Dame de Lour-des. J’ai donc ajouté son nom, et les dates de sa naissance et de son décès, à celles de ma mère et mon frère.

J’ai attendu deux ans. Pour Pâques 1978, j’ai eu la surprise et la joie de recevoir la réponse à mes questions.

Maman, décédée le 28 décembre 1966, âgée de 66 ans, et mon frère, mon aîné d’un an, décédé le 5 juillet 1969, à l’âge de 41 ans, étaient tous les deux rendus au Ciel. Papa décédé à 76 ans, était encore en purgatoire et avait besoin de sept messes pour en être délivré. Tout de suite, je me suis occupée de lui faire célébrer les sept messes nécessaires. De tout mon coeur j’espère que ces saintes Messes lui ont permis d’aller rejoindre rapidement maman et mon frère Gérald dans le bonheur du Ciel.

C’est bien l’une des plus grandes grâces de ma vie que d’avoir appris que mes chers parents sont rendus au Ciel. Une grâce que je n’osais pas demander à Maria Simma, avant d’avoir lu l’histoire du Père Herman, ce jeune Juif converti qui s’est fait Carme et qui craignait que sa mère juive ne soit pas sauvée. Grâce à ses prières, il apprit par une âme privilégiée que sa mère s’était repentie au moment de sa mort et qu’elle était sauvée. Puisque lui, il avait obtenu cette insigne grâce, pourquoi ne pas, moi aussi, profiter de cette bonté de Dieu. La lecture de la vie du Père Herman m’a enlevé tout scrupule et j’ai osé soumettre ma demande à Maria Simma. Que Dieu soit loué et remercié pour sa grande miséricorde. Disons le chapelet et faisons dire des messes pour nos parents défunts. Et, surtout, assistons à la messe le plus souvent possible. Quelle grâce de pouvoir y aller tous les jours!

Thérèse Tardif

Cet article a paru dans le numéro d'août-septembre 2004 de Vers Demain.

Retour à la liste d'articles

Repost 0