Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Yoyo
  • Yoyo
  • : Au Nom de tous les miens et +
  • Contact

Profil

  • Yoyo
  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
  • Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
17 octobre 2016 1 17 /10 /octobre /2016 23:01
(La Sainte Vierge a apparu avec les petits bergers Maximin et Mélanie).

(La Sainte Vierge a apparu avec les petits bergers Maximin et Mélanie).

L'amour était ce que toutes mes apparitions à La Salette vous suppliaient.

L'amour était ce que toutes mes apparitions à La Salette vous suppliaient.

JACAREI

18 septembre 2016

 

Extrait du Message de

Notre-Dame de La Salette,

 

dans son 170ème anniversaire.

 

 

(La Sainte Vierge a apparu avec les petits bergers Maximin et Mélanie).

 

La Très Sainte Vierge :

"Chers enfants,

aujourd'hui dans les Vêpres de l'anniversaire

de mes apparitions à La Salette,

je viens vous appeler au véritable amour

qui plaît à Dieu.

 


Ce que j’avais demandé à La Salette

dans mon apparition à Maximin et Mélanie

 

c’était l'Amour:

mon fils Marc l’a très bien dit.

 


L'amour était ce que demandaient mes larmes et mes paroles,

pleines de tristesse et de chagrin.

 


L'amour était ce que toutes mes apparitions à La Salette

vous suppliaient.

 

 

Les roses que j'avais sur ma tête,

sur la poitrine et sur les pieds,

vous demandaient de vous transformer

en roses mystiques d’amour vrai,

de prière, de sacrifice, de pénitence,

de conversion et de réparation,

pour consoler, avec une vie sainte,

les Coeurs de mon Fils et le mien,

qui étaient si tristes et si offensés.

 


Le crucifix que je portais dans ma poitrine, avec mon Fils vivant qui se tordait

de douleur avec un marteau et des clous,

ne suppliait que l'amour et la réparation.

 

 

Avec la conversion et la réparation

vous détachez mon Fils Jésus de la Croix,

à laquelle il est cloué chaque jour

par les péchés et les offenses des hommes.

 


Oui, cette Croix ne demandait d’autre que l'amour, l'amour pour mon fils et pour moi, la Mère des Douleurs.

 

 

La chaîne que je portais sur mes épaules

à La Salette demandait aussi l'amour,

pour être la mère de tous les hommes,

étant la Cor rédemptrice et l’Avocate

de l'humanité.

 

 

Ces chaînes d'amour qui me lient

à mes enfants,

me font chaque jour la Mère des Douleurs:

en les voyant mépriser mon Fils Jésus,

l'amour de Dieu et le mien,

je souffre un martyre continuel de l'âme.

 

 

Voilà pourquoi ces chaînes qui pèsent

sur mes épaules à La Salette

expriment une ardente demande d'amour.

 


Donnez-moi l’amour !

N’offensez plus mon Fils Jésus, aimez-le, aimez-moi !

 

Ne méprisez plus mon amour

de mère, et cette lourde chaîne que je portais à La Salette disparaîtra de mes épaules.

 

 


Même mon tablier à La Salette était un appel à l'amour : je me présentais comme la servante du Seigneur, comme la Mère qui travaille et qui sert ses fils, qui se bat pour le salut de ses enfants.

 


Mon tablier vous a montré que je suis une mère qui travaille ... pour le bien, pour le bonheur, pour le salut de ses enfants, comme vos mères sur terre travaillent pour vous : elles préparent la nourriture et les vêtements, elles nettoient la maison, en prenant soin de vous, lavant les enfants et les soignant.

 

 


Il n'y a pas de mère qui ne désire pas l'amour de ses enfants.

 

Et ce tablier demande l'amour

de chacun de vous à moi,

 

la Mère qui travaille jour et nuit pour le salut de tous ses enfants.

 


Toutes mes apparitions à La Salette

ont demandé l'amour,

mes paroles et les larmes tombant de mes yeux jusqu'à mes pieds,

 

suppliaient l’amour.

 

 

Alors, mes enfants, donnez-moi l'amour, donnez l'amour à Dieu

et vous donnerez tout,

parce que ce que je veux de vous c’est votre coeur,

votre «oui».

 

 

Je veux rester, vivre et régner en vous,

afin d'ouvrir vos coeurs :

donnez-moi votre «oui»,

 

laissez que ma Flamme d'Amour

vous pénètre pour réaliser en vous

tout mon plan d'Amour,

 

et, à travers vous,

sauver beaucoup, beaucoup

de mes enfants.

 

 


Je viens ici à Jacarei pour finir

ce que j’ai commencé

à La Salette et qui se conclura

par l’accomplissement

de mon secret et le triomphe final

du Seigneur et le mien.

 


Vous avez été choisis par le Ciel :

 

choisissez le Ciel,

 

choisissez Dieu qui vous a choisis,

 

choisissez-moi que je vous ai choisis.

 


Ce que mon fils Marc a dit est vrai:

 

l'élection divine est une grande grâce,

un grand honneur pour l'âme qui la reçoit.

 

 

Mais si l'âme ne la valorise pas,

si elle n’y correspond pas,

cette élection devient un grand danger

et une cause de péché,

non par faute de Dieu,

mais pour la culpabilité de l’âme

qui ne lui a pas donné la valeur nécessaire.

 


Priez donc constamment et vigilez afin de ne pas perdre la grâce et l'honneur

que vous avez reçus.

 

Méfiez-vous de la trahison de Judas qui n'a pas accepté l’élection

de mon Fils, et pour cela il l’a trahi

et s’est condamné.

 


Ne manquez pas cette grande grâce

et cet honneur, mes enfants,

pour ne pas percer le cœur de mon Fils

et le mien avec une nouvelle

et plus terrible épée de douleur.

 


Veillez donc et priez sans cesse,

valorisez chaque jour davantage cette grâce,

 

méditez sur elle:

rendez grâce à Dieu pour cette grande faveur qu’il vous a donné et imitez mes petits bergers de La Salette,

 

dans leur obéissance,

leur courage,

leur persévérance

et leur loyauté envers moi.

 


Imitez mon fils Marc qui,

comme Maximin et Mélanie

est toujours resté fidèle et obéissant à moi

et n'a jamais vécu sans douleur et sans croix, afin d’être digne de ma Flamme d'Amour

et persévérer jusqu'à la fin.

 


Suivez-le et vous serez fidèles à moi;

ouvrez vos cœurs à ma Flamme d'Amour comme il l'ouvre,

et vous sauverez aussi des millions d'âmes comme il l'a sauvées.

 


Priez le Rosaire tous les jours,

le Rosaire peut sauver le monde.

Si tout le monde priait le Rosaire,

Dieu aurait envoyé l'Ange

de la Paix

pour donner la paix au monde.

 


Combien de paresse, de mauvaise volonté, combien d'aveuglement spirituel !

 

 

Les raisins pourris que j'avais menacés

à La Salette,

représentaient les âmes et les familles:

s’ils vont continuer à pourrir,

 

même les familles et les âmes continueront à pourrir.

 

 


Les familles, qui devraient donner au monde le vin des nouveaux saints, des nouvelles saintes vocations religieuses, continueront à donner des fruits pourris, de mauvais enfants qui désireront seulement

les plaisirs charnels,

les sept péchés capitaux,

les choses mondaines,

 

se donnant à toutes sortes de vices:

 

ce sera le triomphe

de Satan

dans les familles

et dans la société.

 

 


Seul le Rosaire peut donner des bons raisins,

des familles qui donnent à nouveau le vin

des saintes vocations religieuses,

comme pour le passé.

 


Tout est dans vos mains,

je mets la solution dans vos mains:

mon Rosaire.

 

Priez-le et je ferai le miracle de la conversion dans vos familles

et dans le monde.

 


Combien de parents sont coupables

de la damnation de leurs enfants !

 

 

Ce que mon fils Marc a dit est vrai :

ils devront rendre compte à Dieu pour tous

les enfants qu’ils n'ont pas été en mesure

de guider,

d’éduquer dans la voie de la prière,

de conduire sur le chemin de la sainteté.

 

 

En enfer ils seront tourmentés

non seulement par les démons,

 

mais aussi par leurs fils qu’ils ont conduits

à la damnation.

 

 

Soyez des parents saints,

priez, guidez vos enfants

sur le chemin de la prière

et de la sainteté.

 


Priez beaucoup, parce que le Châtiment va venir:

 

dans un instant, vous verrez un éclair, le soleil sera obscurci, la lune teinte de sang, le ciel deviendra blanc comme une feuille de papier et ce spectacle causera une telle terreur dans les nations que beaucoup de gens mourront de peur.

 


Mais à celui qui obéit

à mes messages,

 

qui prie le Rosaire,

 

qui utilise mes médailles

et scapulaires,

 

rien n’arrivera.

 


Après ce grand Avertissement,

dans une fraction de seconde,

les gens verront leur vie passée

vécue sans Dieu.

 

 

Dieu attendra encore un peu de temps :

s’ils ne se convertiront pas,

alors arrivera le grand châtiment.

 


Mais mes enfants seront à la maison

en priant le Rosaire, préparés et gardés

par Moi et mes anges:

 

grâce que n'auront pas ceux qui ont

toujours méprisé mes messages

et sont restés sourds à mes avertissements.

 


J'aime mes enfants !

Je suis la Mère Douloureuse

qui ne veut pas que vous souffriez à l'avenir.

 

 

Alors je vous le dis:

convertissez sans délai et vivez les messages

que je donne pour votre bien.

 


Je vous bénis tous maintenant avec amour, et surtout mon petit fils Marc

et mon fils bien-aimé Carlos Tadeu,

Donnez-moi l’amour ! N’offensez plus mon Fils Jésus, aimez-le, aimez-moi !

Donnez-moi l’amour ! N’offensez plus mon Fils Jésus, aimez-le, aimez-moi !

convertissez sans délai et vivez les messages que je donne pour votre bien.

convertissez sans délai et vivez les messages que je donne pour votre bien.

La Salette

La Salette

  DES LARMES DE SANG

A PRESENT !

La Sainte Vierge nous redit,

avec une insistance plus grande encore,

ce qu’elle disait à Mélanie

et à Maximin:

 

« Si mon peuple ne veut pas se soumettre, je suis forçée de laisser aller le bras de mon Fils.

 

Il est si fort et si pesant que je me puis le MAINTENIR ».

 

Y pensons-nous, sérieusement ?

            Sommes-nous disposés à L’écouter ?

            A nous convertir ?

 

            Le temps presse !

 

« Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende ».

Mgr Jacques Masson.

 

 Lien:

http://reflexionchretienne.e-monsite.com/pages/les-fetes-catholiques/septembre/apparition-de-notre-dame-de-la-salette-fete-le-19-septembre.html


Read more at http://reflexionchretienne.e-monsite.com/pages/les-fetes-catholiques/septembre/apparition-de-notre-dame-de-la-salette-fete-le-19-septembre.html#CaEP6HABzkxkDFB3.99

« Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende ».

« Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Yoyo
commenter cet article

commentaires